Res(t)ituer les annuaires commerciaux et les évolutions de l’espace Parisien du XIXe siècle. Partager l’expérience et les ressources du programme ANR SoDUCo

Res(t)ituer les annuaires commerciaux et les évolutions de l'espace Parisien du XIXe siècle

La 4ème séance de l’Atelier SoDUCo-BnF propose de poursuivre les discussions engagées entre chercheurs et spécialistes de la conservation patrimoniale des documents.

Pour rappel, les 3 précédentes séances concernaient : les procédures de conservation, de signalement et de diffusion des documents cartographiques (Le circuit de traitements des documents cartographiques des XVIIIe et XIXe siècles à la BnF, 23 mai 2023), les moyens de reconstituer l’histoire des atlas et plans de la ville et d’en proposer une édition critique numérique (Paris, capitale géodésique. Atlas et plans à grande échelle: 1780–1950, 10 avril 2022), la définition et l’exploitation du corpus des listes d’adresses des Annuaires commerciaux du XIXe siècle (Res(t)ituer les adresses des almanachs et annuaires commerciaux parisiens du XIXe siècle. Un corpus de localisations urbaines à grande échelle, 10 novembre 2022), et enfin un aperçu des analyses qui peuvent être mises en œuvre sur les données qui en sont extraites (Analyses spatiales formalisées de données géo-historiques, 23 mai 2023).

Cette dernière séance de l’Atelier est organisée sur deux jours, les 6 et 7 novembre 2023. Elle fait office de séminaire de clôture du programme de recherche SoDUCo (Dynamiques Sociales en contexte urbain: outils, modèles et données libres – Paris et ses banlieues, 1789-1950). Elle s’attache à présenter un bref bilan de l’ensemble des réalisations, ainsi que les outils et données mis à la disposition du public. Lors de son montage, nous avions souhaité inscrire le projet SoDUCo dans une démarche de Science ouverte. Nous souhaitons discuter des implications de cette décision sur la nature, l’organisation et les choix techniques du projet. Une telle démarche est encore inégalement partagée et pratiquée dans la communauté scientifique et les travaux et ressources qui en relèvent prennent des formes très diverses, notamment dans le domaine des SHS. Appuyée sur le développement des technologies numériques et les collaborations interdisciplinaires, elle est désormais fortement encouragée et encadrée par les institutions et tutelles de la recherche notamment via la mise en place d’un écosystème sociotechnique dédié (infrastructures et outils, principes et méthodologies, spécialisations professionnelles, …).

Il s’agit dans un premier temps de situer les réalisations du programme de recherche SoDUCo dans ce contexte. Le parti pris assumé de la reproductibilité, de l’ouverture des données et des outils a orienté la manière d’aborder l’étude de la co-évolution sociale et spatiale de Paris au XIXe. Il a aussi présidé à de nombreux choix tant techniques que méthodologiques. L’ensemble de ces principes et contraintes a sans aucun doute contribué à façonner procédures, résultats et productions. Il nous semble utile de faire le point sur ces aspects et de confronter l’expérience et les questionnements du consortium SoDUCo avec celles des acteurs et experts de différentes communautés et institutions intéressées par ces questions (conservation patrimoniale, ingénierie des connaissances, analyse des documents, humanités numériques, recherche en sciences sociales, science participative).

Peut-on mesurer les effets d’une telle démarche sur nos objets et problématiques de recherche ? Quel est le statut des données numériques produites de manière automatique ? Comment et à quelles conditions est-il possible de les utiliser ? Comment les évaluer et améliorer les procédures de traitement ? Comment ré-utiliser les outils dans d’autres contextes et avec d’autres sources ? Peut-on parvenir à cumuler résultats et travaux issus de l’exploitation des corpus du projet ? Comment mettre à jour, enrichir ou encore pérenniser de telles objets et outils numériques ? Comment interagir avec l’écosystème actuel de la conservation patrimoniale et de la recherche et anticiper ses évolutions ?

Programme prévisionnel de la Matinée du Lundi 6 Novembre (9h30-12h00)

9h Accueil du public en salle 701

9h30 Ouverture de la journée : SoDUCo team, Le programme de recherche SoDUCo. Bilan

10h – 12h15 Session Métadonnées, catalogage et diffusion de données

Cette demi-journée revient sur les questions du catalogage, de la diffusion des données et des métadonnées pour les projets de recherche en humanités numériques impliqués dans une démarche de science ouverte. Nous présenterons le géo-catalogue développé dans le cadre de SoDUCo pour élaborer à partir de sources éparses des corpus de documents adaptés aux questions de recherche, puis conserver la trace des divers traitements qui leur sont appliqués ainsi que les états intermédiaires et finaux des données numériques qui en sont extraites. Nous discuterons notamment les notions de collections et de corpus, d’interopérabilité, de pérennité, de même que nous poursuivrons les réflexions engagées lors des précédentes journées sur rapports entre les catalogages patrimoniaux inter-institutionnels et le catalogage orienté vers l’usage de la recherche. Sur quelles bases chercheurs et spécialistes de la documentation peuvent-il collaborer ? Comment pouvons-nous nous organiser pour utiliser les acquis de SoDUCo et de l’atelier SoDUCo-BnF et créer les conditions d’une cumulativité à la fois du point de vue de la recherche et du point de vue des institutions patrimoniales. Quels principes, quels outils et quel modèle de travail pouvons-nous adopter pour aller plus loin ensemble sur d’autres sujets/objets et avec d’autres acteurs/publics.

  • 10h SoDUCo team, Catalogage et diffusion des données dans le programme SoDUCo.
  • 10h30 Questions.
  • 10h45 J. Schoonman, B. Spaan & M. Claeys Bouuaert (Allmaps), Présentation du consortium Allmaps.
  • 11h05 M. Denel et al. (Wikimedia France), Science participative, science ouverte. L’expérience de Wikimedia France**
  • 11h25 Adeline Joffres (Huma-num), Sous réserve.
  • 11h45 Questions.
  • 12h Discussion – Table ronde.

12h Pause-déjeuner.

Programme provisionnel de l’après-Midi du Lundi 6 Novembre (13h30-17h30)

13h45 Accueil du public en salle 70.

14h – 14h45 – Keynote

  • 14h M. Barthelemy (Institut de Physique Théorique, Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) et J. Gravier (Centre de recherches historiques – CRH et Centre d’analyse et de mathématique sociales – CAMS, Ecole des hautes études en sciences sociales) : « Lois d’échelle » et dynamiques des activités urbaines dans une ville en croissance.
  • 14h35 Questions.

14h45 Pause café

15h – 17h30 – Session Extraction et structuration des données

Cette demi-journée revient sur les questions d’analyse automatique de documents anciens semi-structurés, de la détection de leur mise en page à la structuration spatio-temporelle des informations qu’ils contiennent. Nous y présenterons les travaux réalisés dans le projet SoDUCo sur les annuaires du commerce parisien du XIXe siècle pour permettre le suivi spatio-temporel de chaque commerce recensé dans ces annuaires. Sur la base de ces expériences, il nous semble utile d’élargir les discussions sur deux aspects ouvrant encore de nombreuses perspectives de recherche : l’analyse automatique de documents anciens et la représentation de connaissances géohistoriques.

  • 15h SoDUCo team, Extraction et structuration de données dans le programme SoDUCo.
  • 15h30 C. Duvette et P. Kervegan (Département des études et de la recherche – Institut national d’histoire de l’art, INHA), Chapeliers, architectes, nouveautés : géo-analyse des activités visibles et invisibles d’un quartier
  • 15h50 Questions.
  • 16h05 Pause – café.
  • 16h20 N. Hernandez, W. Charles (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse – IRIT, Université de Toulouse Jean Jaurès) et S. Poublanc (France, Amérique, Espagne, Sociétés, Pouvoirs, Acteurs– Framespa, Université de Toulouse Jean Jaurès, Framespa), Représenter les territoires de la France moderne dans des graphes de connaissances : le projet OBARDI.
  • 16h40 C. Kermorvant (TEKLIA), Nouvelles approches pour l’extraction d’informations dans des documents numérisés.
  • 17h Questions.
  • 17h15 Discussion finale.

17h30 Clôture de la journée

Programme prévisionnel de la Matinée du Mardi 7 Novembre (9h30-12h00)

9h15 Accueil du public en salle 70.

9h30 – 12h – Session Données historiques numériques – évaluations critiques et perspectives d’utilisations

La matinée «Données historiques numériques» vise à confronter l’expérience de chercheurs qui construisent et analysent régulièrement des corpus de données numériques élaborés à partir de documents d’archives (texte et cartes). Dans un moment où l’on assiste à l’explosion de la production de données numériques ouvertes issues de sources anciennes, les questions classiques des conditions d’appropriation et de réutilisation de ces nouvelles « sources » par des tiers se posent de manière accrue. Cette matinée invite plus particulièrement à réfléchir à ces questions dans le cas où les corpus de gros volumes de données numériques sont produits à partir de processus entièrement automatisés d’extraction de documents et d’enrichissement. Partant des travaux réalisés dans le cadre du programme SoDUCo, notamment du corpus des Annuaires historiques parisiens et de la géolocalisation historique des entrées d’annuaires sur les plans anciens, nous souhaitons aborder les questions suivantes au cours de la matinée: Comment et à quelles conditions peut-on s’emparer efficacement de telles « sources numériques » ? Comment les comprendre, évaluer leur « qualité » et leur rapport avec les sources initiales ? Comment comparer ou rendre cumulable les travaux très divers qui peuvent être issus de l’exploitation de ces jeux de données ? Enfin, nous souhaitons discuter collectivement les perspectives d’analyse et d’exploitation du corpus des Annuaires historiques parisiens.

  • 9h30 SoDUCo team, Les données géohistoriques produites au cours du programme SoDUCo. Evaluation d’une « source numérique ».
  • 10h L. Kesztenbaum, G. Postel-Vinay (Institut national d’études démographiques, INED), Construction de bases de données historiques: retours d’expérience.
  • 10h30 Questions.
  • 10h45 Pause – café.
  • 11h C. Lemercier (CNRS – Centre de sociologie des organisations – Sciences Po-Paris), Histoire quantitative, données ouvertes en SHS.
  • 11h30 Questions et discussion finale

12h Pause-déjeuner

LES ATELIERS-FORMATION SODUCO – BNF DATALAB (accès limité)

En complément de la 4ème séance de l’Atelier SoDUCo-BnF, les membres du consortium SoDUCo organisent 3 ateliers-formation le mardi 7 novembre après-midi avec l’aide du BnF-DataLab. Ces ateliers-formations, accessibles sur invitation ou inscription, sont organisés en parallèle. Ils ont été imaginés pour permettre à différents publics de s’approprier et de réutiliser quelques-unes des ressources produites dans le cadre du programme de recherche SoDUCo. Chaque atelier proposera un scénario général d’utilisation et s’attachera ensuite à sa mise en pratique avec les stagiaires.

Programme prévisionnel de l’après-midi du Mardi 7 Novembre (13h30-17h30) – (accès sur invitation ou sur inscription)

BnF-DataLab, Bibliothèque nationale de France, Site François Mitterrand, Paris.

13h15 Accueil des stagiaires à partir de 13h15 dans le hall est de la BnF.

13h30 Début des ateliers au DataLab :

ATELIER N°1 – Exploration des données et cartographie grand public (Accès sur inscription et sélection par l’équipe SoDUCo)

Comment accéder aux données et travailler avec les ressources SoDUCo. (Cet atelier est ouvert au public, mais le nombre de places étant très limité, il est nécessaire de s’inscrire pour poser sa candidature. La sélection des candidatures aura lieu durant la semaine du 23/10)

Lien vers le formulaire de candidature pour participer à l’atelier 1: https://evento.renater.fr/survey/candidatures-atelier-formation-soduco-1-92ilyhka

Org. P.-A. Le Ny & M. Hersent & M. Fernandez & J. Perret & P. Critsofoli, Salle 12 pers.

ATELIER N°2 – Utiliser la chaîne SoDUCo d’extraction et d’enrichissement de documents textuels numériques (fermé au public – accès sur invitation)

Org. : E. Carlinet & J. Chazalon & B. [& Nathalie Abadie] Salle 6 pers. (1)

ATELIER N°3 – Graphes de Connaissance Géohistoriques Professionnels (fermé au public – accès sur invitation)

Construire des exploitations spécialisées du corpus des Annuaires Parisiens (alignement de données, travail sur des sous-populations, … )

Org. N. Abadie & S. Tual & J. Gravier & C. Bernard [& Pascal Critsofoli] Salle 6 pers. (2)

16h30 Pause

16h45 Bilan collectif et discussion des ateliers

17h30 Clôture de la journée.

Informations pratiques

Note



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 4 octobre). Res(t)ituer les annuaires commerciaux et les évolutions de l’espace Parisien du XIXe siècle. Partager l’expérience et les ressources du programme ANR SoDUCo. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3zy

  1. Attention !!! : La BnF est fermée au public le lundi matin. Un accès particulier à la salle 70 est organisé par les services de la BnF via l’ouverture de l’entrée Hall Est entre 8h30 et 10h00 sous réserve d’être inscrit sur les liste des participants à la demi-journée []

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search