LABEX PATRIMA : Appel à candidatures : contrat post-doctoral

Logo FSP vertical Labex PatrimaDans le cadre du projet CLARO (Analyse des pigments des encres et des filigranes des gravures en Clair-Obscur), financé par le LabEx PATRIMA, le C2RMF et le musée du Louvre, en collaboration avec la BnF, proposent une allocation de recherche post-doctorale sur l’étude matérielle (encres, pigments) et technique de gravures des XVIe et XVIIe siècles.

Description du projet

Le présent projet porte sur l’analyse des pigments des encres et des filigranes de gravures en couleurs réalisées en Allemagne, France et Pays-Bas entre 1508 et 1640.
Il s’attachera à montrer tout l’intérêt scientifique que des techniques optiques et d’analyses physico-chimiques revêtent dans le domaine de l’estampe, encore peu familier avec ce type d’approche et de méthode.
La recherche proposée vise non seulement à apporter une meilleure connaissance de la matérialité des gravures et des savoir-faire des ateliers de graveurs de cette époque mais aussi de mieux envisager les possibles transferts de technologie sur une longue période entre Italie [deux travaux d’étude matérielle et technique ont été réalisés sur des gravures italiennes du XVIe siècle : Linder, Duval & Guicharnaud] et Europe du nord. L’ensemble des données contribuera à mieux circonscrire l’activité de chaque foyer de production, et de contribuer à la distinction entre tirages originaux et tardifs.
Elles pourront également aider à la localisation et à la datation d’estampes anonymes.
Ce travail implique d’une part l’utilisation de méthodes optiques (imageries spectrales en UV et infrarouge, FORS) associée à diverses analyses spectroscopiques (MFX, Fluo X-2D, Raman). Ces résultats permettront de mieux comprendre la nature des matériaux employés.
Ces informations seront confrontées et discutées avec les historiens et conservateurs (Louvre, BnF, Fondation Custodia) en charge de ces gravures et partenaires du projet.

Profil souhaité

Les candidats seront titulaires d’un doctorat en science des matériaux, en physique ou en chimie, avec de bonnes notions d’analyses spectroscopiques. La connaissance des problématiques liées aux biens culturels et des capacités de dialogue et de travail à l’interface entre les sciences de l’Homme et les sciences physiques seront appréciées.
La maîtrise de l’anglais est nécessaire.

Contrat

Ce contrat est financé par la Fondation des sciences du patrimoine pour une durée de 12 mois et commencera à l’automne 2016. Le laboratoire d’accueil sera le Centre de recherche et de restauration des musées de France, associant le CNRS et le ministère de la Culture et de la communication.
La direction scientifique sera assurée par Séverine Lepape (conservateur, Louvre) et la codirection par Eric Pagliano (conservateur, C2RMF), Anne-Solenn Le Ho (ingénieur de recherche chimie, C2RMF) et Clotilde Boust (ingénieur de recherche optique, C2RMF).

Candidater

Les candidats enverront par courriel leur CV et indiqueront leur expérience en matière de recherche, leur motivation ainsi que les noms et adresses de deux référents avant le 17 septembre 2016 : Séverine Lepape (Severine.Lepape@louvre.fr) et Eric Pagliano (eric.pagliano@culture.gouv.fr).


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *