Archives de catégorie : Hors les murs

Colloque (30/9) : Les manuscrits hébreux de la BnF : textes et contextes

Un colloque international est organisé par la section hébraïque de l’IRHT jeudi 30 septembre 2021 à l’auditorium du musée d’art et d’histoire du Judaïsme.

Ce colloque international marque le lancement du nouveau projet de la section hébraïque de l’IRHT en partenariat avec la BnF « BiNaH : Bibliothèque Nationale “Hebraica”. Manuscrits hébreux à Paris ». Le but du projet est de publier le premier catalogue complet et mis à jour des manuscrits hébreux de la BnF, d’une part, d’écrire l’histoire du fonds, des acquisitions progressives dont il est issu et des itinéraires intellectuels dont il témoigne, d’autre part.

Le fonds de la BnF, l’un des plus riches au monde, abrite une collection unique de près de 1500 manuscrits. Datant du Moyen Âge à l’époque moderne, ils proviennent d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ce corpus comprend des codex bibliques, des rouleaux de la Torah, des commentaires bibliques, des textes talmudiques et rabbiniques, des traités théologiques, des livres de prières, ainsi que des ouvrages historiques. Il inclut également des documents de la vie quotidienne, des traités philosophiques, scientifiques, médicaux, lexicographiques, magiques et mystiques. Certains sont des manuscrits magnifiquement enluminés, d’autres des parchemins kabbalistiques ayant appartenu à des humanistes et des hébraïstes d’époques différentes. Le fonds reflète une histoire d’acquisitions complexe mais progressive, qui reste encore en large partie à écrire. Des chercheurs spécialisés dans ces domaines de recherche présenteront chacun un cas exemplaire parmi les Trésors de cette collection.

Continuer la lecture de Colloque (30/9) : Les manuscrits hébreux de la BnF : textes et contextes

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Journée d’études : Du jardin vers le monde & du monde au jardin. La cartographie et l’histoire naturelle

Les jardins naturalistes, botaniques et zoologiques, partagent avec la cartographie la volonté de décrire le monde de manière à la fois exhaustive et ordonnée. Les échelles, les matériaux, les apparences de la représentation sont certes différents. Mais il s’agit bien, dans la carte comme dans le jardin, d’élaborer une image du monde qui puisse être lisible par tout un chacun. Cartes et jardins font partie de ce grand effort scientifique qui consiste à faire voir et faire comprendre le monde et ses espaces, naturels et humains.
La journée d’études organisée conjointement par la Commission « Histoire » du Comité Français de Cartographie et la Direction des bibliothèques du Muséum national d’Histoire Naturelle se propose d’explorer les rapports qui se sont noués entre la cartographie et le jardin, notamment au Jardin des Plantes, du point de vue de l’acquisition, de l’organisation, de la représentation et de la diffusion des connaissances naturelles.

Frédéric Scalberge, Jardin du Roy pour la culture des plantes médicinales, 1636. Estampe sur vélin mise en couleur. Muséum national d’histoire naturelle, OA 912
Frédéric Scalberge, Jardin du Roy pour la culture des plantes médicinales, 1636. Estampe sur vélin mise en couleur. Muséum national d’histoire naturelle, OA 912
Continuer la lecture de Journée d’études : Du jardin vers le monde & du monde au jardin. La cartographie et l’histoire naturelle

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Colloque : Dante en France – collections, réceptions, traductions (14-15/10)

À l’occasion du 7e centenaire de la mort de Dante Alighieri, la BnF et l’École nationale des chartes proposent deux jours de colloque autour de ses œuvres dans les collections de la BnF, de la réception dans les arts de la Divine Comédie ainsi que de la pensée politique et philosophique du poète et de ses traductions.

Continuer la lecture de Colloque : Dante en France – collections, réceptions, traductions (14-15/10)

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

« La couleur : artefacts, matière et cognition » et « Fabrique matérielle du visuel : panneaux peints en Méditerranée, XIIIe-XVIe siècle »

Ce séminaire de recherche fera dialoguer historiens de l’art, scientifiques de la conservation et conservateurs-restaurateurs autour de la manière dont les matériaux sont mis en oeuvre pour obtenir un effet visuel, dans les peintures, les enluminures, les sculptures et autres objets d’art polychromés. Il s’agira d’intégrer pleinement l’étude des matériaux, de la couleur mais aussi ceux qui y participent indirectement comme les liants et les vernis, et de leur mise en oeuvre en regard des diverses problématiques d’histoire de l’art et des techniques, dans une perspective interdisciplinaire : création, transformation, réseaux, transferts techniques et artistiques, etc. Nous souhaitons aborder particulièrement la manière dont les données matérielles relatives aux œuvres d’art et à leur technique sont mises à la disposition des chercheurs pour leur permettre d’en tirer des connaissances nouvelles sur les pratiques artistiques (tout en respectant les principes d’interopérabilité FAIR).

Continuer la lecture de « La couleur : artefacts, matière et cognition » et « Fabrique matérielle du visuel : panneaux peints en Méditerranée, XIIIe-XVIe siècle »

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

23rd international CHIME meeting, ‘Chinese Music and Memory’

Les rencontres annuelles européennes sur la musique chinoise CHIME se dérouleront avec Prague, les 1-3 et 8-10 septembre 2021.
Elles seront réparties sur deux séries de trois après-midi (15h-19h), l’horaire qui convient le mieux pour l’Europe centrale, l’Asie orientale et le continent américain.

Principale manifestation mondiale sur la musicologie de la Chine, CHIME 2021 offrira l’occasion à des chercheuses et chercheurs d’origine chinoise et de chercheuses et chercheurs exerçant sur les trois continents de présenter leurs travaux.

Continuer la lecture de 23rd international CHIME meeting, ‘Chinese Music and Memory’

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Sorbonne Université et la Bibliothèque nationale de France signent une convention-cadre de coopération scientifique et culturelle

Lundi 19 juillet 2021, Jean Chambaz, président de Sorbonne Université, et Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France (BnF), ont signé une convention-cadre de coopération scientifique et culturelle. Renouvelant sur des bases élargies le partenariat engagé depuis 2014 entre l’université Paris-Sorbonne et la BnF, les deux établissements donnent à leur coopération une base nouvelle, ouvrant notamment sur des programmes de recherche au cœur et à l’interface des disciplines.

Laurence Engel et Jean Chambaz
Laurence Engel et Jean Chambaz © Olivier Jacquot

Continuer la lecture de Sorbonne Université et la Bibliothèque nationale de France signent une convention-cadre de coopération scientifique et culturelle

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

1er transcrithon des carnets scientifiques d’Antoine d’Abbadie en Éthiopie (1840-1852) (07/07/21)

Le projet de recherche MSS-Abbadie a pour objectif de transcrire, analyser et éditer les dix-sept carnets de notes du savant voyageur Antoine d’Abbadie pionnier qui séjourna en Éthiopie de 1840 à 1852. Il s’inscrit dans le cadre du plan quadriennal de la Recherche 2020-2023 de la BnF.

Continuer la lecture de 1er transcrithon des carnets scientifiques d’Antoine d’Abbadie en Éthiopie (1840-1852) (07/07/21)

Conférence IIIF 2021 : session régionale IIIF France

L’édition annuelle de la conférence internationale IIIF aura lieu les 22, 23 et 24 juin prochain, dans un format en ligne.

La BnF, membre fondateur du consortium IIIF (International Image Interoperability Framework), coanimera avec l’Equipex Biblissima la session régionale IIIF France, qui donnera l’opportunité à plusieurs projets et institutions de présenter leur activité et réalisations.
La session se tiendra en français le jeudi 24 juin de 13h30 à 15h.

Continuer la lecture de Conférence IIIF 2021 : session régionale IIIF France

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Journée d’étude : La Métamorphose du livre français, 1543-1547

Entre 1543 et 1547, les milieux éditoriaux français sont en ébulition : développement rapide de la traduction en langue française, résurrection de l’office d’imprimeur du roi, lancement de la collection grecque « Ex Bibliotheca Regia » chez Robert Estienne (1544), renouvellement des matériels décoratifs parisiens et lyonnais, tournant dans la politique éditoriale de certaines entreprises de librairie (Kerver, De Tournes, Vascosan)… Cette période voit paraître quelques-uns des chefs d’œuvre du livre illustré français (Chirurgia de Guido Guidi, Songe de Poliphile, Hiéroglyphica d’Horapollon, Architecture de Serlio, Délie de Maurice Scève, etc.) ; elle voit également l’entrée en lice de nouveaux acteurs dans tous les domaines: traduction (Martin, Amyot, etc.), illustration (Jean Cousin, Baptiste Pellerin), typographie (Garamont, Granjon). L’enjeu de cette journée d’étude est de décrire et de mettre en perspective les changements qui interviennent dans les cinq dernières années du règne de François Ier, pour déterminer dans quelle mesure ces faits isolés sont les symptômes d’un phénomène plus vaste. Il est en effet aisé de décrire ce bouillonnement, mais il est sans doute plus difficile d’en identifier les causes avec précision. Nous avons donc l’espoir qu’en mutualisant nos expertises respectives, nous puissions parvenir à identifier les principaux enjeux de cette « métamorphose » du livre ».

Continuer la lecture de Journée d’étude : La Métamorphose du livre français, 1543-1547

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Histoire croisée du Collège de France et de la Bibliothèque nationale de France : journée d’étude (14/6)

Organisée dans le cadre de « Passage des disciplines : histoire globale du Collège de France, XIXe-XXe siècle » par le professeur Antoine Compagnon, Littérature française moderne et contemporaine : histoire, critique, théorie et le Comité d’histoire de la Bibliothèque nationale de France.

Programme

9h30 Ouverture
Antoine Compagnon, Collège de France
Laurence Engel, Bibliothèque nationale de France

10h15 « Relations pluriséculaires entre le Collège de France
et la Bibliothèque nationale de France »
Isabelle le Masne de Chermont, Bibliothèque nationale de France
Céline Surprenant, Collège de France

11h15 Pause-café

11h30 « Sources archivistiques du Collège de France
et de la Bibliothèque nationale de France »
Anne Leblay-Kinoshita, Bibliothèque nationale de France
Christophe Labaune, Collège de France

12h30 Déjeuner

14h « Les textes réglementaires sous le Second Empire,
Collège de France (1857) et Bibliothèque impériale
(1858) »
Marie de Séverac, Bibliothèque nationale de France
Cécile Fabris, Archives nationales

15h « Émergence des domaines disciplinaires.
À la croisée des chaires et des collections.
Les collections d’hébreu »
Peter Nahon, Université de Neuchâtel
Laurent Héricher, Bibliothèque nationale de France

16h Pause

16h15 « Constitution du fonds papyrologique de la
Bibliothèque nationale de France et naissance d’une
nouvelle discipline »
Julien Auber de Lapierre, Bibliothèque nationale
de France / Collège de France
Christian Förstel, Bibliothèque nationale de France

16h45 « L’image de la Bibliothèque nationale et du Collège
de France dans la presse sous le Second Empire »
Agnès Sandras, Bibliothèque nationale de France

17h15 Conclusion

Informations pratiques

  • Collège de France – 11, place Marcelin-Berthelot – Lundi 14 juin 2021 – Salle 2

Organisateurs

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Bibliothèque et Archives nationales en France sous l’Occupation : un itinéraire comparé

Dans le cadre du séminaire « Patrimoine spolié pendant la période du nazisme (1933-1945) » organisé en lien avec l’Institut national du patrimoine et la Mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945 du ministère de la Culture, Anne Leblay-Kinoshita (conservatrice du patrimoine, Bibliothèque nationale de France) et Yann Potin (archiviste, historien, Archives nationales et Université Paris-Nord) proposeront un regard croisé sur la Bibliothèque nationale et les Archives nationales sous l’Occupation.

Bernard Faÿ dans la salle ovale de la Bibliothèque nationale (s. d., vers 1941)
Bernard Faÿ dans la salle ovale de la Bibliothèque nationale (s. d., vers 1941)

Argument

Bibliothèque et Archives nationales en France sous l’Occupation : un itinéraire comparé (projet Prometeus, labex « Passés dans le Présent »)

Prometeus – « Protéger la mémoire de la Nation » du temps de l’Occupation, études et usages : Archives nationales et Bibliothèque nationale à l’ombre de l’histoire (1940-1994) – est un projet de préfiguration, qui réunit plusieurs partenaires (AN, BnF, IHTP, INHA) et a pour objet d’interroger l’histoire des fonds et les politiques d’acquisition des Archives nationales et de la Bibliothèque nationale à l’aune de leurs activités et de leur fonction durant l’Occupation. Ces deux institutions régaliennes du patrimoine écrit n’ont pas connu un destin identique durant la période : généralement présenté comme une parenthèse dans l’histoire des deux institutions, le temps de l’Occupation et de la Libération marque durablement leur structure et modifia considérablement les pratiques professionnelles mises en œuvre depuis lors, tant sur la question des provenances que sur celle de l’accessibilité des fonds et des collections. Cette intervention sera l’occasion de dresser le bilan des questions soulevées et des pistes de recherche ouvertes par une recherche d’histoire institutionnelle comparée, à partir d’une situation mémorielle historiographique singulière.

Modalités pratiques

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Colloque : Archives audiovisuelles de la littérature (14-16/4)

Archives audiovisuelles de la littérature
Archives audiovisuelles de la littérature

Programme

Mercredi 14 avril

UTC-5 ı UTC+1

  • 8h00 ı 14h00 – Accueil des participants
  • 8h15 ı 14h15 – Selina Follonier (Université de Lausanne – FNS), Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke), Karim Larose (Université de Montréal) – Introduction

Archives sonores et radio

Modération : Galia Yanoshevsky (Université Bar-Ilan)

  • 8h30 ı 14h30 – Jeanne Bovet (Université de Montréal), « Poétique de l’archive vocale »
  • 9h10 ı 15h10 – Céline Pardo (Sorbonne Université), « Archives de voix : quelles mémoires pour les voix d’écrivains ? » 
  • 9h50 ı 15h50 – Luce Roudier (Université Paris Nanterre), « “Attention voici le texte, top.” : en écoutant les rouleaux de cire de Marcel Allain »
  • 10h30 ı 16h30 – Pause

Modération : Jean-Marc Larrue (Université de Montréal)

  • 10h40 ı 16h40 – Caroline Loranger (Université du Québec à Montréal), « Le temps long du radioroman : comment appréhender le travail littéraire des archives radiophoniques ? »
  • 11h20 ı 17h20 – Marie-Madeleine Mervant-Roux (CNRS), « Des sons doublement oubliés (par les théâtrologues et par les littéraires) : les archives audio du théâtre »
  • 12h00 ı 18h00 – Pause

Bibliothèques et archives

Modération : Karim Larose (Université de Montréal)

  • 12h20 ı 18h20 – Stéphane Lang (BAC), Bibliothèque et Archives Canada (BAC)
  • 13h00 ı 19h00 – Pascal Cordereix et Alexia Vanhée (BnF), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Jeudi 15 avril

Archives cinématographiques

Modération : Jean-Louis Jeannelle (Sorbonne Université)

  • 8h00 ı 14h00 – Dominique Vaugeois (Université Rennes 2), « Faire son cinéma : la citation audiovisuelle dans le texte critique »
  • 8h40 ı 14h40 – Marion Brun (Université Polytechnique Hauts-de-France), « Archives des autres et archives de soi : Sacha Guitry à l’épreuve de la postérité »
  • 9h20 ı 15h20 – Pause
  • 9h30 ı 15h30 – Sylvain Dreyer (Université de Pau et des Pays de l’Adour), « Filmer Jean Genet »
  • 10h10 ı 16h10 – Jean Cléder (Université Rennes 2), « Archiver l’œuvre ou œuvrer l’archive : les travaux de Michelle Porte sur la littérature »
  • 10h50 ı 16h50 – Pause

Archives littéraires et éditoriales

Modération : Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke)

  • 11h10 ı 17h10 – Laurence Boudart (AML), Archives et Musée de la littérature (AML)
  • 11h50 ı 17h50 – François Bordes (IMEC), Institut Mémoires de l’Édition contemporaine (IMEC)

Vendredi 16 avril 

Numérique et exposition

Modération : François Jost (Université Sorbonne-Nouvelle)

  • 8h00 ı 14h00 – Pierre-Marie Héron (Université Paul Valéry – Montpellier 3), « Entre art et mémoire : parcours de quelques séries d’archives, expositions sonores et grandes rétrospectives à la radio française avant l’ère numérique »
  • 8h40 ı 14h40 – Stéphane Benassi (Université de Lille), « Les écrivains à l’œuvre sur Instagram »
  • 9h20 ı 15h20 – Matteo Treleani (Université Côte d’Azur), « La migration des images du passé : réflexions sur la médiatisation du patrimoine audiovisuel »
  • 10h00 ı 16h00 – Pause

Projets

Modération : Selina Follonier (Université de Lausanne)

  • 10h10 ı 16h10 – Rudolf Probst (Archives littéraires suisses) et Félix Rauh (Memoriav), Projet « IMVOCS (Images et voix de la culture suisse) »
  • 10h50 ı 16h50 – Aurèle Crasson (ITEM, CNRS), « Filmer la recherche en acte, les manuscrits des écrivains à l’épreuve de leurs lectures »
  • 11h30 ı 17h30 – Pause
  • 11h50 ı 17h50 – Michel Murat (Sorbonne Université), Projet « Archives sonores de poésie » (OBVIL, Sorbonne Université)

Archives audiovisuelles

Modération : François Vallotton (Université de Lausanne)

  • 12h30 ı 18h30 – Matthieu Garrigou-Lagrange (France Culture), France Culture
  • 13h10 ı 19h10 – Géraldine Poels et Lisa Pfeiffer (Ina), Institut national de l’audiovisuel (Ina)
  • 14h00 ı 20h00 – Discussion et Clôture du colloque

Modalités pratiques

Organisation

  • Selina Follonier (Université de Lausanne – FNS)
  • Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke)
  • Karim Larose (Université de Montréal).

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Faire réseau autour des archives du web, usages et opportunités : journée de lancement du projet ResPaDon (17/05)

Financé par le GIS Collex-Persée, porté par l’Université de Lille et la Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec Sciences Po Paris et le Campus Condorcet, le projet ResPaDon (Réseau de Partenaires pour l’analyse et l’exploration de données numériques) vise à développer et à diversifier les usages par les chercheurs des archives du web collectées et conservées par la Bibliothèque nationale de France : développement des pratiques de recherche, nouvelles approches autour des archives du web, nouvelles formes d’exploitation. Associant chercheurs et professionnels de l’information scientifique et technique, le projet se construit autour d’un réseau de partenaires et se compose d’une étude sur les usages, de plusieurs expérimentations et de temps d’échanges. Il mobilise en particulier les équipes de recherche du medialab et du laboratoire GERiiCO.

Dans un format entièrement virtuel, la journée de lancement a pour objectif d’engager la construction d’une communauté d’acteurs autour du projet et de ses différentes phases. Elle permettra de dresser l’état des lieux de la constitution des archives du web et de leurs usages et d’explorer de nouvelles potentialités de recherche autour des archives du web. Elle sera également l’occasion pour tous les acteurs de découvrir le projet ResPaDon et de s’inscrire dans le réseau en cours de création.

  • Vous êtes chercheur ou chercheuse : vos pratiques de recherche vous ont déjà rendu familiers des archives du web ? Vous souhaitez découvrir ces corpus et voir comment les utiliser dans le cadre de vos recherches ? Cette journée vous permettra de participer à des premiers échanges sur les archives du web, leur constitution et leurs usages. Ces échanges se poursuivront ensuite à différentes étapes du projet.
  • Vous êtes professionnel(le) de l’information scientifique : cette journée vous permettra de découvrir le projet ResPaDon et la place que peuvent y tenir les professionnels de l’information et des bibliothèques, et de vous inscrire dans la démarche en cours.

Programme prévisionnel

  • 9h15 : Ouverture de la journée par Julien Roche, directeur du Service Commun de Documentation de l’Université de Lille
  • 9h25 : Session 1. Les archives du web : perspectives croisées pour un état des lieux
    Interventions d’Olga Holownia (International Internet Préservation Consortium) et Benoît Tuleu (Bibliothèque nationale de France)
  • 10h30 : Pause
  • 11h : Session 2. Les usages des archives du web dans la recherche : quelques exemples
    Animation par Laurence Favier (ULR GERiiCO, Université de Lille)
    Cette session sera composée de présentation de travaux de chercheurs de différentes disciplines ayant mobilisé les archives du web dans leurs travaux. Elle sera suivie d’un échange sur les possibilités ouvertes par les archives du web et les limites actuelles à leur utilisation.
    Liste des intervenants en cours de finalisation : Christian Bonah (Université de Strasbourg), Fabienne Greffet (Université de Lorraine), Emmanuel Cartier (Université de Paris 13)
  • 12h30 : Pause déjeuner
  • 13h45 : Présentation du projet ResPaDon
    Emmanuelle Bermès (Bibliothèque nationale de France) et Marie-Madeleine Géroudet (Université de Lille), coordinatrices du projet
  • 14h : Session 3. Une approche transversale sur les usages des archives du web / Niels Brugger (Université d’Aarhus)
  • 14h45 : Session 4. Trois rendez-vous thématiques en parallèle
  • Littératures numériques et expression de soi durant le confinement
    Le confinement, parce qu’il a pu laisser du temps et parce qu’il a été vécu chez soi de manière connecté, a constitué une expérience inédite de créativité instantanée sur le web mais aussi d’injonction à la créativité.
    Intervenants : Valérie Beaudouin (Télécom ParisTech), Christian Cote (Université Lyon 3) et Christine Genin (Bibliothèque nationale de France) témoigneront de leurs regards portés sur ce moment particulier et de leurs propres expériences de collecte, d’archivage et de constitution de corpus.
  • Quelle place pour le web dans les études sur le jeu vidéo ?
    Le jeu vidéo est désormais un sujet d’étude à part entière, qui intéresse de plus en plus de chercheur(e)s. En plus des titres déposés à la Bibliothèque nationale de France au titre du dépôt légal, le web constitue une source indispensable pour l’analyse de ces documents multimédias. Plusieurs universitaires spécialistes de ces sujets évoqueront leurs pratiques et leur utilisation d’internet dans leurs travaux autour du jeu vidéo.
    Intervenants : Fanny Barnabé (Université de Liège), Simon Dor & Hugo Montembault (Université de Montréal), Julian Alvarez (INSPE Lille)
  • Conduire des recherches à partir du web vivant ou comment faire face à la volatilité des contenus sur le web
    Le passage d’un web basé sur le document à un web reposant sur le flux ne fait qu’accroître la problématique de la volatilité des contenus sur le web. Ce rendez-vous thématique propose des exemples de méthodes et d’outils mobilisés dans le cadre de recherches portant sur des corpus web et nécessitant des stratégies d’archivage face à la nature évanescente du web contemporain.
    Intervenants : Tommaso Venturini (CNRS), Benjamin Ooghe-Tabanou (médialab, Sciences Po), Guillaume Levrier (CEVIPOF, SciencesPo), Gersende Blanchard (ULR GERiiCO)
  • 16h30 : Table ronde : comment faire réseau autour des archives du web ?
    Intervenants : Emmanuelle Bermès (Bibliothèque nationale de France), Dominique Cardon (medialab, Sciences Po), Stéphanie Groudiev (Campus Condorcet), Valérie Schafer (Université du Luxembourg)
  • Animation et mot de conclusion : Gildas Illien (MNHN)

Modalités pratiques

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Soutenance de thèse de Nathan Ferrandin-Schoffel

Mercredi 17 mars, Nathan Ferrandin-Schoffel soutiendra sa thèse intitulée : Renforcement et désacidification de papiers patrimoniaux par des réseaux de copolymères de polyaminoalkylalcoxysilanes. Mécanismes, stabilité et optimisation. Menée au Centre de Recherche sur la Conservation (CRC) et au Laboratoire de Physicochimie des Polymères et des Interfaces (LPPI), elle a été réalisée en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF) et a été financée par la Fondation des Sciences du Patrimoine. Elle s’inscrivait dans la continuité du projet de recherche CoMPresSil : Conservation matérielle du papier de presse par les polysiloxanes1 également soutenu par la Fondation.

Résumé des travaux

L’acidité du papier est un problème majeur pour la préservation des collections graphiques. Certains ouvrages et papiers fabriqués industriellement entre la fin du XIXe et le début du XXe s, de qualité médiocre, sont devenus acides et fragiles, ce qui compromet souvent leur consultation. Afin de proposer une solution pour ces documents, des traitements à base d’aminoalkylalcoxysilanes (AAAS) copolymérisés, permettant simultanément la désacidification et le renforcement mécanique du papier, ont été développés. Ces traitements ayant fait leurs preuves sur certains papiers mais pas sur d’autres, il était primordial de mieux comprendre les résultats obtenus avant d’envisager leur usage par les professionnels de la conservation et de la restauration du patrimoine sur papier. Ces travaux de thèse ont permis d’approfondir la compréhension des interactions/réactions s’établissant entre les AAAS et le papier, et de mieux identifier les raisons réduisant l’efficacité du traitement. Pour cela, les traitements AAAS ont été appliqués à des papiers lignocellulosiques de compositions complexes. Parallèlement, l’évolution des caractéristiques physico-chimiques (pH, propriétés optiques et mécaniques) d’une large gamme de papiers traités a été étudiée sur plusieurs années. Enfin, plusieurs possibilités d’optimisation des traitements AAAS ont été évaluées, à savoir l’utilisation de pré-traitements du papier avec un agent désacidifiant ou réducteur, de catalyseurs de la polymérisation des polysiloxanes lors du traitement, ainsi que de séquences thermiques post-traitement.

Abstract

Acidity is a major issue in the preservation of paper-based collections. A number of paper documents of mediocre quality produced in the late 19th and early 20th century are very acidic and brittle, their public access hence being drastically restricted. To find a solution for these documents, treatments based on copolymerized aminoalkylalkoxysilanes (AAAS), which allow the simultaneous deacidification and mechanical strengthening of paper, were developed. As these treatments showed their efficacy for some papers but not for others, the results had to be better understood before a possible use by the conservation professionals.
This PhD dissertation advances our understanding of the interactions/reactions between AAAS and the cellulosic substrate, with a better identification of the parameters that reduce the treatment efficacy. To that purpose, AAAS treatments were applied to newsprint lignocellulosic papers of complex compositions. In conjunction, the evolution of the physicochemical properties (pH, optical and mechanical properties) of a large range of papers treated several years ago was studied. Finally, several options towards optimized formulations of the AAAS treatments were studied by using reducing and deacidifying agents as pre-treatments of paper, polymerization catalysts of polysiloxanes during the treatment, and thermal post-treatment sequencies.

Soutenance

  • Mercredi 17 mars 2021 à 14h, dans l’amphithéâtre de paléontologie du Muséum National d’Histoire Naturelle, au jardin des plantes à Paris.
  • En raison des règles sanitaires en vigueur, la soutenance ne pourra s’effectuer qu’en présence d’un public très restreint dans l’amphithéâtre. Une retransmission en visioconférence est donc prévue pour ceux qui souhaitent y assister. Un lien sera disponible ultérieurement à l’adresse suivante : http://www.sciences-patrimoine.org/2021/03/nathan-ferrandin-schoffel/.

Composition du jury

  • Pr Nathalie Steunou, rapporteure (Institut Lavoisier de Versailles)
  • Pr Gérard Mortha, rapporteur (Grenoble INP-Pagora)
  • Pr Bruno Fayolle, examinateur (laboratoire PIMM, Arts et Métiers, Paris)
  • Dr Ann Bourgès, examinatrice (C2RMF, Paris)
  • Pr Hervé Cheradame, invité (Université d’Évry-Val-d’Essonne)
  • Dr Anne-Laurence Dupont, directrice de thèse (CRC, Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris)
  • Pr Odile Fichet, directrice de thèse (LPPI, CY Cergy Paris Université)
  1. Voir url : <https://bnf.hypotheses.org/516>. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Cycle virtuel : un rendez-vous avec la Bibliothèque nationale du Mexique : Una cita con la Biblioteca Nacional de México : Actualidad y porvenir de la historia del libro y la edición tras la pandemia

L’Institut de recherche bibliographique et la Bibliothèque nationale du Mexique organisent un cycle virtuel de conférences intitulé Una cita con la Biblioteca Nacional de México : Actualidad y porvenir de la historia del libro y la edición tras la pandemia (Un rendez-vous avec la Bibliothèque nationale du Mexique : Le présent et l’avenir de l’histoire du livre et édition post-pandémique) au cours duquel interviendront Jean-Yves Mollier, membres du conseil scientifique du Comité d’histoire de la BnF et Anne Pasquignon, adjointe à la directrice des Collections pour les questions scientifiques et techniques.

Programme

2 février

ROBERT DARNTON (Profesor emérito de la Universidad Harvard)

9 février

CARLO GINZBURG (Universidad California Los Ángeles)

16 février

PEDRO GUIBOVICH (Pontificia Universidad Católica de Perú)

23 février

PEDRO RUEDA (Universidad de Barcelona, Coordinador del Máster Universitario de Bibliotecas y Colecciones Patrimoniales)

2 mars

JAMES RAVEN (University of Cambridge, President of the Bibliographical Society, director of the Cambridge Project for the Book Trust)

9 mars

JEAN-YVES MOLLIER (Profesor emérito Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

16 mars

ROGER CHARTIER (Escuela de Estudios Superiores en Ciencias Sociales, París)

23 mars

FERNANDO BOUZA (Universidad Complutense de Madrid)

6 avril

FRANCOIS HARTOG (Escuela de Estudios Superiores en Ciencias Sociales, París)

13 avril

ANNE PASQUIGNON (Directora adjunta de colecciones para asuntos científicos y técnicos, Biblioteca Nacional de Francia)

Informations pratiques

  • Tous les mardis du 2 février au 13 avril 2021, à 13 heures (heure de Mexico)
  • Le cycle sera diffusé via la plateforme ZOOM, pour recevoir le lien d’accès inscrivez-vous en remplissant le formulaire d’inscription ou en écrivant au Département de la diffusion culturelle de l’IIB : difusionculturaliib@unam.mx
  • Conférence en traduction simultanée en espagnol
Programme
Programme

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts