Hommage à Marcelle Beaudiquez (1943-2019)

Quelques jours après le décès de Raymond-Josué Seckel, la Bibliothèque nationale de France a le regret d’annoncer celui de Marcelle Beaudiquez, également bibliographe émérite qui a dirigé plusieurs années la direction des Services et des réseaux.

Marcelle Beaudiquez (1943-2019)

Après une première carrière dans l’éducation en tant qu’institutrice, Marcelle Beaudiquez entre à la Bibliothèque Nationale en 1970 au département des Imprimés.

La bibliographie se révéla devenir le domaine d’expertise de Marcelle Beaudiquez qui oeuvre dans la Salle des catalogues et des bibliographies située sous la salle Labrouste du site Richelieu de la BN. Pour de nombreux bibliothécaires de la lecture publique, son nom reste surtout attaché à ses manuels de bibliographie produits dans la continuité des travaux de Louise-Noëlle Malclès.

Ce tropisme l’a naturellement conduit à piloter le chantier de conversion rétrospective des fichiers et catalogues de la Bibliothèque Nationale1, entreprise de plus d’une décennie qui visait à fournir aux publics de la future Bibliothèque nationale de France un catalogue entièrement informatisé2.

Dans la continuité de son premier métier, Marcelle Beaudiquez n’a eu de cesse de s’impliquer dans la formation à la bibliographie, dispensant des cours de bibliographie générale et de bibliographie spécialisée à l’École Nationale supérieure de bibliothécaires3 et contribuant par là et par ses publications au développement de la science bibliographique.

D’ailleurs ses mémoires bibliographiques dirigés en 1982 et 1983 pour l’École allaient être remaniés – notamment par sa complice et amie de toujours, Françoise Bourdon que nous saluons -, pour devenir La Bibliographie spécialisée en sciences humaines au C.A.F.B. : fiches d’analyse4.

Dès 1974, elle publie au éditions du Cercle de la librairie son répertoire bibliographique Ouvrages de référence pour les bibliothèques publiques qui fit l’objet de quatre éditions refondues et augmentées jusqu’en 1995, notamment pour prendre en compte les développements informatiques de la bibliographie et inclure les cédéroms, et ce que l’on nommait les banques de données et services télématiques en ligne, devenant un véritable usuel pour nombre d’acquéreurs de bibliothèques publiques. En 1982, pour l’UNESCO, elle publie Bibliographical services throughout the world. Supplement 1980 et en 1983, toujours pour l’UNESCO, Les services bibliographiques dans le monde. 1975-1979.

Ces quelques publications allaient la conduire à produire “sa” bibliographie, celle pour laquelle son nom n’est pas inconnu de nombre de bibliothécaires puisque son Guide de bibliographie générale : méthodologie et pratique, publié chez K.G. Saur en 1983 reste surnommé “le Beaudiquez” et fut de fait un “manuel” de bibliographie pour nombre d’étudiants préparant le CAFB5, remis à jour en 1989.

La rayonnement de Marcelle Beaudiquez s’est également avéré être national par sa participation à la commission de l’information et de la documentation de l’Agence française de normalisation (AFNOR), et international par son implication en faveur de la Bibliographie nationale française6 produite en vertu du contrôle bibliographique universel (CBU) porté par la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA). Ainsi, au titre de directrice de l’Agence bibliographique nationale (ABN)7 elle prend part, à partir de 1987, au bureau exécutif de la fédération. L’IFLA lui décerne en 1993 sa plus haute récompense : “Honorary Fellow is IFLA’s highest award, and is conferred on the basis of merit on a person who has delivered long and distinguished service to IFLA8.

A la Bibliothèque nationale de France, Marcelle Beaudiquez dirigea le Centre de coordination bibliographique et technique9 qui devint la direction du développement scientifique et des réseaux (DDSR)10 avant de devenir l’actuelle direction des services et des réseaux (DSR). L’essentiel de sa carrière a été consacré à la notice bibliographique (normalisation, production informatique) et sa diffusion à destination des services bibliographiques (Bibliographie nationale, catalogues informatisés locaux ou collectifs, produits bibliographiques pour les bibliothèques). Mais sa direction avait également en charge l’entrée des documents par la gestion du dépôt légal, le département de la conservation, la mise en place de la bibliothèque numérique qu’est devenue Gallica, et le département des systèmes d’information, opérateur maintenant les outils de production et de diffusion.

Ceux qui ont eu la chance et l’honneur d’oeuvrer aux côtés de cette grande dame, qui en imposait par sa stature et son autorité, se souviendront de sa droiture et de son honnêteté ainsi que de ses capacités de synthèse parvenant à résoudre les dossiers inextricables et les situations de conflit par un calme, une patience et une douceur constants. Formée avant l’informatique, ils n’oublieront pas son écriture manuscrite d’institutrice, lisible, ronde et posée qu’elle donnait à dactylographier à ses assistant·e·s.

Marcelle Beaudiquez est décédée le 4 décembre 2019 à l’Hôpital André Mignot de Versailles où la levée de corps aura lieu à 9h30 le 12 décembre pour se rendre au Crématorium de Valenton (13 avenue de la Fontaine Saint-Martin, 94460 Valenton) où un moment de recueillement est prévu avant la crémation qui aura lieu à 11h.

Ceux qui ne pourraient s’y rendre mais voudraient préparer un texte qui sera lu pendant ce recueillement ou celui de janvier, peuvent se signaler en commentaires pour que leur texte soit transmis aux personnes présentes.

Un temps d’hommage et de recueillement sera organisé le 15 janvier 2020 sur le site Richelieu au salon d’honneur à 18h pour ses collègues et amis. L’urne de Marcelle Beaudiquez sera inhumée au cimetière de Savigny-sur-Orge au printemps 2020.


Essai de bibliographie des publications de Marcelle Beaudiquez (1943-2019)

  1. Beaudiquez, Marcelle, « Le Chantier Conversion rétrospective de la Bibliothèque nationale », Bulletin des bibliothèques de France, 1993, n° 3, p. 8-19. Disponible en ligne : <http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1993-03-0008-001>. []
  2. Beaudiquez, Marcelle ; Beaugendre, Anne-Marie, « Du tiroir à l’écran : les opérations de conversion rétrospective de la Bibliothèque nationale de France », 62nd IFLA General Conference – Conference Proceedings – August 25-31, 1996, IFLA, 1996. Disponible en ligne, url : <http://origin-archive.ifla.org/IV/ifla62/62-beam.htm>. []
  3. L’ENSB devenue depuis l’ENSSIB. []
  4. La Bibliographie spécialisée en sciences humaines au C.A.F.B. / par Françoise Bourdon,… Gisèle Maxit,… Massy : Bibliothèque publique, 1984. 3 vol. Vol. 1, Philosophie, psychologie, sociologie ; vol. 2, Linguistique et littérature ; vol. 3, Histoire et géographie. []
  5. Certificat d’aptitude aux fonctions de bibliothécaire. []
  6. Cf. http://bibliographienationale.bnf.fr/. []
  7. Cf. http://comitehistoire.bnf.fr/dictionnaire-bnf/biblioth%C3%A8que-nationale-france-agence-bibliographique-nationale. []
  8. Cf. https://www.ifla.org/honours-awards/honorary-fellow []
  9. Françoise Lemelle, “Le Centre de coordination bibliographique et technique”, Bulletin d’informations – Association des bibliothécaires français, 1986, 133, p. 12-13. Disponible en ligne, url : <https://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/41415-le-centre-de-coordination-bibliographique-et-technique.pdf>. []
  10. Cf. http://comitehistoire.bnf.fr/dictionnaire-bnf/biblioth%C3%A8que-nationale-france-direction-d%C3%A9veloppement-scientifique-r%C3%A9seaux. []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts


Une réflexion sur « Hommage à Marcelle Beaudiquez (1943-2019) »

  1. C’était aussi une formidable enseignante .Avec Jean Breton elle m’a donné l’envie de ce métier. Elle savait partager son savoir et sa passion.

Répondre à Renee Bronoff Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.