Archives de catégorie : Offres/Appels

Offre d’emploi : magasinier(e) de bibliothèque

Logo Société de géographie
Logo Société de géographie

Descriptif du poste

La Société de géographie a choisi, en 1942, de déposer au département des Cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France sa collection patrimoniale de cartes, ouvrages et photographies. A ce titre, elle recherche un magasinier, recruté en CDI qui sera mis à disposition de la BnF à temps complet.

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du service public :

  • communiquer les documents en salle de lecture aux lecteurs
  • assurer des fonctions de surveillance en salle de lecture
  • assurer le rangement des documents en magasin

Dans le cadre du travail interne :

  • effectuer les opérations de conditionnement et d’équipement des entrées courantes (estampillage, rondage) et celui des collections patrimoniales
  • participer au mouvement et au conditionnement de collections
  • participer aux transferts de collections entre la Société de géographie et la BnF et aux transferts entre les sites de la BnF
  • prendre en charge le circuit de numérisation
  • participer aux chantiers de récolement et d’estampillage et d’amélioration des données du catalogue
  • participation au circuit de reproduction (suivi des commandes)
  • recherches ponctuelles pour le compte de la Société de Géographie.

Activités spécifiques

Préparation du transfert des collections sur le site de Richelieu dans environ un an

Domaines de compétences

  • Rigueur et méthode
  • Goût pour le travail en équipe
  • Intérêt pour les collections

Contraintes spécifiques

  • Port de charges
  • Travail du samedi par roulement

Lieu de travail 

Bibliothèque nationale de France, site Tolbiac (actuellement) et site Richelieu (déménagement prévu en 2022)

Horaires et avantages

  • 36 heures par semaine (du lundi au vendredi et un samedi par mois environ)
  • 13e mois
  • Complémentaire santé : Uni-prévoyance.

Renseignements auprès de

Calendrier

  • Les candidatures sont reçues jusqu’au 30 octobre par mail aux 3 adresses ci-dessus
  • Le poste est à pourvoir au 1er décembre 2020

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre de stage d’Assistant de recherche pour le Répertoire des Écritures Musicales du Département de la Musique (REMDM)

 
La Dauphine (manuscrit autographe)
La Dauphine (manuscrit autographe), https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7400130b/f4.item

Dans le cadre du projet de recherche REMDM : Répertoire des Ecritures Musicales du Département de la Musique, inscrit au plan quadriennal de la recherche 2020-2023 de la BnF, le département de la Musique propose un stage de 300 h, équivalent à une période de deux mois à temps plein.

Le stage est à effectuer entre novembre 2020 et février 2022 (dates à définir avec le ou la stagiaire).


Chercheurs et professionnels sont confrontés depuis toujours à la problématique de l’identification et de la qualité des sources. En s’appuyant sur les 50.000 partitions manuscrites (XVIe-XXIe siècles) conservées au département de la Musique, le projet REMDM propose la constitution d’un répertoire des écritures musicales dues à la fois à des compositeurs (notion d’autographe) et à des copistes identifiés ou anonymes.

Conçu sous forme de base de données, ce répertoire classe rationnellement des échantillons d’écriture musicale. Il représente le développement naturel, à l’ère numérique, des recherches que la BnF a menées pendant plusieurs années dans le cadre du Répertoire International des Sources Musicales (RISM).

Parallèlement à la constitution de la base de données, le projet prévoit le développement de méthodologies innovantes d’analyse graphique faisant appel aux technologies les plus avancées en matière de fouille
d’images.

Missions du stage

  • Annoter un corpus d’images issu de Gallica selon le protocole IIIf
  • Inventorier, référencer et indexer dans la base de données les corpus de manuscrits musicaux retenus
  • Vérifier l’exactitude des descriptions bibliographiques des documents retenus dans le catalogue général
  • Vérifier, compléter ou enrichir les notices d’autorité adéquates (compositeurs, copistes)
  • Identifier et collecter des sources d’informations bibliographiques

Compétences requises

  • Niveau requis : Master 2 (bac + 5)
  • Expertise scientifique des sources musicales, notamment manuscrites, et connaissance de l’histoire de la musique
  • Connaissances en paléographie et philologie musicale
  • Notions de bibliothéconomie et de description bibliographique des documents anciens
  • Connaissance des outils bibliographiques (répertoires, bases de données, ressources documentaires…)
  • Connaissance des catalogues et des réservoirs numériques de documents de la BnF
  • Pratique aisée des outils informatiques (Excel, InView…)
  • Connaissance d’une ou plusieurs langues étrangères
  • Capacité à travailler en équipe
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, sens de l’organisation, qualité rédactionnelle

Candidater

  • Durée du stage : 300 h
  • Convention de stage non gratifié
  • Les candidatures (lettre de motivation et CV détaillé) sont à envoyer jusqu’au 15 octobre à l’adresse suivante : rosalba.agresta@bnf.fr

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Assistant de recherche

Poème amharique, Bibliothèque nationale de France Département des Manuscrits. Ethiopien d'Abbadie 114
Poème amharique, Bibliothèque nationale de France Département des Manuscrits. Ethiopien d’Abbadie 114

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du programme de recherche « Les carnets scientifiques d’Antoine d’Abbadie en Éthiopie (1840-1852) : numérisation, transcription et édition » (MSS-ABBADIE) ((Voir le Catalogue raisonné de manuscrits éthiopiens appartenant à Antoine d’Abbadie…)) retenu par le plan quadriennal de recherche (2020-2023), le titulaire du poste est chargé de :

  • vérifier la numérisation des 17 cahiers de notes d’Antoine d’Abbadie (ms Ethiopien Abbadie 218, 265 à 280)
  • opérer le versement des lots d’images dans l’outil Transcrire 
  • transcrire 
  • acquérir une expertise paléographique permettant l’accompagnement des transcripteurs
  • réaliser la première phase de validation des transcriptions collaboratives 
  • organiser les événements scientifiques autour du projet de transcription collaborative (« Transcrithon »)
  • animer la communauté
  • animer la communication autour du projet (carnet sur Hypothèses et/ou fil twitter et/ou autres réseaux sociaux) 
  • accompagner le travail d’édition en XML-TEI.

Compétences requises

  • Maîtrise des outils informatiques standards et des applications propres au domaine de la recherche
  • Connaissance des normes et formats de métadonnées adaptés à la spécialité (peut s’acquérir en cours de contrat)
  • Connaissance des catalogues et des réservoirs numériques de documents de la BnF
  • Connaissance en histoire dans le domaine traité
  • Capacité à travailler en équipe
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, qualité rédactionnelle
  • Maîtrise des outils de communication (carnet de recherche et/ou réseaux sociaux)

Caractéristiques

  • Référence du poste : RC098
  • Sites : Richelieu 58 rue de Richelieu 75002 Paris; Louvois 58 rue de Richelieu 75002 Paris
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Fixe
  • Nombre d’heures par mois : 110
  • Durée du contrat : 4 mois – 6.6
  • À pourvoir à compter du : 01/09/2020

Contacts

  • Laurent HERICHER
    Chef du service des Manuscrits orientaux
    33 (0)1 53 79 89 08
  • Mathieu LESCUYER
    Adjoint au directeur du département
    33 (0)1 53 79 83 24

Postuler

Postuler en ligne

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Assistant de recherche « Trouvailles monétaires »

Trésor monétaire
Trésor monétaire

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du programme de recherche « Trouvailles monétaires » (TM) du Plan quadriennal de la recherche 2020-2023, le titulaire du poste est chargé de :

  • Inventorier les trésors monétaires antiques lorrains sur la base d’un corpus existant. Il s’agira plus particulièrement de décrire à la pièce des trésors publiés ou inédits dans un tableau Excel.
  • Rétroconvertir l’ouvrage de référence de J. Duplessy, Les trésors monétaires médiévaux et modernes découverts en France, ainsi que des ensembles publiés dans la Revue numismatique. Il s’agira de décrire les ensembles répertoriés, au niveau du trésor, dans un tableau Excel.

Environnement professionnel 

Le candidat retenu travaillera sous la direction du directeur de département, en collaboration avec le chef de projet Trouvailles monétaires

Compétences requises

  • Niveau d’études : Bac +4
  • Savoirs : Connaissances générales en numismatique, de l’Antiquité à l’époque moderne ; Connaissances en archéologie et intérêt pour les trouvailles monétaires ; Connaissance des corpus numismatiques de référence.
  • Savoir-faire : Maîtrise des outils informatiques standards et en particulier d’Excel ; Maîtrise des outils bibliographiques (répertoires, bases de données, ressources documentaires…).
  • Savoir être : Capacité à travailler en équipe ; Goût pour la recherche ; Rigueur scientifique.

Contraintes spécifiques

  • Le télétravail est envisageable sous réserve d’accès à la bibliographie, dont une partie pourra être fournie au format numérique.

Caractéristiques

  • Référence du poste : RC099
  • Sites : Richelieu 58 rue de Richelieu 75002 Paris; Louvois 58 rue de Richelieu 75002 Paris
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Spécialité professionnelle : Description documentaire et catalogage
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Fixe
  • Nombre d’heures par mois : 100
  • Durée du contrat : 2 mois – 6.6
  • À pourvoir à compter du : 01/10/2020

Contacts

  • Frédérique DUYRAT
    Directeur du département des Monnaies, médailles et antiques
    33 (0)1 53 79 81 29
  • Vincent DROST
    Chef de projet Trouvailles monétaires
    33 (0)1 53 79 87 24
  • Sylvie CARREAU
    Chef de service
    33 (0)1 53 79 50 26

Postuler

Postuler en ligne

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Assistant de recherche

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du programme de recherche « Les Contes de Perrault illustrés par Gustave Doré : histoire éditoriale et analyse iconographique » du Plan quadriennal de la recherche 2020-2023, le titulaire du poste est chargé de :

  • Effectuer des travaux de recherche et d’analyse sur le conte merveilleux à partir du fonds documentaire de la BnF, en collaboration avec des départements internes :
    • Identifier et collecter des sources d’informations bibliographiques sur les contes de Perrault et les illustrateurs du XIXe siècle.
    • Identifier le type de document et effectuer toute recherche ou vérification nécessaires
    • Enregistrer, référencer et classer les collections objets de la recherche
  • Collaborer aux travaux de valorisation sur le conte (bibliographies, carnet de recherche, …), d’enrichissement des collections et aux recherches documentaires
  • Participer à la numérisation des collections
  • Participer à la production des indicateurs quantitatifs et/ou qualitatifs associés au projet

Activités spécifiques

  • Participer, le cas échéant, à des missions de valorisation sur les contes de Perrault illustrés par Doré.

Compétences requises

  • Connaissance de la littérature du XVIIe
  • Connaissance du conte merveilleux
  • Connaissance des illustrateurs du XIXe siècle
  • Maîtrise des outils informatiques standards et des applications propres au domaine de la recherche
  • Connaissance des outils bibliographiques (répertoires, bases de données, ressources documentaires…)
  • Connaissance de l’anglais
  • Capacité à travailler en équipe
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, qualité rédactionnelle

Caractéristiques

  • Référence du poste : RC100
  • Sites : François-Mitterrand Quai François-Mauriac Cedex 13 75706 Paris
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Fixe
  • Nombre d’heures par mois : 80
  • Durée du contrat : 1,5 mois – 6.6
  • À pourvoir à compter du : 01/10/2020

Contacts

  • Jacques VIDAL-NAQUET
    Directeur du Centre national de la littérature pour la jeunesse- La Joie par les livres
    33 (0)1 53 79 55 01
  • Marine PLANCHE
    Adjoint au chef de service – Centre national de la littérature pour la jeunesse
    33 (0)1 53 79 55 02
  • Ghislaine CHAGROT
    Gestionnaire de collections : monographies, périodiques
    33 (0)1 53 79 88 03

Postuler

Postuler en ligne

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Assistant de recherche

Bandes magnétiques dans une bandothèque
Bandes magnétiques dans une bandothèque

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du programme de recherche « Attaques et dégradations de la bande magnétique : du diagnostic à la machine de nettoyage », le titulaire du poste est chargé de :

  • Effectuer des travaux de recherche, d’expertise et d’analyse sur une partie des collections audiovisuelles de la BnF, en collaboration avec des départements internes ou des organismes externes :
    • Identifier et collecter des sources d’informations bibliographiques
    • Identifier le type de document
    • Enregistrer, inventorier, référencer et classer les collections objets de la recherche
  • Participer à la conception et à la réalisation des expériences en laboratoire pour l’analyse de l’état de conservation des collections ; 
  • Mettre en place et gérer les éléments nécessaires à la conduite d’expériences ou d’analyses ;
  • Tenir un cahier d’inventaire (recueil, saisie des données, compte rendu et présentation des résultats, alimentation d’une base de données) ;
  • Collecter et conserver des données liées aux observations ;
  • Rendre compte de ses observations et de ses travaux (rapports, notes de synthèse …) ; diffuser et valoriser les résultats obtenus ;
  • Participer aux rapports, publications, mémoires des travaux de recherche ;
  • Participer à la production des indicateurs quantitatifs et/ou qualitatifs associés au projet

Activités spécifiques

  • Participer, le cas échéant, à des chantiers spécifiques au service

Compétences requises

  • Maîtrise des outils informatiques standards et des applications propres au domaine de la recherche
  • Connaissance des normes et formats de métadonnées adaptés à la spécialité
  • Connaissance des outils bibliographiques (répertoires, bases de données, ressources documentaires …)
  • Connaissance de l’organisation physique et numérique des fonds de la BnF
  • Savoir identifier et utiliser les sources d’information bibliographique utiles quel qu’en soit le support
  • Savoir estimer l’intérêt documentaire, scientifique ou historique ainsi que la valeur et l’état d’un document ou d’un fonds
  • Maîtriser les connaissances indispensables au bon exercice de ses fonctions en matière d’hygiène et de sécurité
  • Connaître les règles de sécurité à respecter dans la manipulation des appareils de laboratoire
  • Etre capable d’identifier les produits dangereux (corrosifs, toxiques, inflammables) et connaître les précautions qu’exigent leur stockage et leur manipulation
  • Capacité à travailler en équipe
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, qualité rédactionnelle

Contraintes spécifiques

Poste situé au Centre technique de conservation de Bussy-Saint-Georges

Caractéristiques

  • Référence du poste : RC104
  • Sites : Bussy-Saint-Georges 14 rue de Gutenberg 77607 Bussy-Saint-Georges
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Fixe
  • Nombre d’heures par mois : 70
  • Durée du contrat : 2 mois – 6.6
  • À pourvoir à compter du : 01/11/2020

Contacts

  • Dominique THERON
    Chef du service Conservation
    33 (0)1 53 79 88 15
  • Stéphane BOUVET
    Chargé d’études et de recherche en conservation. spécialité physique-chimie. Responsable du laboratoire DSC sur le site Bussy
    33 (0)1 53 79 38 36

Postuler

Postuler en ligne

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Candidatez jusqu’au 21 octobre pour une bourse d’études en Île-de-France !

La Bibliothèque nationale de France, membre des « domaines d’intérêt majeur » (DIM) Matériaux anciens et patrimoniaux (MAP) et Le patrimoine manuscrit philosophique arabe et syriaque en Île-de-France et ailleurs: trésors à découvrir et circuits de diffusion (PhASIF) diffuse l’appel à candidatures ParisRegionFP.

Logo PhASIF

Le « Paris Region Fellowship Programme » (ParisRegionFP) est une Action Marie Skłodowska-Curie (AMSC) financée par le programme Horizon 2020. Il vise à renforcer les capacités de recherche et l’influence internationale de l‘Île-de-France en permettant de :

  • Recruter un total de 52 leaders internationaux, de toutes nationalités, pour des postes de niveau postdoctoral dans la recherche et l’innovation, portant sur une grande variété de disciplines ;
  • Fournir une mobilité intersectorielle, une formation professionnelle spécifique et des mesures permettant une évolution de carrière pour ces chercheurs expérimentés.

Le premier appel pour le recrutement de 26 chercheurs pour des bourses d’études postdoctorales d’une durée de deux ans est ouvert jusqu’au 21 octobre 2020.

Les chercheurs auront pour objectif de concevoir et mettre en œuvre leur projet de recherche dans un groupe de recherche de première classe de leur choix, appartenant de préférence à l’un des 13 « domaines d’intérêt majeur » (DIM) labellisés par la Région Île-de-France et correspondant à des domaines clés sur lesquels la Région concentre son soutien et ses investissements :

  • Mathématiques fondamentales et leurs applications dans tous les secteurs où il y a un potentiel de rupture important (Math’innov) ;
  • Matériaux anciens et patrimoniaux (MAP) ;
  • Science et ingénierie en région Île-de-France pour les technologies quantiques (SIRTEQ) ;
  • Islam en Île-de-France – Histoire, culture et société ;
  • Astrophysique et conditions d’apparition de la vie (ACAV+) ;
  • Ruptures en sciences des solides poreux (Respore) ;
  • Thérapie génique – Accélérer le développement de la thérapie génique ;
  • Un monde, une seule santé (One Health) – infectiologie et vaccins ;
  • Empowering Life sCiences with Innovative Technologies – Technologies innovantes pour les sciences de la vie (ELICIT) ;
  • Sciences du texte et connaissances nouvelles ;
  • Qualité de l’air, impacts sanitaires et innovations technologiques et politiques (QI²) ;
  • Longévité et vieillissement ;
  • Réseau francilien en sciences informatiques (RFSI).

ParisRegionFP offrira un programme de formation nouveau, international, interdisciplinaire et intersectoriel aux chercheurs recrutés, et couvrira des sujets scientifiques, académiques et industriels dans ces secteurs clés, ainsi que des connaissances de terrain et des compétences transférables sans lien avec la recherche.

Le programme d’enseignement et de recherche sera mis en œuvre par des universités de premier rang et 20 organisations extra-académiques partenaires, comprenant des acteurs d’organisations culturelles prestigieuses ainsi que des acteurs des ressources humaines de grands groupes industriels et de PME dans des secteurs économiques variés. Les acteurs scientifiques assureront la capacité de l’infrastructure et de l’environnement de haut niveau à mener une recherche d’excellence. Les partenaires extra-académiques contribueront à la mise en œuvre du programme ParisRegionFP en accueillant des chercheurs expérimentés à l’occasion de détachements ou de visites, ou en offrant des formations, du mentorat ou encore des opportunités d’avancement de carrière.

Plus d’informations

Contact

prfp@iledefrance.fr

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Chargé-e d’appui au traitement des données scientifiques – BnF Data Lab et TGIR Huma-Num CNRS H/F

Missions

Le·la chargé·e d’appui au traitement des données scientifiques a pour mission, en coordination avec la TGIR Huma-Num et la direction du BnF Data Lab, d’accompagner les projets de recherche dans leur construction et leur déploiement grâce à des outils et services adaptés.

Activités

  • Accompagner d’un point de vue opérationnel les projets de recherche accueillis et/ou soutenus par le BnF Data Lab
  • Identifier et orienter les équipes de recherche vers les outils de traitement et d’exploitation des données, rédiger des spécifications pour le développement d’outils et le choix d’environnements numériques
  • Accompagner les équipes dans l’utilisation des outils et services d’Huma-Num et d’autres réseaux (consortiums, réseaux de compétences à l’international etc.)
  • Conseiller les chercheurs aux différentes étapes techniques de gestion de leurs projets numériques (constitution de corpus, traitements et analyses, valorisation, préservation des données…)
  • Animer des formations et participer à des manifestations scientifiques organisées par Huma-Num et/ou la BnF
  • Assurer en propre des traitements pour réaliser des projets répondant à des défis numériques innovants portés conjointement par la BnF et Huma-Num
  • Exercer une veille scientifique et technique dans le domaine des Humanités Numériques
  • Partager les problématiques de traitement numérique des chercheurs du BnF Data Lab avec les équipes d’Huma-Num.

Compétences

  • Humanités Numériques : connaître le domaine (littérature, veille, interlocuteurs, réseaux), les problématiques de l’enseignement supérieur et de la recherche. Avoir pratiqué dans le cadre de projets SHS le développement et la mise en œuvre de logiciels de traitement et de publication de données et de documents.
  • Connaissance des usages et technologies du web sémantique : normes et standards d’interopérabilité, métadonnées, datamining.
  • Connaissance des technologies numériques appliquées au traitement et à l’exploration des données.
  • Programmation et bases de données : connaître à un niveau débutant, au moins un des langages de programmation (Python, PHP, Perl par exemple) et son utilisation dans le cadre de traitement des données et/ou du web, ainsi qu’au moins une des bases de données usuelles (relationnelle, noSQL…).
  • Capacité d’apprentissage et d’appropriation des nouvelles technologies.
  • Connaissance des règles et problématiques juridiques du droit de l’information.
  • Maîtriser les techniques de présentation orale et écrite, de rédaction de documents de synthèse.
  • Anglais niveau B1.

Savoir-faire opérationnels

  • Conduite de projets : savoir identifier les finalités et les objectifs, prévoir les moyens de réalisation, structurer les différentes phases du projet, rédiger les cahiers des charges, coordonner les échanges entre les différents interlocuteurs et partenaires.
  • Formation : savoir identifier les besoins et définir les objectifs d’acquisition des compétences, organiser, rédiger les supports, dispenser éventuellement des formations.
  • Réseautage : savoir s’insérer dans un réseau d’échanges ou de partage des ressources et conduire des projets inter-organismes.
  • Savoir rendre compte et faire le lien sur le plan technique entre le BnF Data Lab et la TGIR Huma-Num.

Contexte de travail

Le BnF Data Lab est un nouveau service mis en place par la BnF pour développer la recherche sur les collections numériques. Cet espace, situé en bibliothèque de recherche du site François Mitterrand proposera aux chercheurs un environnement matériel (bureaux, salles de travail, salle de formation…), technique (prestations d’accès ou de constitution de corpus : extraction, indexation, numérisation…) et scientifique (assistance et expertise) destiné à faciliter l’exploitation de corpus numériques, dans le respect des règles de propriété intellectuelle.
Le/La chargé.e d’appui au traitement des données scientifiques sera affecté.e à la Très Grande Infrastructure de Recherche – TGIR Huma-Num, portée par le CNRS, l’Université d’Aix Marseille et le Campus Condorcet. Pour en savoir plus sur les missions de la TGIR Huma-Num : https://www.huma-num.fr/la-tgir-en-bref.

La personne recrutée intégrera le pôle “données” de l’unité sous la responsabilité du responsable du pôle et collaborera de manière transverse avec les différents pôles d’Huma-Num au sein d’une unité composée actuellement de 20 personnes réparties sur Paris et Lyon. Elle collaborera également avec la coordinatrice du BnF Data Lab et les équipes de recherche hébergées au BnF Data Lab. 

La personne recrutée sera amenée à travailler sur les sites de la TGIR (Raspail Paris 5ème, Campus Condorcet à Aubervilliers) et sur le site François-Mitterrand de la BnF (Paris 13ème).

Contraintes et risques

Des déplacements fréquents sur ces trois sites en Ile-de-France sont à prévoir.

Informations générales

  • Référence : UMS3598-ARIALL-012
  • Lieu de travail : AUBERVILLIERS
  • Date de publication : mercredi 1 juillet 2020
  • Type de contrat : CDD Technique/Administratif
  • Durée du contrat : 12 mois
  • Date d’embauche prévue : 1 septembre 2020
  • Quotité de travail : Temps complet
  • Rémunération : Rémunération entre 2151 et 2727 euros bruts mensuels selon expérience
  • Niveau d’études souhaité : Bac+3
  • Expérience souhaitée : Indifférent

Postuler

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Appel à candidature – Postdoctorant.e informatique Projet LIFRANUM – Littérature FRAncophone NUMérique

Dans le cadre du programme scientifique LIFRANUM (Littératures Francophones Numériques) qui associe la Bibliothèque nationale de France, financé par l’ANR, recrute un.e postdoctorant.e.

Logo ANR

Contexte et objectifs du projet

Le projet LIFRANUM vise à constituer et analyser le corpus des productions littéraires francophones nativement numériques. Il s’agit d’un projet financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) qui regroupe un laboratoire de langue, littérature et sciences de l’information et de la communication (MARGE), un laboratoire d’informatique (ERIC) et la Bibliothèque nationale de France (BnF).

Le corpus du projet LIFRANUM, qui est constitué de données variées au sens des big data, va être stocké un dans lac de données (data lake) permettant la conservation des données dans leur forme d’origine et leur préparation pour des analyses diverses, dont la fouille de textes. Cela implique de concevoir un système de métadonnées, d’indexation et d’interrogation du lac assurant la traçabilité du lignage des données. De plus, le lac de données n’étant pas uniquement destiné à des data scientists, il est nécessaire de s’inscrire dans une démarche « d’industrialisation » des analyses effectuées sur le lac via une couche logicielle d’exploration, de requêtage et de visualisation des données permettant aux chercheur.es du laboratoire MARGE d’être autonomes dans la plupart des cas d’étude.

Missions

La personne recrutée devra être titulaire d’un master ou d’un doctorat en informatique, être spécialiste en gestion de données, informatique décisionnelle (business intelligence), mégadonnées (big data), et être immédiatement opérationnelle. Un expérience des humanités numériques sera appréciée. Elle travaillera au sein du laboratoire ERIC, sous la responsabilité scientifique de Jérôme Darmont et Sabine Loudcher.

Elle aura pour mission de concevoir et mettre en œuvre le lac de données, de la partie métadonnées et indexation à la partie analyses « industrialisées », et ce en collaboration étroite avec tous les chercheur.es de MARGE et d’ERIC impliqué.es dans le projet LIFRANUM.

Compétences requises

Gestion de données, bases/entrepôts de données, architectures big data, humanités numériques, gestion de projet, travail en équipe, autonomie, sens de la communication, rigueur.

Conditions du poste

  • Salaire : environ 2000 € net mensuel.
  • Durée : 10 mois à compter du 1er septembre 2020.
  • Lieu d’exercice : campus Porte des Alpes, Bron.
  • Candidature à adresser à jerome.darmont@univ-lyon2.fr et sabine.loudcher@univ-lyon2.fr d’ici le 20 juin 2020, accompagnée d’un CV et d’une lettre de motivation.
  • Les candidat.es retenu.es après examen des dossiers seront convoqué.es pour un entretien par visioconférence.

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre de contrat doctoral Littératures Numériques Francophones (LIFRANUM, Lyon3)

Dans le cadre du programme scientifique LIFRANUM (Littératures Francophones Numériques) qui associe la Bibliothèque nationale de France, financé par l’ANR, le centre de recherches MARGE de l’université Lyon 3 propose un contrat doctoral de 3 ans (36 mois à partir du 1er sept. 2020).

Logo ANR

Dans le cadre du programme scientifique LIFRANUM (Littératures francophones numériques), financé par l’ANR de 2020 à 2023, l’unité de recherche Marge de l’université Lyon 3 offre un contrat doctoral d’une durée de 36 mois. LIFRANUM est un programme pluridisciplinaire, alliant recherches en Lettres, Sciences de l’information et Informatique. Il vise à la constitution d’un corpus de productions littéraires nativement numériques à l’échelle de la francophonie.

Les candidat.e.s doivent être titulaires d’un Master 2 (Lettres, Humanités numériques ou Information-Communication).

La thèse portera notamment sur la caractérisation et la description des créations littéraires nativement numériques. Les créations littéraires numériques font en effet apparaître des formes expressives nouvelles, associant écriture et image, texte propre et hyperlien. Répertorier et décrire ces objets constitue un problème à la fois littéraire et documentaire. Cette thèse, fondamentalement pluridisciplinaire, visera, en s’appuyant sur les questionnements autour de la notion d’oeuvre, de publication, mais également les propriétés intrinsèques du multimédia, d’élaborer les concepts descriptifs de ces objets.

Elle contribuera à forger des outils d’analyse littéraire adaptés aux nouvelles textualités numériques en s’inscrivant dans une réflexion globale dite “poétique des supports”. L’aboutissement de cette thèse sera une ontologie terminologique représentant les nouvelles formes (voire les genres) de l’expression littéraire et sera utilisée pour caractériser les entités constitutives du corpus sur les différents niveaux de la description.

Le travail quotidien consistera à utiliser et améliorer des outils élaborés en XML (schémas, requêtes Xquery, fichiers), à utiliser des outils de crawling et à travailler, dans le cadre de l’élaboration de l’ontologie terminologique, avec les outils du web sémantique. S’il n’est pas demandé une maîtrise initiale de ces outils, le candidat s’engage à s’y former et à les utiliser avec la plus grande rigueur. Il lui sera demandé une attitude réflexive vis-à-vis de ces outils.

Informations pratiques

  • La thèse sera co-dirigée par Gilles Bonnet (Lettres) et Christian Cote (Sciences de l’information).
  • Les dossiers de candidature doivent comporter un CV détaillé et une lettre de motivation, à adresser à l’adresse suivante : frederique.lozanorios@univ-lyon3.fr.
  • Date-limite d’envoi des dossiers : 10 juin 2020.
  • Des auditions des candidat.e.s retenu.e.s seront organisées, soit en présentiel, soit par visio-conférence, à la fin du mois de juin 2020.

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Appel à candidatures : Assistant.e de recherche

Dans le cadre du programme de recherche «La Bibliothèque nationale sous l’Occupation» inscrit au plan quadriennal de la recherche 2019-2023 de la BnF, la mission pour la gestion de la production documentaire et des archives recrute un.e assistant.e de recherche


Missions et activités permanentes

Emploi à mi-temps

  • année 1 = 280 h
  • année 2 = 800h
  • année 3 = 800 h
  • année 4 = 400 h
  • soit un mi-temps de septembre 2020 à juin 2023

La mission pour la gestion de la production documentaire et des archives est rattachée à la direction générale de l’établissement. L’équipe composée de 4 personnes (deux archivistes, deux magasiniers) a en charge le traitement de l’ensemble de la chaîne archivistique de l’établissement depuis le records management et la collecte jusqu’à la mise à disposition en salle de lecture. Elle participe également à la valorisation des fonds et s’investit dans les projets de recherche autour de l’histoire de la Bibliothèque en lien avec le comité d’histoire et la délégation à la stratégie et à la recherche. Dans le cadre du plan quadriennal de recherche 2020-2023, la mission, en lien avec le département des Cartes et plans, est porteuse du projet « La Bibliothèque nationale pendant l’Occupation ».

Dans le cadre du programme de recherche «La Bibliothèque nationale sous l’Occupation», le titulaire du poste est chargé, sous la responsabilité du chef de la mission pour la gestion de la production documentaire et des archives de :

  • Effectuer un travail de repérage des sources archivistiques et de la bibliographie autour de la Bibliothèque nationale et des bibliothèques pendant la Seconde guerre mondiale, régulièrement mis à jour
  • Décrire les archives identifiées (en particulier celles émanant du secrétariat général et de l’administration générale de la bibliothèque pour la période 1940-1946) selon les normes de description archivistique
  • En lien étroit avec l’équipe des archivistes, mettre en œuvre les principes de conservation préventive sur ces fonds
  • En lien avec la directrice du département des cartes et plans, mener une analyse comparée des registres d’entrée du département et des archives centrales de la bibliothèque (notamment de la comptabilité)
  • Rédiger un instrument de recherche archivistique pour une publication dans le catalogue BnF Archives et manuscrits
  • Diffuser le résultat des recherches via des publications savantes ou professionnelles (Revue de la BnF, Gazette des archives…)
  • Participer à l’animation du carnet de recherche via la présentation de documents, de la méthodologie mise en œuvre, etc.
  • Participer à l’animation du groupe constitué sur ce projet par la bibliothèque et ses partenaires notamment lors des rencontres trimestrielles
  • Préparer une journée d’étude ou un colloque de clôture du projet au premier semestre 2023
  • Participer à la production des indicateurs quantitatifs et/ou qualitatifs associés au projet (notamment bilans d’étapes et fiches projets dans le cadre du plan quadriennal de recherche)

Activités spécifiques

Participer, le cas échéant, à des chantiers spécifiques au service en lien avec le projet de recherche (par exemple mise à jour d’introductions d’instruments de recherche, etc.)

Compétences requises

Connaissances en archivistiques (principes fondamentaux, description archivistique)

  • Connaissance de la dtd-ead
  • Notions de conservation préventive
  • Capacité à travailler en équipe
  • Capacité à rendre des comptes
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, qualité rédactionnelle
  • Connaissance de la période historique
  • La connaissance de l’allemand et de l’anglais constituerait un plus

Contraintes spécifiques

  • Port de charge
  • Poussière
  • Travail en local aveugle

Contacts

  • Anne LEBLAY-KINOSHITA
    Chef de la mission pour la gestion de la production documentaire et des archives
    33 (0)1 53 79 50 99
  • Aurélie OUTTRABADY
    Adjointe au chef de la mission pour la gestion de la production documentaire et des archives
    33 (0)1 53 79 59 35

Postuler en ligne

Caractéristiques

  • Référence du poste : 9054
  • Sites : François-Mitterrand Quai François-Mauriac Cedex 13 75706 Paris
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Variable
  • Nombre d’heures par mois : 80
  • Durée du contrat : de septembre 2020 à juin 2023
  • À pourvoir à compter du : 01/09/2020

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Appel à candidatures : Bourse BnF-Getty « Paper Project », Paris (2020-2022)

Les Parques nues / Milan, Pierre (15..-15..) [Graveur] , BnF, Est. BA-12 (2)-FOL

Avec le soutien de la Getty Foundation et dans le cadre du “Paper Project”, le Département des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France recrute un pensionnaire-conservateur(trice) H/F (Curatorial Fellowship), à plein temps, pour une durée de 24 mois (novembre 2020-novembre 2022).

Cette bourse permettra à un jeune historien de l’art souhaitant devenir conservateur d’arts graphiques de se former auprès des conservateurs du département, en étant pleinement intégré à l’équipe scientifique et associé à l’ensemble de ses activités (recherche, inventaire, conservation préventive, restauration, diffusion, valorisation des collections).

Le lauréat sera plus particulièrement chargé d’un projet d’étude et de recherche sur l’estampe et le dessin français du 16e siècle, centré sur l’école de Fontainebleau.

Il participera aux différentes opérations prévues pour la réouverture du site historique de la BnF, rue de Richelieu, à l’issue de l’important chantier de rénovation actuellement en cours.

Profil et qualifications recherchés

  • Diplôme de Master (ou équivalent) en histoire de l’art
  • Intérêt pour l’estampe et le dessin anciens
  • Intérêt pour les questions de conservation préventive et de restauration
  • Forte motivation pour les métiers de la conservation du patrimoine
  • Capacité d’organisation et de travail en équipe
  • Maîtrise courante du français écrit et parlé (la maîtrise d’une autre langue sera un atout)

Missions

Le pensionnaire travaillera sous la supervision de l’équipe des conservateurs aux missions suivantes :

  • Recherche, inventaire et conservation préventive pour la collection d’estampes et de dessins de (et autour de) l’école de Fontainebleau. Le pensionnaire aura l’opportunité de se rendre dans les grandes collections européennes d’arts graphiques et sera en contact avec les experts internationaux.
  • Organisation d’une journée d’étude sur les estampes et les dessins de l’école de Fontainebleau
  • Participation aux activités quotidiennes du département : accueil des étudiants, chercheurs et conservateurs, coopération avec l’atelier de restauration du département, examen des demandes de prêts…
  • Participation à la réouverture de la Bibliothèque et du musée sur le site Richelieu : sélection des trésors, rédaction des cartels, travail sur les expositions temporaires

Candidature

Les dossiers doivent être en langue française et contenir :

  • CV (maximum 3 pages)
  • Lettre de motivation (maximum 2 pages)
  • Bibliographie (sélection des principales publications ou communications, travaux académiques)

Calendrier

  • 30 juin 2020 : date limite de dépôt des dossiers
  • 15 juillet 2020 : envoi des notifications aux candidats pré-sélectionnés
  • 31 août – 4 septembre 2020 : entretiens pour les candidats pré-sélectionnés. Les entretiens se dérouleront sur le site de la BnF-Richelieu (58 rue de Richelieu, 75002). Les frais de déplacements ne seront pas pris en charge. Des entretiens virtuels peuvent être mis en place (Skype)
  • 7 septembre 2020 : sélection et notification au candidat retenu
  • 2 novembre 2020 : début de la mission

Les candidatures électroniques doivent être envoyées à l’adresse suivante : reserve-estampes-photographie@bnf.fr

Les dossiers papiers, par voie postale, ne seront pas acceptés.

Toute demande d’information peut être envoyée à l’adresse : reserve-estampes-photographie@bnf.fr. Merci d’indiquer, en objet du message, « 2020 – BnF/Getty »

Antonio Fantuzzi (1508?-1550?) , BnF, Est. BD-19 (2)-FOL

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Information COVID-19

L’équipe de la coordination de la recherche de la Bibliothèque nationale de France, en télétravail, continue d’assurer ses missions.

En raison de l’épidémie de Coronavirus COVID-19, il a été décidé de décaler la date de clôture de l’appel à chercheurs 2020 de la BnF, initialement fixée au 20 avril à 12h, au 4 mai 2020, 12h. Le dépôt électronique des candidatures se fait sur la plateforme Sciencesconf dédiée : https://bnfaac2020.sciencescall.org/

Pour toute question relative aux activités de recherche de la BnF ou aux partenariats à mettre en oeuvre, il est demandé de ne pas utiliser l’adresse mail générique de la coordination de la recherche à laquelle nous n’avons pas accès à distance1 mais de privilégier les adresses professionnelles de vos correspondants :

Olivier Jacquot

Responsable de la coordination de la recherche

Sur la coordination et la valorisation de la recherche à la BnF.

Philippe Chevallier

Adjoint au responsable de la coordination de la recherche

Appel à chercheurs de la BnF, Campus Richelieu – Bibliothèques, musée, galeries.

Peter Stirling

Chargé d’appui aux projets scientifiques

Sur le plan quadriennal de la recherche, l’aide au montage de projets.


En cette période de confinement, l’équipe de la coordination de la recherche de la BnF vous souhaite bon courage à tous, avec une pensée toute particulière pour ceux qui sont touchés par le virus, et pour tout le personnel soignant.

  1. L’adresse : recherche.coordination@bnf.fr []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Appel à communications : Du jardin vers le monde et du monde au jardin : la cartographie et l’histoire naturelle. date butoir : 20 mars 2020

Partie méridionale de l’Afrique sur les observations de François Levaillant, 1790. – Détail

La commission histoire du Comité français de cartographie organise une journée d’études Du jardin vers le monde et du monde au jardin : la cartographie et l’histoire naturelle le 4 décembre 2020 sur les relations entre la carte et l’histoire naturelle, qui se tiendra au Muséum d’histoire naturelle grâce à un partenariat avec la Direction des bibliothèques et de la documentation du Muséum National d’Histoire Naturelle.

Argument

Les jardins naturalistes, botanique et zoologique, partagent avec la cartographie la volonté de décrire le monde de manière à la fois exhaustive et ordonnée. Les échelles, les matériaux, les apparences de la représentation sont certes différents. Mais il s’agit bien, dans la carte comme dans le jardin, d’élaborer une image du monde qui puisse être lisible par tout un chacun. Cartes et jardins font partie de ce grand effort scientifique qui consiste à faire voir et faire comprendre le monde et ses espaces, naturels et humains.
La journée d’études organisée conjointement par la Commission « Histoire » du Comité Français de Cartographie et la Bibliothèque du Muséum National d’Histoire Naturelle se propose d’explorer les rapports qui se sont noués entre la cartographie et le jardin, notamment au Jardin des Plantes, du point de vue de l’acquisition, de l’organisation, de la représentation et de la diffusion des connaissances naturelles. La période étudiée pourra remonter aux origines médiévales de l’activité de collecte et de description du monde naturel, mais on insistera surtout sur les périodes modernes et contemporaines liées à l’institution du Jardin des Plantes et à son fonctionnement jusqu’à nos jours.
Deux directions sont à envisager : celle qui conduit du jardin vers le monde ; celle qui ramène, pour ainsi dire, le monde vers et dans le jardin.
La cartographie est engagée à des titres et sous des formes multiples dans les opérations de description et de représentation des mondes naturels et humains. De la géologie à l’ethnographie, de la botanique à la zoologie : c’est l’ensemble du champ d’investigation ouvert aux naturalistes qui est devenu le théâtre de la mise en œuvre des opérations cartographiques. 
Il s’agirait alors, dans les contributions à cette Journée d’étude, d’analyser dans un premier temps les diverses façons dont les cartes, aux côtés des archives et autres documents de terrain, ont été mobilisées dans la construction des connaissances naturalistes. Les échelles, les supports matériels, les sémiologies, les modes d’écriture, mais aussi les usages, qui peuvent parfois différer du tout au tout, feront l’objet d’un intérêt particulier. Autrement dit : à quoi servent les cartes sur le terrain naturaliste et comment sont-elles conçues, fabriquées, utilisées, à quelles fins ?
Mais on aimerait également, dans un second temps de cette Journée d’études, pour ainsi dire symétrique au premier, envisager le jardin comme une sorte de carte. Le jardin propose à ses visiteurs et usagers une représentation synthétique, et accessible, des mondes naturels dont les échantillons sont parvenus jusqu’à lui et y ont été rassemblés. Mais le jardin est d’abord un espace, lui-même projeté et fabriqué, entretenu et transformé. A quelles fins ? Sous quelles formes ? L’espace du jardin a été chargé, en quelque sorte, de la mission de faire voir le monde sous ses différentes espèces. Mais comment ses concepteurs, ainsi que les savants y travaillant, ont-ils assumé cette charge ? Autrement dit : quelle(s) carte(s) du monde naturel ont-ils élaboré et diffusé par l’intermédiaire du jardin ?
A cet égard, on accueillera de façon privilégiée les contributions qui sont reliées au Jardin des plantes, et à la documentation cartographique qui est conservée dans ses bibliothèques.

Modalités pratiques

Les propositions de communication (environ 1500 signes), accompagnées d’une courte bio-bibliographie, sont à envoyer avant le 20 mars à l’adresse suivante : catherine.hofmann@bnf.fr.

Le comité de sélection communiquera les résultats de l’appel à communication au plus tard le 30 mai 2020.

Les communications retenues auront vocation à être publiées dans un numéro de la revue du Comité français de cartographie, Cartes & Géomatique, au courant de l’année 2021.

Organisateurs

  • Comité Français de Cartographie (commission ‘histoire’)
  • Direction des bibliothèques du Muséum national d’Histoire Naturelle

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Appel à chercheurs 2020-2021 de la Bibliothèque nationale de France

Bandeau Appel à chercheurs 2020

La BnF lance la nouvelle édition de son appel à chercheurs, afin de s’associer le concours de jeunes chercheurs, dans un esprit de découverte et de valorisation de ses collections.

Le statut de chercheur associé BnF permet une relation privilégiée à la Bibliothèque, à travers un accueil au cœur de ses collections.

En plus des avantages offerts à l’ensemble des chercheurs associés, la BnF propose cette année deux bourses de recherche :

– une bourse Louis Roederer pour la photographie en soutien à un travail portant sur la photographie sous tous ses aspects, aussi bien historiques, techniques, artistiques ou sociologiques ;

– une bourse Comité d’histoire de la BnF en soutien à un travail portant sur l’histoire de la Bibliothèque nationale de France, de la bibliothèque du roi à aujourd’hui.

Modalités pratiques

L’appel à chercheurs de la BnF est disponible sur le site : https://bnfaac2020.sciencescall.org/

Les candidats peuvent y trouver toutes les informations nécessaires, notamment les sujets proposés par les départements de collections.

Les candidatures sont à formuler directement sur la plateforme Sciences call géré par le Centre pour la Communication Scientifique Directe (CCSD).

Pour toute information relative à la soumission de votre candidature, merci de contacter la Bibliothèque à l’adresse suivante : bnfaac2020@sciencesconf.org

Calendrier de l’appel à chercheurs

  • Date limite d’envoi des candidatures : 20 avril 2020
  • Jury et sélection des candidatures : juin 2020
  • Communication des résultats de l’appel à chercheurs : juillet 2020
  • Signature des décisions d’attribution des titres et bourses : septembre 2020
  • Accueil des chercheurs associés dans les départements : 1er octobre 2020
  • Bilan d’étape des chercheurs associés : avril 2021
  • Bilan final des chercheurs associés : septembre 2021
Salle de lecture du département des Monnaies, médailles et antiques Copyright : E. guyen/BnF

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts