Digital Millin : L’Italie dessinée de l’Antiquité au Néoclassicisme

Archéologue et historien de l’art français, directeur du Magasin encyclopédique, auteur des Antiquités nationales et du Voyage dans les départemens du Midi de la France, Aubin-Louis Millin (1759-1818) fit, à 52 ans, son premier et unique voyage en Italie et s’aventura jusque dans les régions inexplorées du Mezzogiorno.

À côté des monuments de l’Antiquité classique, il s’intéressa de près à ceux moins connus du Moyen Âge, de la Renaissance et de l’époque moderne. Là, il parvint à réunir plus de 4000 dessins et relevés qu’il confia à de jeunes artistes locaux ou à des artistes étrangers au premier rang desquels le peintre prussien Franz Ludwig Catel (1778-1856). Ce vaste corpus qui ne fut jamais publié fut dispersé après sa mort entre divers fonds et dans les divers départements de la Bibliothèque nationale.

Les études conjointement menées par l’Institut nationale du patrimoine (Inp), la BnF, et la Sapienza – université de Rome depuis 2008 ont permis le récolement de ces dessins qui, précisément datés et consciencieusement reproduits, dressent un point précis de la situation patrimoniale de l’Italie au début du XIXe siècle, de Turin à la Calabre.

Afin de redonner vie au projet inachevé de Millin, l’Inp, la BnF, l’INHA et l’université Paris 1 envisagent de réaliser une base de données interactive regroupant l’intégralité des dessins retrouvés. L’outil, ouvert à l’ensemble de la communauté scientifique, permettra l’identification des monuments reproduits, l’étude de leur état actuel mais aussi la constitution d’une documentation importante permettant de faire le lien entre les œuvres disparues ou aujourd’hui isolées de leur contexte d’origine.

 Responsable scientifique : Gennaro Toscano, Conseiller scientifique et culturel sur le projet de Bibliothèque-Musée Richelieu de la BnF

Partenaires Labex CAP (personnes et institutions) :
– Martine Denoyelle, INHA
– Corinne Le Bitouzé, BnF
– Philippe Plagnieux, Paris 1 – HiCSA
– Olivier Mattéoni, Paris 1

Etudiants et doctorants : Marie-Amélie Bernard, Paris 1

Autres partenaires : Luciana Mocciola, docteur en histoire de l’art, professeur en classes préparatoires ; Florence Lebars, docteur en histoire de l’art

Coordination : Manuela Bazzali, Inp

Le projet est rattaché à la Plateforme 3 : Processus créatifs, archivage et transmission du Labex CAP.


Image de Une : [Mosaïques antiques et du Moyen-âge] : [relevés de décors] / [recueillis par Aubin-Louis Millin]. Disponible en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69358304


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *