Mise en ligne des Nouvelles de l’estampe

Les Nouvelles de l’estampe, revue scientifique française portant sur l’histoire de l’estampe, des origines à nos jours viennent d’inaugurer leur espace sur la plateforme de diffusion en ligne OpenEdition Journals : https://journals.openedition.org/estampe/ .

La revue qui du Comité national de l’estampe possède ses bureaux au département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France, qui la soutient depuis sa création.

OpenEdition Journals est la plateforme publique d’édition électronique en sciences humaines et sociales qui propose plus de 500 revues scientifiques représentant le meilleur de la recherche française. La revue, seule revue académique sur l’estampe et la gravure, des origines à nos jours, y fera désormais paraître l’intégralité de ses articles.

Vous pouvez d’ores et déjà y trouver les numéros 227 à 261, c’est-à-dire les neuf dernières années de parution. Les nouvelles parutions viendront s’y ajouter au fur et à mesure de leur acceptation et de leur traitement éditorial.

Le fonctionnement de la revue ne change pas : le comité de lecture reçoit les textes et juge de leur intérêt et validité scientifique, avant leur éventuelle prise en charge pour publication par la revue. De même pour les textes sur la création contemporaine, dans le respect du droit d’auteur des artistes dont il sera question.

N’hésitez pas à diffuser la nouvelle autour de vous, dans les cercles pouvant être intéressés par notre publication : nous vous remercions d’ainsi contribuer à faire vivre cette revue unique en son genre !

Pour en savoir plus

La revue dispose de son propre site Internet qui renseigne sur le Comité national de l’estampe : https://nouvellesdelestampe.fr/ et son activité éditoriale.

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.