Les manuscrits de Gustave Flaubert réunis dans Gallica

Longtemps après la mort de Flaubert, sa nièce Caroline Franklin Groult fait don des manuscrits de ses œuvres majeures en les répartissant entre la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque municipale de Rouen et la Bibliothèque historique de Ville de Paris. A la suite de cette dispersion, aucun dossier manuscrit d’une œuvre n’est complet dans un lieu unique. La répartition géographique des manuscrits de Flaubert entre plusieurs institutions est un handicap pour la consultation et la recherche. Aujourd’hui la numérisation et la mise en ligne sur Gallica et Rotomagus (respectivement les bibliothèques numériques de la BnF et de la BM de Rouen) de l’ensemble des manuscrits de Flaubert, et ce, quel que soit leur lieu de conservation, est une avancée considérable pour la recherche.
Ainsi, Gallica présente dans ses pages « Sélections – Littératures », à la rubrique « dossiers d’écrivains », les œuvres de Flaubert regroupées par ordre chronologique (des œuvres de jeunesse jusqu’à Bouvard et Pécuchet) et thématique pour le théâtre et les carnets de notes ou de voyages.

Avec Yvan Leclerc, professeur émérite de littérature française du XIXe siècle à l’Université de Rouen, spécialiste de Flaubert et directeur du centre Flaubert, Christelle Di Pietro, directrice de Rouen nouvelles bibliothèques, Emmanuelle Toulet, directrice de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, et Isabelle Le Masne de Chermont, directrice du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France.

durée 5 min 11 s

Réalisation : David Paul Carr
Musique : Reeder / Rigonfiamento del cuore (piano solo)
© BnF 2018

Pour aller plus loin

Billets du blog Gallica  : « Flaubert dans tous ses états »


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.