Prix Jeune Chercheur de la Fondation des Treilles

Chercheuse associée à la BnF, accueillie depuis octobre 2023 au département des Manuscrits, Lénaïg Cariou vient de recevoir le Prix Jeune Chercheur 2024 de la Fondation des Treilles pour ses recherches en cours sur l’aventure Orange Export Ltd.

Plus qu’une simple maison d’édition, Orange Export Ltd fut, de la fin des années 1960 au milieu des années 1980, le creuset d’une nouvelle génération de poètes, qui devaient penser et forger ensemble, une contre-modernité en poésie : « la modernité négative », qui a radicalement modifié le visage du champ poétique français des dernières décennies. Fondée par une peintre (Raquel Lévy) et un poète (Emmanuel Hocquard), elle offre à des écrivains à leurs débuts – et devenus depuis les grands noms de la poésie contemporaine –, un lieu de rencontre et d’échange, et la possibilité de faire se rencontrer écriture poétique et interventions plastiques dans de courts livres-poèmes.

La recherche de Lénaïg Cariou, conduite dans le cadre d’une thèse en préparation à l’Université Paris 8 et en codirection avec l’Université Paris Cité, se propose d’appréhender l’importance de ce moment-laboratoire de la poésie française, inspiré des poètes objectivistes américains et des approches pragmatiques du langage, résolument anti-lyrique, et un temps occulté par l’abondance des recherches académiques sur la modernité lyrique. Pour ce faire, et pour répondre aux nécessités d’un corpus vaste et en apparence hétérogène, délimité par des choix éditoriaux, et non par quelques auteurs, elle combine les approches de l’histoire littéraire, éditoriale, et de l’esthétique comparée.

Un vaste travail sur les archives de l’ « aventure Orange Export », dans le cadre de son statut de chercheuse associée à la BnF, a par ailleurs permis de compléter cette approche théorique, et de mieux comprendre l’importance de la réflexion sur la matière et la matérialité dans cette aventure. En explorant un pan un temps oublié de l’histoire littéraire par un prisme pragmatique – et s’inscrivant par-là dans le material turn en sciences humaines –, ce travail répond à la fois à un manque et à un renouveau de la recherche sur cette « autre modernité ».

Double page du livre de Jean Laude Rituel publié aux éditions Orange Export en 1978, illustré par les gouaches de Raquel (nom d'artiste de Raquel Lévy). Exemplaire des poètes Keith et Rosmarie Waldrop. Phot. Lénaïg Cariou
Double page du livre de Jean Laude Rituel publié aux éditions Orange Export en 1978, illustré par les gouaches de Raquel (nom d’artiste de Raquel Lévy). Exemplaire des poètes Keith et Rosmarie Waldrop. Phot. Lénaïg Cariou

Voir : Les lauréats du prix “jeune chercheur”, https://www.fondationdestreilles.com/la-recherche/le-prix-jeune-chercheur/les-laureats-du-prix-jeune-chercheur/



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2024, 26 mars). Prix Jeune Chercheur de la Fondation des Treilles. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w3vp

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 22 avril 2024

    […] Cité – Larca)   Le carnet de la Recherche à la BNF consacre un article à ses recherches: https://bnf.hypotheses.org/38182         […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search