Juliette Lavie, lauréate de la Bourse de recherche Louis Roederer 2021

La Bourse de recherche Louis Roederer pour la photographie a été attribuée hier à Juliette Lavie, pour son projet de recherche La photographie à la télévision. Chambre noire 1964-1969 une émission
de l’ORTF, croisant l’étude de corpus issus du département des Estampes et de la photographie, de l’Audiovisuel et des Arts du spectacle.
Grâce à cette bourse dotée de 10 000 euros, La Maison Louis Roederer, Grand Mécène de la Culture et soutien fidèle des expositions de la BnF, accompagne chaque année la mise en lumière des collections photographiques de la Bibliothèque.

Continuer la lecture de Juliette Lavie, lauréate de la Bourse de recherche Louis Roederer 2021

Colloque (30/9) : Les manuscrits hébreux de la BnF : textes et contextes

Un colloque international est organisé par la section hébraïque de l’IRHT jeudi 30 septembre 2021 à l’auditorium du musée d’art et d’histoire du Judaïsme.

Ce colloque international marque le lancement du nouveau projet de la section hébraïque de l’IRHT en partenariat avec la BnF « BiNaH : Bibliothèque Nationale “Hebraica”. Manuscrits hébreux à Paris ». Le but du projet est de publier le premier catalogue complet et mis à jour des manuscrits hébreux de la BnF, d’une part, d’écrire l’histoire du fonds, des acquisitions progressives dont il est issu et des itinéraires intellectuels dont il témoigne, d’autre part.

Le fonds de la BnF, l’un des plus riches au monde, abrite une collection unique de près de 1500 manuscrits. Datant du Moyen Âge à l’époque moderne, ils proviennent d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ce corpus comprend des codex bibliques, des rouleaux de la Torah, des commentaires bibliques, des textes talmudiques et rabbiniques, des traités théologiques, des livres de prières, ainsi que des ouvrages historiques. Il inclut également des documents de la vie quotidienne, des traités philosophiques, scientifiques, médicaux, lexicographiques, magiques et mystiques. Certains sont des manuscrits magnifiquement enluminés, d’autres des parchemins kabbalistiques ayant appartenu à des humanistes et des hébraïstes d’époques différentes. Le fonds reflète une histoire d’acquisitions complexe mais progressive, qui reste encore en large partie à écrire. Des chercheurs spécialisés dans ces domaines de recherche présenteront chacun un cas exemplaire parmi les Trésors de cette collection.

Continuer la lecture de Colloque (30/9) : Les manuscrits hébreux de la BnF : textes et contextes

Parution : L’archéologue, le peintre et l’écrivain. Millin, Catel et Custine au Royaume de Naples en 1812

Entre mai et juillet 1812, un archéologue de renom, Aubin-Louis Millin, se fait accompagner d’un peintre et d’un écrivain pour parcourir la Calabre sauvage, où quelques années plus tôt sévissait encore le célèbre bandit Fra Diavolo.

Franz Ludwig Catel, peintre et dessinateur romantique allemand, a ainsi réalisé plus de 160 dessins à la plume ou repassés à l’encre – images des monuments et des sites de l’Antiquité – de cette région splendide et alors méconnue, que de son côté, Astolphe de Custine, le fils d’une amie de Chateaubriand, a décrite en adoptant souvent les mêmes perspectives que celles du peintre. Un regard croisé entre littérature et beaux-arts.

Continuer la lecture de Parution : L’archéologue, le peintre et l’écrivain. Millin, Catel et Custine au Royaume de Naples en 1812

Parution : A travers la Calabre napoléonienne. Journal d’Aubin Louis Millin. Dessins de Franz Ludvig Catel

À travers la Calabre napoléonienne est le compagnon de visite de l’exposition « Franz Ludwig Catel, un artiste allemand dans la Calabre napoléonienne » qui se tiendra à la Maison Chateaubriand à la Vallée-aux-Loups (92) du 18 septembre au 19 décembre 2021.

Il s’agit de la publication inédite en deux volumes du journal de voyage entre Naples et Reggio de Calabre de l’archéologue Aubin-Louis Millin, mandaté en 1811 par Napoléon pour inspecter les monuments de la péninsule italienne, accompagné des dessins du peintre allemand Franz-Ludwig Catel, chargé de dessiner les paysages traversés et de fournir des relevés des monuments visités.

À travers la Calabre napoléonienne
À travers la Calabre napoléonienne
Continuer la lecture de Parution : A travers la Calabre napoléonienne. Journal d’Aubin Louis Millin. Dessins de Franz Ludvig Catel

Journée d’études : Du jardin vers le monde & du monde au jardin. La cartographie et l’histoire naturelle

Les jardins naturalistes, botaniques et zoologiques, partagent avec la cartographie la volonté de décrire le monde de manière à la fois exhaustive et ordonnée. Les échelles, les matériaux, les apparences de la représentation sont certes différents. Mais il s’agit bien, dans la carte comme dans le jardin, d’élaborer une image du monde qui puisse être lisible par tout un chacun. Cartes et jardins font partie de ce grand effort scientifique qui consiste à faire voir et faire comprendre le monde et ses espaces, naturels et humains.
La journée d’études organisée conjointement par la Commission « Histoire » du Comité Français de Cartographie et la Direction des bibliothèques du Muséum national d’Histoire Naturelle se propose d’explorer les rapports qui se sont noués entre la cartographie et le jardin, notamment au Jardin des Plantes, du point de vue de l’acquisition, de l’organisation, de la représentation et de la diffusion des connaissances naturelles.

Frédéric Scalberge, Jardin du Roy pour la culture des plantes médicinales, 1636. Estampe sur vélin mise en couleur. Muséum national d’histoire naturelle, OA 912
Frédéric Scalberge, Jardin du Roy pour la culture des plantes médicinales, 1636. Estampe sur vélin mise en couleur. Muséum national d’histoire naturelle, OA 912
Continuer la lecture de Journée d’études : Du jardin vers le monde & du monde au jardin. La cartographie et l’histoire naturelle

Reliures médiévales de l’abbaye de Saint-Victor de Paris : un ensemble exceptionnellement bien conservé

La BnF accueille tous les ans de chercheurs associés qui conduisent un travail au plus près de ses collections. Eve Defaÿsse présente l’avancement de ses recherches sur les manuscrits de l’ancienne abbaye de Saint-Victor de Paris (1113-1789).

Continuer la lecture de Reliures médiévales de l’abbaye de Saint-Victor de Paris : un ensemble exceptionnellement bien conservé

Collections privées, collections publiques : le petit format des familles

La BnF accueille tous les ans de chercheurs associés qui conduisent un travail au plus près de ses collections. Marie Goupil-Lucas-Fontaine présente l’avancement de ses recherches sur la musique légère.

Continuer la lecture de Collections privées, collections publiques : le petit format des familles

Colloque : Dante en France – collections, réceptions, traductions (14-15/10)

À l’occasion du 7e centenaire de la mort de Dante Alighieri, la BnF et l’École nationale des chartes proposent deux jours de colloque autour de ses œuvres dans les collections de la BnF, de la réception dans les arts de la Divine Comédie ainsi que de la pensée politique et philosophique du poète et de ses traductions.

Continuer la lecture de Colloque : Dante en France – collections, réceptions, traductions (14-15/10)

« La couleur : artefacts, matière et cognition » et « Fabrique matérielle du visuel : panneaux peints en Méditerranée, XIIIe-XVIe siècle »

Ce séminaire de recherche fera dialoguer historiens de l’art, scientifiques de la conservation et conservateurs-restaurateurs autour de la manière dont les matériaux sont mis en oeuvre pour obtenir un effet visuel, dans les peintures, les enluminures, les sculptures et autres objets d’art polychromés. Il s’agira d’intégrer pleinement l’étude des matériaux, de la couleur mais aussi ceux qui y participent indirectement comme les liants et les vernis, et de leur mise en oeuvre en regard des diverses problématiques d’histoire de l’art et des techniques, dans une perspective interdisciplinaire : création, transformation, réseaux, transferts techniques et artistiques, etc. Nous souhaitons aborder particulièrement la manière dont les données matérielles relatives aux œuvres d’art et à leur technique sont mises à la disposition des chercheurs pour leur permettre d’en tirer des connaissances nouvelles sur les pratiques artistiques (tout en respectant les principes d’interopérabilité FAIR).

Continuer la lecture de « La couleur : artefacts, matière et cognition » et « Fabrique matérielle du visuel : panneaux peints en Méditerranée, XIIIe-XVIe siècle »

23rd international CHIME meeting, ‘Chinese Music and Memory’

Les rencontres annuelles européennes sur la musique chinoise CHIME se dérouleront avec Prague, les 1-3 et 8-10 septembre 2021.
Elles seront réparties sur deux séries de trois après-midi (15h-19h), l’horaire qui convient le mieux pour l’Europe centrale, l’Asie orientale et le continent américain.

Principale manifestation mondiale sur la musicologie de la Chine, CHIME 2021 offrira l’occasion à des chercheuses et chercheurs d’origine chinoise et de chercheuses et chercheurs exerçant sur les trois continents de présenter leurs travaux.

Continuer la lecture de 23rd international CHIME meeting, ‘Chinese Music and Memory’

Êtes-vous déjà entré à l'intérieur d'une encyclopédie ?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search