Parution : Une carrière de géographe au siècle des Lumières Jean-Baptiste d’Anville

Véritable ‘Strabon français’ pour ses contemporains, Jean-Baptiste d’Anville est considéré comme l’un des plus grands géographes des Lumières. Ce livre, fruit du travail d’analyse d’une dizaine de spécialistes internationaux, fondé sur des sources nombreuses et souvent inédites, est la première monographie à lui être consacrée.

L’ouvrage est le fruit du programme de recherche « Un cabinet savant à l’époque des Lumières : cartes, archives et manuscrits du géographe du roi Jean-Baptiste d’Anville (1697-1782) » mené dans le cadre du plan triennal de la recherche de la BnF pendant les années 2010-2012 et 2013-2015, par Lucile Haguet, sous la direction de Catherine Hofmann.


Comment cet inconnu, fils de tailleur parisien, se retrouve-t-il à vingt-deux ans géographe du roi et précepteur du jeune Louis XV ? C’est ce parcours extraordinaire que retracent les auteurs de cet ouvrage, en reconstituant le réseau qu’il a su se créer tout en s’assurant la protection des ducs d’Orléans sur trois générations et l’intérêt de la couronne portugaise. Au fil des chapitres se révèle l’impressionnante habileté intellectuelle de d’Anville, capable de satisfaire les exigences de ses mécènes sans trahir ses sources, conservant son intégrité de savant malgré la pression des enjeux diplomatiques. Sans quitter son cabinet parisien, par le seul exercice d’une critique aiguisée et d’un croisement systématique des sources (textes anciens, récits de voyage, mesures astronomiques, informations orales…), d’Anville remodèle les contours du monde ancien et moderne, avec une exactitude qui sera validée par les mesures de terrain a posteriori.

Ce livre dresse un portrait tout en nuances d’un géographe de cabinet au siècle des Lumières. Penché derrière l’épaule du savant, le lecteur découvre comment il élabore très tôt une rigoureuse méthodologie de travail, bâtit sa carrière, constitue l’une des plus grandes collections de cartes du XVIIIe siècle, et influence jusqu’à nos jours la représentation du monde et de ses frontières.

Sommaire

  • Laurence Engel, Préface
  • Christian Jacob, Avant-propos
  • Lucile Haguet et Catherine Hofmann, Introduction générale
  • I. Faire carrière au dix-huitième siècle
    • 1. Participer à l’éducation des princes : d’Anville et son élève Louis XV (1718-1730), Pascale Mormiche
    • 2. Elargir ses réseaux, diversifier ses commandes : les travaux de d’Anville pour la couronne portugaise, Júnia Ferreira Furtado
    • 3. Convaincre ses mécènes: un plan d’affaire prévisionnel pour faire commerce de cartes, Mary Sponberg Pedley
  • II. Dessiner le monde depuis sa chambre
    • 1. La bibliothèque cartographique, outil de travail du géographe de cabinet, Lucile Haguet
    • 2. Une ‘science de pure érudition’, la géographie critique et comparée selon Jean-Baptiste d’Anville, Georges Tolias
    • 3. L’utilisation des sources orientales par Jean-Baptiste d’Anville, Jean-Charles Ducène
    • 4. Jean-Baptiste d’Anville et la cartographie de l’Amérique du Nord, Jean-François Palomino
  • III. La réception de l’œuvre de d’Anville
    • 1. Entre publicité, débat scientifique et vulgarisation: Jean-Baptiste d’Anville dans les journaux, Nicolas Verdier
    • 2. D’Anville, Gibbon et l’espace des empires : la réception britannique du géographe français à travers l’exemple de l’historien anglais, Robert Mankin
    • 3. L’appropriation des cartes de d’Anville dans le monde luso-brésilien : mémoire toponymique et stratégie diplomatique dans la région amazonienne, 1798 et 1904, Iris Kantor
  • IV. La réception institutionnelle, patrimoniale et symbolique d’un ‘grand homme’
    • 1. Splendeur et décadence d’un ‘grand homme’ : réception et postérité de d’Anville et son œuvre, Lucile Haguet
    • 2. La ‘collection d’Anville’ au ministère des Affaires étrangères (1772-1828) : modalités et enjeux d’une appropriation, Catherine Hofmann
    • 3. D’Anville et la Bibliothèque royale/nationale : forces et ambiguïtés d’un héritage, Catherine Hofmann
  • Conclusion : célèbre et méconnu – un géographe réévalué, Jean-Marc Besse
  • Annexes
  • Bibliographie
  • Index

Informations pratiques

Description : Broché, 528 pages, 90 illustrations, 15,6 x 23,4 cm
Date de parution : 14 mai 2018
ISBN/EAN : 978-2-7177-2653-4 (BnF) / 9782717726534 / 978-0-7294-1209-4 (Voltaire)
Editeurs : Coédition BnF Éditions / Voltaire Foundation
Collection : Oxford University Studies in the Enlightenment ; 2018.05
Distributeur : BnF Éditions
Disponibilité : Disponible
Prix : 89 € : 87 £
Pour les résumés en anglais, voir ici
Pour pièces préliminaires, voir ici


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Une réflexion sur « Parution : Une carrière de géographe au siècle des Lumières Jean-Baptiste d’Anville »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.