Spectacles de plein air : perspectives de recherches (1870-1914)

La fin du XIXe siècle voit naître en Europe de grands spectacles populaires de plein air marqués d’une dimension sociétale et politique nouvelle. La musique y joue un rôle central. Plusieurs travaux menés ces dernières années dans différents pays d’Europe permettent de confronter différentes expériences de spectacles de plein air et d’en mesurer l’impact social et politique, mettant en lumière le rôle nouveau accordé à la musique hors du cadre traditionnel des salles de spectacle. La journée interrogera la pertinence d’une approche transnationale de ce phénomène et devrait permettre également de souligner l’enrichissement mutuel apporté par les regards croisés des musiciens, chercheurs et bibliothécaires et la complémentarité des approches archivistiques, historiques et musicales pour une meilleure connaissance du fait social.

Répétitions de "Prométhée" de Gabriel Fauré, dans les arènes de Béziers ; dans le public Camille Saint-Saëns et le librettiste Jean Lorrain (de dos) / Azéma et Sedeni, Béziers
Répétitions de “Prométhée” de Gabriel Fauré, dans les arènes de Béziers ; dans le public Camille Saint-Saëns et le librettiste Jean Lorrain (de dos) / Azéma et Sedeni, Béziers, https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84264441

Gesa zur Nieden ouvrira cette journée d’études en présentant une communication inaugurale sur les lieux de la musique, ce qui lui permettra de présenter son ouvrage à paraître1.

Le premier axe de la journée offrira une perspective historique de ces spectacles de plein air, avec des communications sur les fêtes franco-russes de la fin du XIXe siècle (Arthur Macé), le festival vaudois de Jacques-Dalcroze (Delphine Vincent), ainsi que les concerts donnés par les sociétés orphéoniques dans le cadre de l’Exposition universelle de 1878 (Etienne Jardin).

Le cas du Couronnement de la Muse de Gustave Charpentier servira de point de départ à une réflexion méthodologique pour le second temps de la journée. Les partitions et archives conservées dans le fonds Gustave Charpentier de la BnF offrent en effet un matériau significatif pour l’étude de ce spectacle itinérant, qui voyage à travers la France républicaine pendant plus de cinquante ans. Les archives nombreuses, écrites et visuelles, documentant le spectacle donné à Roubaix en 1924, peuvent ainsi être croisées avec profit avec les informations très riches présentes dans le manuscrit autographe de la partition du Couronnement. L’exploitation en est cependant rendue délicate du fait du caractère éphémère et répétitif du spectacle, qui induit le réemploi systématique et répété de certaines archives adaptées ensuite à chaque contexte. (Catherine Collot-Vallet et Clément Noël). L’existence d’un important corpus iconographique des festivités dans les Arènes de Béziers permet d’obtenir des précieuses informations sur les mises en scènes des spectacles et sur les dimensions politiques sous-jacentes (Liliane Siani).

Rémy Campos proposera enfin les conclusions de cette journée d’étude qui nous l’espérons, n’est que le point de départ d’une réflexion commune sur ces spectacles passionnants.

Programme

9h30 Accueil des participants
Benoît Calmail (adjoint au directeur du département de la musique – BnF)

9h45 Communication inaugurale de Gesa zur Nieden, professeure à l’Université de Greifswald
(Allemagne) sur les spectacles de plein air (présentation de l’ouvrage qu’elle a dirigé sur la musique
et ses lieux – à paraître) puis échange

10h45 pause

11h30 Les spectacles de plein air à la fin du XIXe siècle

  • Arthur Macé (CNSM) sur la musique lors des fêtes franco-russes
  • Etienne Jardin : les orphéons à l’Exposition Universelle de 1878
  • Delphine Vincent (privat-docente à l’université de Fribourg) : De la vigne à l’alpe libre : le Festival vaudois d’Émile Jacques-Dalcroze

13h Déjeuner

14h30 Les spectacles de plein-air, une méthodologie spécifique ?

  • Catherine Vallet-Collot (conservatrice, BnF) et Clément Noël : les archives du Couronnement de la Muse
  • Liliane Siani (doctorante, Reims) : Béziers, un Bayreuth français ? L’iconographie du Festival de Béziers

16h30 Pause

16h45 Conclusions
Rémy Campos (CNSM Paris / EHESS / HEM Genève) et discussions

18h Fin de la journée d’étude

Informations pratiques

  • 10 octobre 2023, 9h30-18h
  • Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, salle de conférences

Organisateur

Clément Noël, doctorant (EHESS) et chercheur associé au département musique de la BnF



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 29 septembre). Spectacles de plein air : perspectives de recherches (1870-1914). Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3zu

  1. Anna Langenbruch, Gesa zur Nieden (Hg.), Die Musik und Ihre Orte, (=Handbuch der Musik der Klassik und der Romantik 4), Laaber []

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search