Tous les articles par Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Partenariat Collège de France-BnF

Julien Auber de Lapierre © Amr Bahgat, Ifao
Julien Auber de Lapierre © Amr Bahgat, Ifao

Durant un an (2020-2021), le département des Manuscrits de la BnF et la chaire Culture écrite de l’Antiquité tardive et papyrologie byzantine du Pr Jean-Luc Fournet au Collège de France accueillent pour un contrat postdoctoral Julien Auber de Lapierre, docteur en l’histoire de l’art de l’EPHE.

Son travail vise à éclairer l’histoire de la collection de papyrus de la BnF, la plus ancienne conservée en France, témoignage exceptionnel de la culture écrite de l’Égypte post-pharaonique et du monde gréco-romain. Cette collection a contribué à l’essor des sciences de l’Antiquité du XIXe siècle à aujourd’hui.

Ce projet sera suivi au département des Manuscrits par Christian Förstel, chargé de collections pour les manuscrits grecs au service des Manuscrits médiévaux.

Retrouvez toutes les informations sur le site du Collège de France.

Logo Collège de France
Logo Collège de France

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Journée d’étude : Le Sacramentaire de Drogon (Paris, BnF, Latin 9428) et les ivoires de Metz (12/10)

Sacramentarium. [Sacramentaire dit de Drogon]
Sacramentarium. [Sacramentaire dit de Drogon], https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b525084620/f1.item

Fleuron de la Renaissance carolingienne, le Sacramentaire de Drogon conservé au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France sous la cote Latin 9428 est doublement célèbre, par son histoire prestigieuse et le luxe de sa décoration. Ce manuscrit liturgique a été commandé entre 826/837 et 855 par l’évêque de Metz Drogon, fils illégitime de Charlemagne et grand mécène de son temps, et a fait partie du trésor de la cathédrale de Metz jusqu’à la Révolution. Il a reçu un luxueux décor, composé d’enluminures et d’une reliure d’orfèvrerie ornée de 18 plaques d’ivoire sculpté. Ces plaques d’ivoire ont été remontées à l’époque moderne dans un ordre différent et enchâssées dans une nouvelle monture d’argent.

La restauration des plaques et de la monture, financée par un généreux don de Michael I. Allen aux American Friends of the National Library of France via la King Baudouin Foundation United States, a été récemment menée dans le cadre du programme de restauration des reliures précieuses du département des Manuscrits en vue de leur exposition dans le futur musée Richelieu. Elle a permis de faire des découvertes majeures concernant la fabrication des plaques d’ivoire et leur assemblage d’origine et d’ouvrir ainsi de nouvelles pistes de recherches sur les ivoires de cette époque, leur origine, les procédés de fabrication et leur iconographie, ainsi que sur l’histoire du trésor de la cathédrale de Metz, exceptionnellement riche en ivoires carolingiens.

Cette journée d’étude interdisciplinaire organisée par la Bibliothèque nationale de France et le musée du Louvre, dans le sillage du partenariat scientifique que les deux institutions ont noué autour de l’exposition « Reliures précieuses dans les collections de la BnF au musée du Louvre » (novembre 2017- juillet 2018), présentera les premiers résultats de ces découvertes.

Programme

9h30-10h

Introduction

Isabelle le Masne de Chermont (BnF) et Jannic Durand (musée du Louvre)

10h-10h30

Étude et restauration des ivoires des plats de reliure du Sacramentaire de Drogon

Marie-Emmanuelle Meyohas (restauratrice)

10h30-11h

Le revers des ivoires de Drogon à la lumière de la question des réemplois d’ivoires au Moyen Âge

Danielle Gaborit-Chopin et Florian Meunier (musée du Louvre)

11h-11h30 Pause

11h30-12h

Les interventions sur les reliures médiévales d’orfèvrerie et d’ivoire du trésor de la cathédrale de Metz à l’époque moderne

Maxence Hermant (BnF)

12h-12h30 Discussion

12h30-14h Déjeuner

14h-14h30

Pour une lecture renouvelée de l’iconographie des plaques du Sacramentaire de Drogon

Charlotte Denoël (BnF/Centre Jean Mabillon)

14h30-15h

La commande artistique de Drogon à travers ses Évangiles (BnF latin 9388) et leur décor

Anne-Orange Poilpré (Université Paris 1)

15h-15h30 Pause

15h30-16h

La réception des ivoires carolingiens à l’époque romane : l’exemple de l’abbaye Saint-Arnoul de de Metz

Isabelle Bardiès-Fronty (musée de Cluny)

16h00-16h30 Discussion

Informations pratiques

  • En raison du contexte sanitaire, la capacité de l’auditorium Colbert est limitée à 100 personnes.
  • Inscription obligatoire via le lien suivant : https://drogon.sciencesconf.org/
  • Date : 12 octobre 2020
  • Lieu : Auditorium Colbert, 2 rue Vivienne, 75002
  • Organisée par Charlotte Denoël (BnF), Maxence Hermant (BnF) et Florian Meunier (musée du Louvre)
Evangelia quattuor [Évangiles dits de Drogon] (1r-183r). Capitulare evangeliorum (184v-196v).
Evangelia quattuor [Évangiles dits de Drogon] (1r-183r). Capitulare evangeliorum (184v-196v).
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55001425m/f1.item

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Séminaire du Projet e-NDP ― Notre-Dame de Paris et son cloître

Le projet e-NDP (ANR 2020) engage l’examen des registres capitulaires, de la documentation et des livres de Notre-Dame de Paris au Moyen Âge, pour étudier la société, l’économie, le bâti du cloître et de ses dépendances.

Nicolas-Jean-Baptiste Raguenet (1715-1793). "Le cloître Notre-Dame vu de la Grève, 1753". Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet.
Nicolas-Jean-Baptiste Raguenet (1715-1793). « Le cloître Notre-Dame vu de la Grève, 1753 ». Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet. https://www.parismuseescollections.paris.fr/fr/musee-carnavalet/oeuvres/le-cloitre-notre-dame-vu-de-l-ile-saint-louis-quai-d-orlean

Porté par le Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (LaMOP), le projet a pour partenaires les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France (Département des Manuscrits, Bibliothèque de l’Arsenal), l’École nationale des Chartes et la Bibliothèque Mazarine.

A cet effet, il lance un séminaire mensuel à partir du 20 octobre prochain. Les séances se déroulent le 3ème mardi de chaque mois, de 10 h à 12 h (à l’exception de la séance du mercredi 14 avril).

Programme

20 octobre 2020 Archives Nationales, salle d’Albâtre ― Les registres du chapitre et le fonds de Notre-Dame de Paris aux Archives nationales : J. Claustre, D. Smith,
S. Nadiras et I. Bretthauer

17 novembre 2020 Bibliothèque Mazarine, salle Franklin ― Historiographie et perspectives épistémologiques : D. Smith, A.-F. Schmid, J. Morsel, S. Lamassé

15 décembre 2020 Archives Nationales, salle d’Albâtre ― Le traitement des archives au chapitre ; leur devenir à la Révolution : L. Tryoen-Laloum, Y. Potin et M. Hermant

19 janvier 2021 LaMOP (Sorbonne, salle Perroy) ― Le fonctionnement institutionnel du chapitre : J. Claustre, A. Massoni, V. Julerot et É. Lusset

16 février 2021 École nationale des Chartes ― Le projet d’édition des registres du chapitre : O. Canteaut, V. Jolivet, P. Brochard, N. Perreaux, J.-B. Camps, J. Claustre et D. Smith

16 mars 2021 Archives Nationales, salle d’Albâtre ― La topographie du cloître et son bâti : H. Noizet, P. Bernardi, B. Bove, J. Claustre et D. Smith

14 avril 2021 Bibliothèque Mazarine, salle Franklin ― Gestion et finances du chapitre : J. Claustre, C. Jéhanno, D. Smith

18 mai 2021 Bibliothèque Mazarine, salle Franklin ― Vie, usages et autorité du livre, I. Enseignement et production du savoir : T. Kouamé, G. Lobrichon, F. Delivré, D. Smith

15 juin 2021 LaMOP (Sorbonne, salle Perroy) ― Vie, usages et autorité du livre, II. Liturgie, musique et dévotion : Y. Sordet, C. Denoël, A.-Z. Rillon, L. Albiero

Informations pratiques

Pour tous renseignements, s’adresser à :

Pour faciliter l’organisation du séminaire, un sondage au sujet de la 1ère séance est proposé : https://evento.renater.fr/survey/1ere-seance-du-semin…-zqirz9bl.

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Deux Nouveaux projets ANR à la BnF

Alors que l’Agence nationale de la recherche (ANR) publie les résultats1 de son Appel à projets générique 2020 (AAPG 2020), la BnF s’enorgueillit de prendre part à deux projets retenus par l’Agence.


DESIGNSHS : Design graphique, recherche et patrimoine des sciences sociales. Le Laboratoire de graphique de Jacques Bertin

Ce projet vise à réaliser la première étude d’envergure des relations entre création graphique et recherche en sciences humaines et sociales, de 1950 à aujourd’hui. Les partenaires se proposent de réaliser une étude du Laboratoire de graphique (LG) de Jacques Bertin, figure internationalement reconnue de théoricien en cartographie et dans le champ de la data visualization. Acteur majeur de l’essor de la visualisation dans la recherche en sciences humaines et sociales dans la deuxième moitié du XXe siècle, le laboratoire que Bertin crée et dirige de 1954 à 1985 à l’École Pratique des Hautes Études puis à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)2 articule de manière inédite production d’images, visualisation de données et recherche scientifique, formant la matière du traité Sémiologie graphique (1967). L’étude des travaux et les réflexions menés au sein du LG permettra d’éclairer et de mettre en perspective historique l’essor contemporain de la visualisation de données et des technologies d’imagerie dans tous les domaines de la connaissance, qui placent le design et les images au cœur de la recherche et de sa communication, avec des implications importantes pour l’épistémologie scientifique dont la dimension visuelle (et non pas seulement textuelle ou verbale) ne peut plus être ignorée.

En partenariat avec les Archives Nationales (AN), la Bibliothèque nationale de France (BnF), les laboratoires Géographie-Cités, PTAC, ACTE, La HEAD – Genève et l’université de Hosei (Japon), le Centre Alexandre-Koyré (CAK) vise, à partir de la valorisation des fonds Bertin, à enclencher une dynamique de recherche interdisciplinaire, mais ayant aussi des valences avec l’axe transversal « Révolution numérique : rapports au savoir et à la culture » : la patrimonialisation, l’histoire et l’étude des cultures visuelles des sciences sociales et du design à l’âge des humanités numériques. Le travail permettra pour la première fois de rendre disponibles et accessibles ces archives, et de retracer l’histoire du LG dans son contexte institutionnel et intellectuel. Il comprendra une dimension de recherche réflexive sur les techniques, les outils d’exploration, d’exploitation et de valorisation des fonds patrimoniaux visuels de la recherche.

E-NDP : Notre-Dame de Paris et son cloître: les lieux, les gens, la vie

[La pointe de l'Ile Notre-Dame] : [dessin] / [Hamilton]

[La pointe de l’Ile Notre-Dame] : [dessin] / [Hamilton], https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10303354h/f1.item

L’histoire de Notre-Dame de Paris est celle d’une communauté unique par l’importance de son rôle dans la ville de Paris, dans le royaume et l’Église au Moyen Âge et à l’époque moderne. La cathédrale est le principal témoin architectural de la communauté du cloître, terme qui désigne alors autant l’enclos placé sous la juridiction des 51 chanoines que leur espace de vie. Pour comprendre l’histoire de Notre-Dame, il faut reconstituer celle du cloître : histoire des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui ont l’ont géré, habité et animé. Une source existe, massive, sous-exploitée car inédite et hors de portée de chercheurs isolés : les 170 registres du chapitre, réuni trois fois par semaine, au moins depuis 1326 et jusqu’en 1790. Lors de ces réunions, le chapitre, qui comprenait certains des plus influents théologiens, médecins et juristes du royaume, ainsi que des maîtres de la Chambre des comptes et conseillers du roi en Parlement, prenait toutes les décisions relatives à la gestion humaine, matérielle, économique et institutionnelle du cloître et de ses possessions. La topographie du cloître n’a jamais été établie, mais en croisant les données du cadastre de Vasserot (1810-1836) avec celles des registres capitulaires et d’autres documents, il est possible d’en reconstituer le bâti et le parcellaire. Pour le Moyen Âge, des inventaires après décès font connaître le mobilier et les bibliothèques privées comme autant de témoins des activités dans le cloître. Les livres de la bibliothèque du chapitre parvenus jusqu’à nous forment le corpus textuel de la vie intellectuelle et liturgique qui se déroulait à l’intérieur du cloître et de la cathédrale.

Par des outils numériques appropriés, le projet vise à mettre ces sources à la disposition des chercheurs du monde entier dont les travaux croisent l’histoire de Notre-Dame et de son cloître — archéologie, architecture, religion, musique, médecine, assistance sociale, histoire de l’université, de la gestion et des finances, du livre et des bibliothèques — et à entamer leur exploitation scientifique entre les participants au projet. Il vise aussi à structurer ce domaine de recherche en coordonnant le transfert des données entre les personnes et les institutions partenaires grâce à une réflexion épistémologique sur le corpus documentaire. Ces outils, cette coordination et cette réflexion nourrissent à leur tour une valorisation différenciée qui profite de l’actualité de l’incendie du monument pour (re)construire une vision plus juste du rôle de la cathédrale et de ses entours au Moyen Âge et à la période moderne, et pour la faire partager au grand public.


Ces pages ne manqueront pas de faire part de l’avancement des travaux.

  1. Voir la liste des projets retenus, url : <https://anr.fr/fileadmin/aap/2020/selection/aapg-selection-2020-05-22092020.pdf>. []
  2. Voir Valorisation du Fonds cartographique du Laboratoire de Graphique de l’EHESS, url : <https://www.ehess.fr/fr/focus-sur-collection/valorisation-fonds-cartographique-laboratoire-graphique-lehess>. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

La recherche à la BnF

Publication d’un document de synthèse sur la stratégie et l’organisation de la recherche à la BnF

La recherche à la BnF : couverture
La recherche à la BnF : couverture

Dans la continuité d’un séminaire autour de l’activité scientifique de la BnF tenu en octobre 2018, l’année 2019 a été consacrée à mettre en œuvre une série d’actions destinées à mieux soutenir et rendre plus lisible l’activité de recherche au sein de l’établissement, notamment en formalisant dans un document de référence, la stratégie et l’organisation de la recherche à la BnF.

Fruit d’un an de travail, et de plusieurs consultations internes et externes, La recherche à la BnF est le premier document de synthèse sur les enjeux et l’organisation des activités de recherche, individuelles et collectives, à la BnF. Apportant des repères aux encadrants comme à tous les personnels concernés, il permet également de présenter à ses publics et partenaires scientifiques les enjeux et l’organisation de la recherche que conduisent en propre ses personnels scientifiques (près de 200 engagés dans des projets de recherche) : une recherche partenariale et ouverte sur les problématiques contemporaines.

Structuré en quatre grandes parties, le document a pour objectifs :

  1. d’inscrire la recherche dans l’histoire longue de la Bibliothèque et en rappeler la finalité, en cohérence avec ses missions fondamentales ;
  2. d’organiser cette activité en grands domaines thématiques et en donner des exemples concrets dans les problématiques de recherche les plus contemporaines ;
  3. de préciser la manière dont cette recherche se vit à la Bibliothèque, à la croisée des activités collectives et individuelles ;
  4. de définir une politique de diffusion de ses résultats, incluant la gestion des données.

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : magasinier(e) de bibliothèque

Logo Société de géographie
Logo Société de géographie

Descriptif du poste

La Société de géographie a choisi, en 1942, de déposer au département des Cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France sa collection patrimoniale de cartes, ouvrages et photographies. A ce titre, elle recherche un magasinier, recruté en CDI qui sera mis à disposition de la BnF à temps complet.

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du service public :

  • communiquer les documents en salle de lecture aux lecteurs
  • assurer des fonctions de surveillance en salle de lecture
  • assurer le rangement des documents en magasin

Dans le cadre du travail interne :

  • effectuer les opérations de conditionnement et d’équipement des entrées courantes (estampillage, rondage) et celui des collections patrimoniales
  • participer au mouvement et au conditionnement de collections
  • participer aux transferts de collections entre la Société de géographie et la BnF et aux transferts entre les sites de la BnF
  • prendre en charge le circuit de numérisation
  • participer aux chantiers de récolement et d’estampillage et d’amélioration des données du catalogue
  • participation au circuit de reproduction (suivi des commandes)
  • recherches ponctuelles pour le compte de la Société de Géographie.

Activités spécifiques

Préparation du transfert des collections sur le site de Richelieu dans environ un an

Domaines de compétences

  • Rigueur et méthode
  • Goût pour le travail en équipe
  • Intérêt pour les collections

Contraintes spécifiques

  • Port de charges
  • Travail du samedi par roulement

Lieu de travail 

Bibliothèque nationale de France, site Tolbiac (actuellement) et site Richelieu (déménagement prévu en 2022)

Horaires et avantages

  • 36 heures par semaine (du lundi au vendredi et un samedi par mois environ)
  • 13e mois
  • Complémentaire santé : Uni-prévoyance.

Renseignements auprès de

Calendrier

  • Les candidatures sont reçues jusqu’au 30 octobre par mail aux 3 adresses ci-dessus
  • Le poste est à pourvoir au 1er décembre 2020

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre de stage d’Assistant de recherche pour le Répertoire des Écritures Musicales du Département de la Musique (REMDM)

 
La Dauphine (manuscrit autographe)
La Dauphine (manuscrit autographe), https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7400130b/f4.item

Dans le cadre du projet de recherche REMDM : Répertoire des Ecritures Musicales du Département de la Musique, inscrit au plan quadriennal de la recherche 2020-2023 de la BnF, le département de la Musique propose un stage de 300 h, équivalent à une période de deux mois à temps plein.

Le stage est à effectuer entre novembre 2020 et février 2022 (dates à définir avec le ou la stagiaire).


Chercheurs et professionnels sont confrontés depuis toujours à la problématique de l’identification et de la qualité des sources. En s’appuyant sur les 50.000 partitions manuscrites (XVIe-XXIe siècles) conservées au département de la Musique, le projet REMDM propose la constitution d’un répertoire des écritures musicales dues à la fois à des compositeurs (notion d’autographe) et à des copistes identifiés ou anonymes.

Conçu sous forme de base de données, ce répertoire classe rationnellement des échantillons d’écriture musicale. Il représente le développement naturel, à l’ère numérique, des recherches que la BnF a menées pendant plusieurs années dans le cadre du Répertoire International des Sources Musicales (RISM).

Parallèlement à la constitution de la base de données, le projet prévoit le développement de méthodologies innovantes d’analyse graphique faisant appel aux technologies les plus avancées en matière de fouille
d’images.

Missions du stage

  • Annoter un corpus d’images issu de Gallica selon le protocole IIIf
  • Inventorier, référencer et indexer dans la base de données les corpus de manuscrits musicaux retenus
  • Vérifier l’exactitude des descriptions bibliographiques des documents retenus dans le catalogue général
  • Vérifier, compléter ou enrichir les notices d’autorité adéquates (compositeurs, copistes)
  • Identifier et collecter des sources d’informations bibliographiques

Compétences requises

  • Niveau requis : Master 2 (bac + 5)
  • Expertise scientifique des sources musicales, notamment manuscrites, et connaissance de l’histoire de la musique
  • Connaissances en paléographie et philologie musicale
  • Notions de bibliothéconomie et de description bibliographique des documents anciens
  • Connaissance des outils bibliographiques (répertoires, bases de données, ressources documentaires…)
  • Connaissance des catalogues et des réservoirs numériques de documents de la BnF
  • Pratique aisée des outils informatiques (Excel, InView…)
  • Connaissance d’une ou plusieurs langues étrangères
  • Capacité à travailler en équipe
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, sens de l’organisation, qualité rédactionnelle

Candidater

  • Durée du stage : 300 h
  • Convention de stage non gratifié
  • Les candidatures (lettre de motivation et CV détaillé) sont à envoyer jusqu’au 15 octobre à l’adresse suivante : rosalba.agresta@bnf.fr

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

colloque « L’art et le livre entre XVe et XVIIIe siècle, pour une approche transdisciplinaire » (8-9/10/20)

Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson : Un jeune enfant regardant des figures dans un livre (1797). Premier portrait de Benoît-Agnès, fils du Dr Trioson (mort en 1804).
Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson : Un jeune enfant regardant des figures dans un livre (1797). Premier portrait de Benoît-Agnès, fils du Dr Trioson (mort en 1804)

Argument

Histoire de l’art et histoire du livre ont beaucoup à se dire. Mais comme objet incorporant du texte aussi bien que de l’image, le livre a surtout intéressé jusqu’à présent les historiens du littéraire examinant, par exemple, les rapports entre texte et gravures. Les historiens de l’art, de leur côté, ont cherché à comprendre les modes de transposition du texte en image et inversement. Ce colloque interdisciplinaire entend plutôt examiner, dans le vaste laboratoire de l’époque moderne qui voit le livre naître puis triompher, la manière dont chaque discipline se saisit du livre, suivant quelles modalités et dans quelles perspectives. Trois approches ont été proposées aux communicants. La première interroge les processus créatifs dans l’objet-livre, qui tiennent compte à la fois des nécessités économiques, des impératifs de la mise en page, des attentes du public et du statut de l’auteur des images comme des textes. La deuxième cherche à comprendre la possible autonomie des images par rapport au texte, en amont ou en aval de l’entreprise éditoriale et le statut de ces images sorties des livres. Enfin, la troisième se penche sur le collectionnisme né autour des livres à images : classement et signalement, critères de rareté, extraction des images au détriment des textes.

Programme

Jeudi 8 octobre

Matinée

  • Mot de bienvenue : Nathalie Marcerou-Ramel, directrice de l’Enssib
  • Mot d’accueil : Chloé Perrot
  • Introduction au colloque : Dominique Varry
  • Session 1 : Des images pour des livres
    • Ilaria Andreoli (ITEM-CNRS) : « Économie et stylistique du livre illustré du XVIe siècle : le triangle Lyon, Paris, Venise »
    • Anne-Marie Telesinski (CERLIM, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : « La métamorphose en images : de l’incunable enluminé à la gravure commentée (Italie, XVe- mi-XVIe s.) »
    • Rodolphe Leroy (Université de Bourgogne) : « Poèmes figurés entre imprimé et manuscrit, lectures d’un livre de prestige à la Renaissance »
    • Rosa De Marco (Université de Liège) : « Le livre de fête et ses illustrations : plis et replis du spectaculaire »

Après-midi

  • Session 1 : Des images pour des livres ( suite)
    • Marie Chaufour (Université de Bourgogne) : « Du livre d’emblèmes aux emblèmes appliqués »
    • Isabelle Baudino (IRHIM – ENS Lyon) : « Images et imagination du passé dans les livres et la peinture en Grande-Bretagne au XVIIIe siècle »
    • Nathalie Collé (Université de Lorraine) : « Quand l’illustration sort du livre et voyage : cartes postales et timbres inspirés de quelques classiques de la littérature anglaise »
  • Session 2 : Des images hors les livres
    Présidence : Nathalie Collé (Université de Lorraine)
    • Marion Gouriveau (HISCA – Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) : « L’illustration dans les traités anatomiques (XVe-XVIIIe siècles) »
    • Mylène Vangeon (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) : « Pour une étude des gravures dans les livres de science newtonienne en France au XVIIIe siècle »
    • Marianne Volle (Collège Glendon/Université York à Toronto – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Le Nouveau Monde à l’échelle du livre : représenter la flore et sa grandeur dans les relations de voyage en Amérique au XVIIIe siècle »

Vendredi 9 octobre

Matinée

  • Session 3 : Livres et images au prisme du collectionnisme et de l’expertise savante
    Présidence : Philippe Martin (Lyon 2)
    • Nastasia Gallian (Centre André Chastel, Sorbonne Université) : « Matteo Botti (1566-1621) : bibliophile et collectionneur d’estampes entre Florence et Paris »
    • Carla Julie (Université de Lausanne) : « Un peintre du Grand Siècle auteur d’un livre d’estampes : François Verdier et l’Histoire des actions  extraordinaires de Samson, 1698) »
    • Antoine Gallay (Université de Genève, Université Paris-Nanterre) : « Lorsque la passion de l’estampe conduit à la destruction du livre : collectionner l’oeuvre de Sébastien Le Clerc au tournant du XVIIIe siècle »
    • Kristina Borovkova (CESR – Université de Tours) : « La fabrique d’un recueil d’ornements typographiques : la ‘Bibliographie pittoresque’ du collectionneur et bibliophile orléannais Jean-Michel Constant Leber »
    • Pascale Cugy (INHA) : « La gravure d’illustration a droit à une place dans l’histoire de l’art. Jeanne Duportal (1866-1954) et l’Étude sur les livres à figures édités en France de 1601 à 1660 »

Après-midi

  • Visite de la bibliothèque municipale de Lyon

Organisatrices

  • Clarisse Evrard (Université de Lille)
  • Fabienne Henryot (Enssib)
  • Chloé Perrot (BnF, département des Estampes, doctorante à l’École Doctorale d’Histoire de l’Art, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Informations pratiques

  • Date et horaire : 8/10/2020 9h – 9/10/2020 16h
  • Adresse : Enssib | 17-21 bd du 11 novembre 1918 | 69100 Villaurbanne
  • Entrée libre sur inscription

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Assistant de recherche

Poème amharique, Bibliothèque nationale de France Département des Manuscrits. Ethiopien d'Abbadie 114
Poème amharique, Bibliothèque nationale de France Département des Manuscrits. Ethiopien d’Abbadie 114

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du programme de recherche « Les carnets scientifiques d’Antoine d’Abbadie en Éthiopie (1840-1852) : numérisation, transcription et édition » (MSS-ABBADIE) ((Voir le Catalogue raisonné de manuscrits éthiopiens appartenant à Antoine d’Abbadie…)) retenu par le plan quadriennal de recherche (2020-2023), le titulaire du poste est chargé de :

  • vérifier la numérisation des 17 cahiers de notes d’Antoine d’Abbadie (ms Ethiopien Abbadie 218, 265 à 280)
  • opérer le versement des lots d’images dans l’outil Transcrire 
  • transcrire 
  • acquérir une expertise paléographique permettant l’accompagnement des transcripteurs
  • réaliser la première phase de validation des transcriptions collaboratives 
  • organiser les événements scientifiques autour du projet de transcription collaborative (« Transcrithon »)
  • animer la communauté
  • animer la communication autour du projet (carnet sur Hypothèses et/ou fil twitter et/ou autres réseaux sociaux) 
  • accompagner le travail d’édition en XML-TEI.

Compétences requises

  • Maîtrise des outils informatiques standards et des applications propres au domaine de la recherche
  • Connaissance des normes et formats de métadonnées adaptés à la spécialité (peut s’acquérir en cours de contrat)
  • Connaissance des catalogues et des réservoirs numériques de documents de la BnF
  • Connaissance en histoire dans le domaine traité
  • Capacité à travailler en équipe
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, qualité rédactionnelle
  • Maîtrise des outils de communication (carnet de recherche et/ou réseaux sociaux)

Caractéristiques

  • Référence du poste : RC098
  • Sites : Richelieu 58 rue de Richelieu 75002 Paris; Louvois 58 rue de Richelieu 75002 Paris
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Fixe
  • Nombre d’heures par mois : 110
  • Durée du contrat : 4 mois – 6.6
  • À pourvoir à compter du : 01/09/2020

Contacts

  • Laurent HERICHER
    Chef du service des Manuscrits orientaux
    33 (0)1 53 79 89 08
  • Mathieu LESCUYER
    Adjoint au directeur du département
    33 (0)1 53 79 83 24

Postuler

Postuler en ligne

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Assistant de recherche « Trouvailles monétaires »

Trésor monétaire
Trésor monétaire

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du programme de recherche « Trouvailles monétaires » (TM) du Plan quadriennal de la recherche 2020-2023, le titulaire du poste est chargé de :

  • Inventorier les trésors monétaires antiques lorrains sur la base d’un corpus existant. Il s’agira plus particulièrement de décrire à la pièce des trésors publiés ou inédits dans un tableau Excel.
  • Rétroconvertir l’ouvrage de référence de J. Duplessy, Les trésors monétaires médiévaux et modernes découverts en France, ainsi que des ensembles publiés dans la Revue numismatique. Il s’agira de décrire les ensembles répertoriés, au niveau du trésor, dans un tableau Excel.

Environnement professionnel 

Le candidat retenu travaillera sous la direction du directeur de département, en collaboration avec le chef de projet Trouvailles monétaires

Compétences requises

  • Niveau d’études : Bac +4
  • Savoirs : Connaissances générales en numismatique, de l’Antiquité à l’époque moderne ; Connaissances en archéologie et intérêt pour les trouvailles monétaires ; Connaissance des corpus numismatiques de référence.
  • Savoir-faire : Maîtrise des outils informatiques standards et en particulier d’Excel ; Maîtrise des outils bibliographiques (répertoires, bases de données, ressources documentaires…).
  • Savoir être : Capacité à travailler en équipe ; Goût pour la recherche ; Rigueur scientifique.

Contraintes spécifiques

  • Le télétravail est envisageable sous réserve d’accès à la bibliographie, dont une partie pourra être fournie au format numérique.

Caractéristiques

  • Référence du poste : RC099
  • Sites : Richelieu 58 rue de Richelieu 75002 Paris; Louvois 58 rue de Richelieu 75002 Paris
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Spécialité professionnelle : Description documentaire et catalogage
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Fixe
  • Nombre d’heures par mois : 100
  • Durée du contrat : 2 mois – 6.6
  • À pourvoir à compter du : 01/10/2020

Contacts

  • Frédérique DUYRAT
    Directeur du département des Monnaies, médailles et antiques
    33 (0)1 53 79 81 29
  • Vincent DROST
    Chef de projet Trouvailles monétaires
    33 (0)1 53 79 87 24
  • Sylvie CARREAU
    Chef de service
    33 (0)1 53 79 50 26

Postuler

Postuler en ligne

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Assistant de recherche

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du programme de recherche « Les Contes de Perrault illustrés par Gustave Doré : histoire éditoriale et analyse iconographique » du Plan quadriennal de la recherche 2020-2023, le titulaire du poste est chargé de :

  • Effectuer des travaux de recherche et d’analyse sur le conte merveilleux à partir du fonds documentaire de la BnF, en collaboration avec des départements internes :
    • Identifier et collecter des sources d’informations bibliographiques sur les contes de Perrault et les illustrateurs du XIXe siècle.
    • Identifier le type de document et effectuer toute recherche ou vérification nécessaires
    • Enregistrer, référencer et classer les collections objets de la recherche
  • Collaborer aux travaux de valorisation sur le conte (bibliographies, carnet de recherche, …), d’enrichissement des collections et aux recherches documentaires
  • Participer à la numérisation des collections
  • Participer à la production des indicateurs quantitatifs et/ou qualitatifs associés au projet

Activités spécifiques

  • Participer, le cas échéant, à des missions de valorisation sur les contes de Perrault illustrés par Doré.

Compétences requises

  • Connaissance de la littérature du XVIIe
  • Connaissance du conte merveilleux
  • Connaissance des illustrateurs du XIXe siècle
  • Maîtrise des outils informatiques standards et des applications propres au domaine de la recherche
  • Connaissance des outils bibliographiques (répertoires, bases de données, ressources documentaires…)
  • Connaissance de l’anglais
  • Capacité à travailler en équipe
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, qualité rédactionnelle

Caractéristiques

  • Référence du poste : RC100
  • Sites : François-Mitterrand Quai François-Mauriac Cedex 13 75706 Paris
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Fixe
  • Nombre d’heures par mois : 80
  • Durée du contrat : 1,5 mois – 6.6
  • À pourvoir à compter du : 01/10/2020

Contacts

  • Jacques VIDAL-NAQUET
    Directeur du Centre national de la littérature pour la jeunesse- La Joie par les livres
    33 (0)1 53 79 55 01
  • Marine PLANCHE
    Adjoint au chef de service – Centre national de la littérature pour la jeunesse
    33 (0)1 53 79 55 02
  • Ghislaine CHAGROT
    Gestionnaire de collections : monographies, périodiques
    33 (0)1 53 79 88 03

Postuler

Postuler en ligne

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Assistant de recherche

Bandes magnétiques dans une bandothèque
Bandes magnétiques dans une bandothèque

Missions et activités permanentes

Dans le cadre du programme de recherche « Attaques et dégradations de la bande magnétique : du diagnostic à la machine de nettoyage », le titulaire du poste est chargé de :

  • Effectuer des travaux de recherche, d’expertise et d’analyse sur une partie des collections audiovisuelles de la BnF, en collaboration avec des départements internes ou des organismes externes :
    • Identifier et collecter des sources d’informations bibliographiques
    • Identifier le type de document
    • Enregistrer, inventorier, référencer et classer les collections objets de la recherche
  • Participer à la conception et à la réalisation des expériences en laboratoire pour l’analyse de l’état de conservation des collections ; 
  • Mettre en place et gérer les éléments nécessaires à la conduite d’expériences ou d’analyses ;
  • Tenir un cahier d’inventaire (recueil, saisie des données, compte rendu et présentation des résultats, alimentation d’une base de données) ;
  • Collecter et conserver des données liées aux observations ;
  • Rendre compte de ses observations et de ses travaux (rapports, notes de synthèse …) ; diffuser et valoriser les résultats obtenus ;
  • Participer aux rapports, publications, mémoires des travaux de recherche ;
  • Participer à la production des indicateurs quantitatifs et/ou qualitatifs associés au projet

Activités spécifiques

  • Participer, le cas échéant, à des chantiers spécifiques au service

Compétences requises

  • Maîtrise des outils informatiques standards et des applications propres au domaine de la recherche
  • Connaissance des normes et formats de métadonnées adaptés à la spécialité
  • Connaissance des outils bibliographiques (répertoires, bases de données, ressources documentaires …)
  • Connaissance de l’organisation physique et numérique des fonds de la BnF
  • Savoir identifier et utiliser les sources d’information bibliographique utiles quel qu’en soit le support
  • Savoir estimer l’intérêt documentaire, scientifique ou historique ainsi que la valeur et l’état d’un document ou d’un fonds
  • Maîtriser les connaissances indispensables au bon exercice de ses fonctions en matière d’hygiène et de sécurité
  • Connaître les règles de sécurité à respecter dans la manipulation des appareils de laboratoire
  • Etre capable d’identifier les produits dangereux (corrosifs, toxiques, inflammables) et connaître les précautions qu’exigent leur stockage et leur manipulation
  • Capacité à travailler en équipe
  • Goût pour la recherche, rigueur scientifique, qualité rédactionnelle

Contraintes spécifiques

Poste situé au Centre technique de conservation de Bussy-Saint-Georges

Caractéristiques

  • Référence du poste : RC104
  • Sites : Bussy-Saint-Georges 14 rue de Gutenberg 77607 Bussy-Saint-Georges
  • Catégorie : B
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Gestionnaire de collections et de traitement documentaire
  • Nature du besoin : Occasionnel
  • Planning : Fixe
  • Nombre d’heures par mois : 70
  • Durée du contrat : 2 mois – 6.6
  • À pourvoir à compter du : 01/11/2020

Contacts

  • Dominique THERON
    Chef du service Conservation
    33 (0)1 53 79 88 15
  • Stéphane BOUVET
    Chargé d’études et de recherche en conservation. spécialité physique-chimie. Responsable du laboratoire DSC sur le site Bussy
    33 (0)1 53 79 38 36

Postuler

Postuler en ligne

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Candidatez jusqu’au 21 octobre pour une bourse d’études en Île-de-France !

La Bibliothèque nationale de France, membre des « domaines d’intérêt majeur » (DIM) Matériaux anciens et patrimoniaux (MAP) et Le patrimoine manuscrit philosophique arabe et syriaque en Île-de-France et ailleurs: trésors à découvrir et circuits de diffusion (PhASIF) diffuse l’appel à candidatures ParisRegionFP.

Logo PhASIF

Le « Paris Region Fellowship Programme » (ParisRegionFP) est une Action Marie Skłodowska-Curie (AMSC) financée par le programme Horizon 2020. Il vise à renforcer les capacités de recherche et l’influence internationale de l‘Île-de-France en permettant de :

  • Recruter un total de 52 leaders internationaux, de toutes nationalités, pour des postes de niveau postdoctoral dans la recherche et l’innovation, portant sur une grande variété de disciplines ;
  • Fournir une mobilité intersectorielle, une formation professionnelle spécifique et des mesures permettant une évolution de carrière pour ces chercheurs expérimentés.

Le premier appel pour le recrutement de 26 chercheurs pour des bourses d’études postdoctorales d’une durée de deux ans est ouvert jusqu’au 21 octobre 2020.

Les chercheurs auront pour objectif de concevoir et mettre en œuvre leur projet de recherche dans un groupe de recherche de première classe de leur choix, appartenant de préférence à l’un des 13 « domaines d’intérêt majeur » (DIM) labellisés par la Région Île-de-France et correspondant à des domaines clés sur lesquels la Région concentre son soutien et ses investissements :

  • Mathématiques fondamentales et leurs applications dans tous les secteurs où il y a un potentiel de rupture important (Math’innov) ;
  • Matériaux anciens et patrimoniaux (MAP) ;
  • Science et ingénierie en région Île-de-France pour les technologies quantiques (SIRTEQ) ;
  • Islam en Île-de-France – Histoire, culture et société ;
  • Astrophysique et conditions d’apparition de la vie (ACAV+) ;
  • Ruptures en sciences des solides poreux (Respore) ;
  • Thérapie génique – Accélérer le développement de la thérapie génique ;
  • Un monde, une seule santé (One Health) – infectiologie et vaccins ;
  • Empowering Life sCiences with Innovative Technologies – Technologies innovantes pour les sciences de la vie (ELICIT) ;
  • Sciences du texte et connaissances nouvelles ;
  • Qualité de l’air, impacts sanitaires et innovations technologiques et politiques (QI²) ;
  • Longévité et vieillissement ;
  • Réseau francilien en sciences informatiques (RFSI).

ParisRegionFP offrira un programme de formation nouveau, international, interdisciplinaire et intersectoriel aux chercheurs recrutés, et couvrira des sujets scientifiques, académiques et industriels dans ces secteurs clés, ainsi que des connaissances de terrain et des compétences transférables sans lien avec la recherche.

Le programme d’enseignement et de recherche sera mis en œuvre par des universités de premier rang et 20 organisations extra-académiques partenaires, comprenant des acteurs d’organisations culturelles prestigieuses ainsi que des acteurs des ressources humaines de grands groupes industriels et de PME dans des secteurs économiques variés. Les acteurs scientifiques assureront la capacité de l’infrastructure et de l’environnement de haut niveau à mener une recherche d’excellence. Les partenaires extra-académiques contribueront à la mise en œuvre du programme ParisRegionFP en accueillant des chercheurs expérimentés à l’occasion de détachements ou de visites, ou en offrant des formations, du mentorat ou encore des opportunités d’avancement de carrière.

Plus d’informations

Contact

prfp@iledefrance.fr

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Offre d’emploi : Chargé-e d’appui au traitement des données scientifiques – BnF Data Lab et TGIR Huma-Num CNRS H/F

Missions

Le·la chargé·e d’appui au traitement des données scientifiques a pour mission, en coordination avec la TGIR Huma-Num et la direction du BnF Data Lab, d’accompagner les projets de recherche dans leur construction et leur déploiement grâce à des outils et services adaptés.

Activités

  • Accompagner d’un point de vue opérationnel les projets de recherche accueillis et/ou soutenus par le BnF Data Lab
  • Identifier et orienter les équipes de recherche vers les outils de traitement et d’exploitation des données, rédiger des spécifications pour le développement d’outils et le choix d’environnements numériques
  • Accompagner les équipes dans l’utilisation des outils et services d’Huma-Num et d’autres réseaux (consortiums, réseaux de compétences à l’international etc.)
  • Conseiller les chercheurs aux différentes étapes techniques de gestion de leurs projets numériques (constitution de corpus, traitements et analyses, valorisation, préservation des données…)
  • Animer des formations et participer à des manifestations scientifiques organisées par Huma-Num et/ou la BnF
  • Assurer en propre des traitements pour réaliser des projets répondant à des défis numériques innovants portés conjointement par la BnF et Huma-Num
  • Exercer une veille scientifique et technique dans le domaine des Humanités Numériques
  • Partager les problématiques de traitement numérique des chercheurs du BnF Data Lab avec les équipes d’Huma-Num.

Compétences

  • Humanités Numériques : connaître le domaine (littérature, veille, interlocuteurs, réseaux), les problématiques de l’enseignement supérieur et de la recherche. Avoir pratiqué dans le cadre de projets SHS le développement et la mise en œuvre de logiciels de traitement et de publication de données et de documents.
  • Connaissance des usages et technologies du web sémantique : normes et standards d’interopérabilité, métadonnées, datamining.
  • Connaissance des technologies numériques appliquées au traitement et à l’exploration des données.
  • Programmation et bases de données : connaître à un niveau débutant, au moins un des langages de programmation (Python, PHP, Perl par exemple) et son utilisation dans le cadre de traitement des données et/ou du web, ainsi qu’au moins une des bases de données usuelles (relationnelle, noSQL…).
  • Capacité d’apprentissage et d’appropriation des nouvelles technologies.
  • Connaissance des règles et problématiques juridiques du droit de l’information.
  • Maîtriser les techniques de présentation orale et écrite, de rédaction de documents de synthèse.
  • Anglais niveau B1.

Savoir-faire opérationnels

  • Conduite de projets : savoir identifier les finalités et les objectifs, prévoir les moyens de réalisation, structurer les différentes phases du projet, rédiger les cahiers des charges, coordonner les échanges entre les différents interlocuteurs et partenaires.
  • Formation : savoir identifier les besoins et définir les objectifs d’acquisition des compétences, organiser, rédiger les supports, dispenser éventuellement des formations.
  • Réseautage : savoir s’insérer dans un réseau d’échanges ou de partage des ressources et conduire des projets inter-organismes.
  • Savoir rendre compte et faire le lien sur le plan technique entre le BnF Data Lab et la TGIR Huma-Num.

Contexte de travail

Le BnF Data Lab est un nouveau service mis en place par la BnF pour développer la recherche sur les collections numériques. Cet espace, situé en bibliothèque de recherche du site François Mitterrand proposera aux chercheurs un environnement matériel (bureaux, salles de travail, salle de formation…), technique (prestations d’accès ou de constitution de corpus : extraction, indexation, numérisation…) et scientifique (assistance et expertise) destiné à faciliter l’exploitation de corpus numériques, dans le respect des règles de propriété intellectuelle.
Le/La chargé.e d’appui au traitement des données scientifiques sera affecté.e à la Très Grande Infrastructure de Recherche – TGIR Huma-Num, portée par le CNRS, l’Université d’Aix Marseille et le Campus Condorcet. Pour en savoir plus sur les missions de la TGIR Huma-Num : https://www.huma-num.fr/la-tgir-en-bref.

La personne recrutée intégrera le pôle “données” de l’unité sous la responsabilité du responsable du pôle et collaborera de manière transverse avec les différents pôles d’Huma-Num au sein d’une unité composée actuellement de 20 personnes réparties sur Paris et Lyon. Elle collaborera également avec la coordinatrice du BnF Data Lab et les équipes de recherche hébergées au BnF Data Lab. 

La personne recrutée sera amenée à travailler sur les sites de la TGIR (Raspail Paris 5ème, Campus Condorcet à Aubervilliers) et sur le site François-Mitterrand de la BnF (Paris 13ème).

Contraintes et risques

Des déplacements fréquents sur ces trois sites en Ile-de-France sont à prévoir.

Informations générales

  • Référence : UMS3598-ARIALL-012
  • Lieu de travail : AUBERVILLIERS
  • Date de publication : mercredi 1 juillet 2020
  • Type de contrat : CDD Technique/Administratif
  • Durée du contrat : 12 mois
  • Date d’embauche prévue : 1 septembre 2020
  • Quotité de travail : Temps complet
  • Rémunération : Rémunération entre 2151 et 2727 euros bruts mensuels selon expérience
  • Niveau d’études souhaité : Bac+3
  • Expérience souhaitée : Indifférent

Postuler

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Fiches et fichiers. L’archive Foucault à l’ère du numérique

Colloque de clôture du projet ANR Foucault Fiches de Lecture – Première partie à l’IMEC Abbaye d’Ardenne, 10-11 septembre 2020, à la BnF le 26 septembre 2020.

Fiches et fichiers. L’archive Foucault à l’ère du numérique
Fiches et fichiers. L’archive Foucault à l’ère du numérique

En proposant la numérisation des fiches de lecture de Michel Foucault conservées à la BnF, le programme ANR Foucault Fiches de Lecture (FFL) vise une approche de l’œuvre de Foucault fondée sur l’analyse des pratiques de lecture du philosophe et de ses cheminements de pensée.

Le colloque final sera l’occasion d’effectuer un bilan, au niveau des outils développés, en ce qui concerne l’édition et le travail de la recherche foucaldienne valorisant le fonds Foucault déposé à la Bibliothèque nationale de France. Il s’agira aussi de proposer une réflexion sur les enjeux politiques et intellectuels du numérique dans le domaine des archives. Parce que matérialité technique et pensée sont étroitement liées, le numérique en tant qu’écriture n’est pas sans effet ni sur la façon d’organiser et de penser les archives dans la société, ni sur la manière de pratiquer la philosophie.

Programme du 10 septembre

  • 9h30 Mot de bienvenue par F. Bordes et P. Sabot suivi d’une ouverture par Mathias Girel, Laurence Le Bras et Michel Senellart
  • 10h30 Les outils. Président de séance J.-P. Moreux
    • Présentation de la plate-forme numérique
      Vincent Ventresque
    • « Lire les fiches de lecture avec Transkribus »
      Marie-Laure Massot et Vincent Ventresque
  • 14h30 Les projets d’édition. Président de séance L. Dartigues
    • « Michel Foucault, un cas exemplaire pour penser les pratiques savantes »
      Jean-François Bert
    • « Les usages de la plate-forme au soutien des projets d’édition de Michel Foucault »
      Elisabetta Basso
    • « Reconstituer un corpus à partir d’archives : Foucault et la phénoménologie »
      Philippe Sabot
  • 18h00 Soirée animée par E. Basso
    • Les enjeux des archives numériques pour les chercheurs et les archivistes. Avec François Bordes, Laurence Le Bras, Jean-Philippe Moreux, Arianna Sforzini

Programme du 11 septembre

  • 9h30 Analyse du travail « matériel » (1). Président de séance M. Senellart
    • « Le bio-pouvoir entre libéralisme et néolibéralisme. Un regard par les boîtes »
      Luca Paltrinieri
    • « La genèse des Aveux de la chair : les hypothèses de l’archive »
      Philippe Chevallier
    • « Édition et ayants-droit, une nécessaire coopération »
      Laurent Dartigues
  • 14h30 Analyse du travail « matériel » (2). Président de séance Ph. Chevallier
    • « Foucault, néolibéralisme et la question de l’État : un éclairage à partir des fiches de lecture »
      Carolina Verlengia
    • « Archéologie et volonté chez Michel Foucault entre les années 1950 et 1960 »
      Orazio Irrera

Programme du 26 septembre

Matinée

9 h 30 – Présentation de la matinée par Laurence Le Bras
9 h 40 – Présentation du projet et des objectifs techniques par Vincent Ventresque
9 h 50 – Présentation de fonctionnalités de Gallica utiles au projet par Jean-Philippe Moreux
10 h – Présentation du prototype et de ses aspects expérimentaux par Vincent Ventresque
11 h – Présentation de Transkribus par Jean-Philippe Moreux et Marie-Laure Massot
12 h – Présentation de la plateforme Eman par Richard Walter

Après-midi

14 h 30 – Ouverture par Laurence Le BrasIsabelle le Masne de chermont
15 h – « Le projet FFL : présentation et devenir », présentation du projet Foucault Fiches de Lecture et de ses enjeux pour la recherche par Michel Senellart et Laurent Dartigues
15 h 30 – « Conserver et éditer les archives », table ronde animée par Laurence Le Bras, avec Henri-Paul Fruchaud et Daniel Defert
16 h 30 – « Articles, cours, inédits : les visages de l’œuvre posthume », table ronde animée par Philippe Chevallier, avec François EwaldFrédéric Gros et Claude-Olivier Doron
17 h 30 – Table-ronde conclusive animée par Judith Revel : « Ce que l’édition posthume fait à l’œuvre  »

Informations pratiques BnF

  • Samedi 26 septembre 2020, 9h30 – 18h30
  • Entrée gratuite – Réservation recommandée via l’application Affluences ou sur affluences.com (rubrique Bibliothèques) – Réservation obligatoire avant le 18 septembre pour la matinée.
  • Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation).

Comité d’organisation

Elisabetta Basso, Laurent Dartigues, Michel Senellart, Vincent Ventresque, Carolina Verlengia, avec l’aimable participation de
François Bordes et Philippe Sabot.

Contact : laurent.dartigues@ens-lyon.fr

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts