La Bibliothèque nationale de France et le Centre national de la recherche scientifique signent une nouvelle convention-cadre

Logo CNRS
Logo CNRS
Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, Paris, CNRS, Salon d'honneur
Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, Paris, CNRS, Salon d’honneur

Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, ont signé mardi 10 mars 2020 une nouvelle convention-cadre réaffirmant la volonté de coopération des deux établissements.

Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS
Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS

Dans le cadre des missions qui leurs sont attribuées, le CNRS et la BnF participent chacun au partage et à la diffusion des savoirs, à la valorisation des résultats de la recherche comme au développement de nouvelles connaissances.

Les deux établissements ont par ailleurs une politique concertée dans leurs domaines de recherche communs, notamment en sciences humaines et sociales et en sciences et technologies de
l’information et de la communication. Leur convergence d’intérêt a conduit à la conclusion d’une convention-cadre dès 1997.

La nouvelle convention signée ce 10 mars 2020 réaffirme et renforce le cadre de cette coopération. Elle vise à améliorer la synergie des actions entreprises et leur visibilité, à favoriser la mise en relation des recherches menées avec d’autres programmes ou unités ayant des intérêts convergents, à assurer une meilleure promotion des collections de la BnF auprès des chercheurs. A la faveur de nouveaux services numériques aux chercheurs mis en place à la BnF, elle contribuera à intensifier les collaborations dans les domaines de la fouille des données massives favorisant l’exploitation du vaste gisement de collections numériques de la la BnF (collections numérisées ou nativement numériques, images fixes et animées, archives du web).

Les études et recherches conduites conjointement dans le cadre de cet accord peuvent relever de disciplines diverses intéressant plusieurs Instituts du CNRS : sciences humaines et sociales, sciences
biologiques et chimie, sciences de l’information et de leurs interactions (informatique, traitement du signal et de l’image, intelligence artificielle…).

Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS
Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.