Journée d’étude : Penser la découvrabilité des contenus culturels

Une journée d’étude se penche sur les interfaces de recherche et les systèmes de recommandation adoptés par les acteurs culturels pour améliorer la découvrabilité de leurs contenus.

L'intelligence artificielle à la BnF © Jean Leblanc / Illustrissimo
L’intelligence artificielle à la BnF © Jean Leblanc / Illustrissimo

À l’heure où les contenus numériques disponibles à la consultation ont atteint une masse critique, comment les acteurs culturels publics peuvent-ils aider leurs usagers à s’orienter et à faire leur choix ? Le défi consiste à concilier « trouvabilité » — qui permettra à l’usager de trouver ce qu’il cherche — et « découvrabilité » — qui lui fera découvrir ce qu’il ne cherche pas. Un système de recommandation peut-il satisfaire cette double injonction ? Ne s’agit-il que d’une question d’outillage technique ou est-ce aussi affaire d’interface et d’expérience utilisateur ? Et comment endiguer l’effet boîte noire des algorithmes à l’œuvre, condition sine qua non de leur acceptabilité par les utilisateurs ?

Dans le même temps, le développement des technologies de traitement automatique du langage et d’intelligence artificielle permettent des accès inédits aux corpus documentaires à travers des interfaces de recherche dites « intelligentes ». Comment exploiter les résultats générés par ces outils ? Quels mécanismes se cachent derrière ces algorithmes ? Quel rôle peuvent jouer les méthodes de compréhension par les machines dans l’interprétation des fonds documentaires ? 

Pour répondre à ces questions, la BnF organise cette journée d’étude en partenariat avec la chaire UNESCO-ITEN (Innovation, Transmission, Édition numérique). Y seront présentés des travaux de recherche (ANR ARCHIVAL, ANR Philherit) portant sur la conception d’interfaces intelligentes de recherche documentaire, ainsi que des retours d’expérience d’acteurs publics (Radio France, Pass Culture) et privés (Spideo) ayant intégré des algorithmes de recommandation dans leur offre. Des tables rondes apporteront un regard critique sur le rôle des algorithmes dans la construction des connaissances, au regard notamment des enjeux éthiques de transparence et d’explicabilité.

Organisée par la BnF en partenariat avec la chaire UNESCO-ITEN (innovation, transmission, édition numérique)

Programme

9 h – Café d’accueil
9 h 30 – Introduction Isabelle Nyffenegger, directrice des Services et des réseaux, BnF

Les algorithmes et l’IA au service de la recherche pour le développement de nouvelles interfaces 
Coordination  : Arnaud Laborderie

9 h 45 – IA et valorisation d’archives multimodales
Porté par la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (chaire UNESCO-ITEN) en partenariat avec Orange Lab, l’IRISA (Université Rennes 1) et LIS LAB (Université Aix Marseille), le programme Archival explore de nouvelles formes d’accès aux documents numériques grâce aux avancées dans le domaine de la compréhension automatique des contenus et de la génération de liens, à partir d’un corpus de recherche sur l’autogestion.

Présentation de l’ANR Archival : IA et SHS, un dialogue indispensable
Ghislaine Azemard (titulaire de la chaire UNESCO-ITEN)
Michel Agnola (coordinateur Archival)
Samuel Da Silva (Responsable développement Archival)

Compréhension automatique multimodale des contenus : algorithmes de génération de liens et problématique d’explicabilité
Géraldine Damnati (chercheuse Orange Lab)
Guillaume Gravier (directeur de recherche CNRS-IRISA)
Frédéric Bechet (directeur LIS-LAB)

10 h 30 – IA et philosophie politique
Projet de recherche philosophique et interdisciplinaire portant sur l’héritage, PHILHERIT articule une Marque Blanche de Gallica avec des outils algorithmiques d’exploration de corpus issus du traitement automatique du langage (topic modeling, word embedding, etc.) pour proposer de nouvelles modalités de recherche et de navigation.

Présentation de l’ANR Philherit et de ses outils algorithmiques: quels usages des humanités numériques en philosophie ?
Mélanie Plouviez (Université Côte d’Azur)
Pierre-Carl Langlais (OpSci)

10 h 55 – Analyse des logs de Gallica et optimisation de la recherche documentaire
Louis Falissard (Post-doctorant SCAI/BnF)
Etat des lieux des travaux en cours menés dans le cadre d’un partenariat entre la BnF et le Sorbonne Center for Artificial Intelligence (SCAI) de Sorbonne Université : comment proposer des itinéraires pertinents aux internautes qui consultent Gallica, en évitant de les enfermer dans le champ de leurs recherches de prédilection ?


11 h 55 – Table ronde : Quels modèles algorithmiques au service de la médiation scientifique et culturelle ?
Animation : Stéphane Chaudiron (Université de Lille) 

  • Ghislaine Azémard (chaire UNESCO-ITEN)
  • Géraldine Damnati (Orange Lab)
  • Pierre-Carl Langlais (OpSci)
  • Jean-Philippe Moreux (BnF, Gallica)
  • Mélanie Plouviez (Université Côte d’Azur) 

12 h 30 – Pause déjeuner

Les systèmes de recommandation personnalisée : la découvrabilité en question
Coordination  : Lucie Termignon

14 h – Enjeux de la découvrabilité au ministère de la Culture 
Romain Delassus (chef du service du numérique au ministère de la Culture)

Développement et intégration des algorithmes de recommandation : retours d’expérience

14 h 30 – La mise en place d’une recommandation personnalisée de service public chez Radio France
Bastien Luneteau (Responsable technique data)
Valentin Lecomte (Chef du service Data analytics et chef de produit recommandation)
Comment Radio France peut-elle proposer une expérience personnalisée à ses auditeurs sur sa plateforme web et app, tout en respectant ses valeurs de média de service public ? Afin que l’algorithme ne prenne pas le dessus sur la prescription de podcasts dont ont la responsabilité les équipes éditoriales et de journalistes, les équipes de la direction du numérique de Radio France ont mis en place une expérience de recommandation singulière : la recommandation hybride. 

15 h – Pass Culture
Cyrille Delabre (responsable de l’équipe Data)
Tristan Martin-Stocker (Lead Product Manager)
Dispositif porté par le ministère de la Culture, le pass Culture a pour but de faciliter l’accès des jeunes de 18 ans à la culture. Alors que plus de 30 millions d’offres sont proposées sur l’application et la plateforme, la curation relève à la fois d’une sélection “manuelle” d’offres, d’une approche marketing et de recours à des algorithmes de recommandation personnalisée, dans le but de répondre au double enjeu d’accessibilité géographique et de diversification des offres proposées. Comment construire un tel algorithme ? Quels parti-pris éthiques et fonctionnels ? Quels retours d’expérience ?

15 h 30 – Construire les outils de la découvrabilité Spideo
Némésis Srour (VP Product)
Hannah Taïeb (Responsable du développement commercial)
Fondée en 2010, la start-up Spideo propose des technologies de recommandation destinées aux industries créatives, notamment pour les plateformes de contenus vidéo, en combinant des compétences issues de l’informatique, des sciences sociales, de la sémantique et des études cinématographiques. Spideo défend une IA centrée sur l’humain, qui permet d’aider les utilisateurs à faire leurs choix en leur expliquant les processus de recommandations.

16 h 10 – Table ronde : Quelles articulations entre les différentes formes de recommandation, algorithmiques et humaines ?
Animation: Emmanuelle Bermès (École nationale des Chartes/PSL) 

  • Bastien Luneteau et Valentin Lecomte (Radio France) – Service Data Analytics
  • Gabriel Mandelbaum (Spideo) – CEO et Némésis Srour
  • Thomas Dugué (Pass Culture) – CPO
  • Laure Soulier (Maîtresse de conférence Sorbonne Université/ISIR)
  • Vincent Guigue (Maître de conférence Sorbonne Université/ISIR et professeur AgroParis Tech)

17 h 25 – Conclusion

Informations pratiques

  • Entrée gratuiteRéservation conseillée
  • Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)
  • Mardi 20 juin 2023, 9h30 – 17h30
  • François-Mitterrand – Petit auditorium, Quai François-Mauriac – Paris 13e
  • Entrée Est face à la rue Émile Durkheim


Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 16 mai). Journée d’étude : Penser la découvrabilité des contenus culturels. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3ww

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search