Exposition : JIKJI et HANJI : Patrimoine de l’Imprimerie et du Papier en Corée

JIKJI et HANJI : Patrimoine de l'Imprimerie et du Papier en Corée

La Délégation permanente de la République de Corée auprès de l’UNESCO, en collaboration avec la ville de Cheongju, accueille l’exposition « JIKJI et HANJI : Patrimoine de l’Imprimerie et du Papier en Corée » au siège de l’UNESCO à Paris.

Cette exposition a été organisée pour présenter deux des patrimoines représentatifs de la République de Corée : le « Jikji », le plus ancien livre au monde imprimé avec des caractères mobiles en métal, reconnu comme Mémoire du monde de l’UNESCO, et le « hanji », le papier traditionnel utilisé pour imprimer le Jikji.

Lors de cet événement, deux types de reproductions du Jikji, réalisés en 2022 seront exposés : une reproduisant son état actuel en 2022 et une autre reflétant son état présumé au moment de sa toute première production en 1377. Ces copies revêtent une importance particulière car elles ont été réalisées grâce à des analyses et des recherches scientifiques conjointes impliquant des organisations étroitement liées au livre, notamment la ville de Cheongju où le Jikji original a été imprimé, la Bibliothèque nationale de France (BnF) qui héberge le Jikji original ainsi que le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Le «Jikji Simche Yojeol» (son titre complet) a été imprimé au temple Heungdeok à Cheongju, à 137 km au sud de Séoul, durant la période du royaume de Goryeo, en 1377, soit 78 ans avant la Bible de Gutenberg. Il a été initialement imprimé en deux volumes mais le premier volume n’a pas encore été retrouvé et le second est conservé à la Bibliothèque nationale de France (BnF).

Le hanji, qui a contribué de manière significative à la survie du Jikji au fil des siècles, sera également mis en lumière lors de l’exposition. Les caractéristiques distinctives du hanji seront présentées et un large éventail d’œuvres d’art contemporaines réalisées avec le hanji seront exposées. En assistant à diverses installations et œuvres d’artisanat colorées, le public comprendra l’utilisation polyvalente du hanji, qui s’étend bien au-delà de son rôle initial de support de documentation.

L’exposition ouvre spéciale le Jour du Jikji (4 septembre), date à laquelle le Jikji a été inscrit au registre Mémoire du monde de l’Unesco en 2001.

Informations pratiques

  • Dates : lundi 4 – jeudi 14 septembre 2023 (Fermé le week-end)
  • Lieu : Hall Ségur, UNESCO
  • Entrée : Ouvert à tous sur présentation d’une pièce d’identité (pièce d’identité requise à l’entrée de l’UNESCO)

 

 

 



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 5 septembre). Exposition : JIKJI et HANJI : Patrimoine de l’Imprimerie et du Papier en Corée. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3z8

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search