Offre d’emploi : Chargé.e de projet de recherche

Missions et activités permanentes

La BnF a engagé dans le cadre de son programme quadriennal de recherche un projet sur l’auto-édition et les pratiques des amateurs. En effet, un quart des ouvrages reçus au titre du dépôt légal relève des catégories de l’auto-édition, ce qui représente un volume de quelques ~20.000 documents par an. A rebours de prédictions annonçant la fin du livre en corollaire de l’avènement du numérique,

Il semblerait au contraire que la bureautique et les services en ligne induisent un accroissement de l’édition d’ouvrages. La sociologie du numérique a montré de longue date que l’informatique participait à développer les pratiques amateurs (Flichy, 2011) grâce à des dispositifs « encapacitants » et des sociabilités en réseaux (Beaudouin, 2019). Le projet vise à étudier les spécificités de ces possibilités dans l’édition en approfondissant une description par genre à partir des méta-données des ouvrages reçus par la BnF (Pajou, 2016) et en complétant cette approche par une étude sociologique des auteurs. Les ouvrages auto-édités sont-ils confidentiels, alternatifs ou politiques ? Leurs auteurs s’inscrivent-ils dans des trajectoires d’écriture (Parmentier, 2022) ou dans des pratiques savantes amateurs ?

Pour cela, le projet propose de mettre en œuvre une démarche comparatiste pour étudier les caractéristiques des productions et des auteurs en fonction du type de publication. Le projet devra donc articuler des méthodes statistiques permettant de décrire la production auto-éditée dans le panorama global de l’édition et des études de cas dans certains domaines (comme la cuisine, l’art, la biographie ; à déterminer en fonction des premières étapes de la recherche) avec des approches plus qualitatives. En fonction des orientations retenues, des démarches pourront être conduites avec des partenaires extérieurs, comme des éditeurs ou des collectifs d’auteurs (services d’édition en ligne, sociétés savantes, syndicats, etc.).
Le chargé de projet de recherche aura pour mission de co-conduire cette recherche avec Irène Bastard, responsable des études de public de l’établissement et directrice scientifique du projet.
Il s’agira autant de consolider la problématique que de conduire les terrains et valoriser les résultats.

Activités spécifiques

Le/la chargé(e) d’étude recruté(e) aura en charge :

  • la constitution d’une revue de littérature autour de l’auto-édition et des pratiques amateurs ; la formalisation d’une synthèse de ces différents travaux en s’attachant à couvrir l’épistémologie des sciences et les pratiques numériques ;
  • l’élaboration d’une enquête multi-méthodes en fonction des orientations retenues (analyse de données et data science, questionnaires, entretiens, observations, ethnographies numériques, etc.) et la mise en œuvre de l’enquête jusqu’à l’analyse et la synthèse ;
  • la valorisation des éléments de la recherche autant dans des espaces académiques (conférences, revues) qu’auprès des collègues de la BnF et des interlocuteurs du projet ;
  • la co-gouvernance du projet (instance, calendrier, suivi, etc.) pour s’assurer d’une production aboutie et raisonnée au cours des 18 mois de contrat.

Le(a) chargé(e) de projet de recherche sera intégré(e) à la Délégation à la stratégie et à la recherche de la BnF. Des échanges avec d’autres équipes de la BnF seront possibles pour des entretiens et observations mais aussi pour des formes de travail plus collaboratives. Marta Severo participera à l’encadrement scientifique et le(a) chargé(e) de projet de recherche pourra être accueilli au laboratoire DiCEN-IDF.

Compétences requises

Savoir-faire

  • Etat de l’art et revue de littérature académique, élaboration d’une problématique et d’hypothèses
  • Mise en œuvre d’enquêtes mixtes, quantitatives et qualitatives
  • Rigueur d’analyse et qualité rédactionnelle (synthèse, article, rapport, etc.)

Compétences

  • Expertise dans les méthodes d’enquêtes sociologiques
  • Capacité à travailler avec des acteurs opérationnels et des partenaires
  • Intérêt pour le milieu culturel et l’univers numérique

Qualifications requises

Doctorat de sociologie.
Des sujets de recherche en épistémologie des sciences, en sociologie de la culture ainsi que l’expérience de la conduite de projets seraient un plus.

Contraintes spécifiques

Déplacements potentiels à prévoir sur d’autres sites de la BnF.
Déplacements potentiels à prévoir pour des entretiens et des valorisations.

Informations pratiques

  • Référence du poste : CP016
  • Sites : François-Mitterrand Quai François-Mauriac Cedex 13 75706 Paris
  • Catégorie : A
  • Groupe emploi : 3
  • Famille : Administration gestion
  • Emploi de référence : Chargé de mission / d’études / de projet / d’audit / responsable qualité
  • Durée du contrat : 18 mois
  • Fondement du contrat : L 332-24
  • À pourvoir à compter du : 01/04/2024

Contacts

  • Thierry PARDE
    Délégué à la stratégie et à la recherche
  • Irène BASTARD
    Responsable des études de publics
  • Laurent BORDENAVE
    Chef de mission RH – Correspondant transverse des ressources humaines
  • Mails : prénom.nom@bnf.fr

Postuler



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2024, 12 février). Offre d’emploi : Chargé.e de projet de recherche. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vtah

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search