La matérialité du livre médiéval

Les recherches récentes consacrées à la matérialité du livre médiéval ont vu s’ajouter à la codicologie et à la paléographie plusieurs méthodes d’analyse à même d’identifier les encres et colorants utilisés par les peintres. Cette avancée offre une contribution décisive à notre connaissance du fonctionnement des ateliers, de la circulation des matériaux, et de la perception des couleurs au sein des communautés chrétiennes de Méditerranée orientale. Les résultats des analyses menées sur un corpus de manuscrits arméniens, byzantins, coptes et syriaques de la BnF, de l’Antiquité tardive à la fin de l’époque médiévale, seront exposés. Ils seront examinés au prisme de la provenance et de la datation des manuscrits, ainsi que de l’iconographie et des pratiques.

Tétraévangile syriaque, mont Izla (actuelle Turquie), vers 1188-1204. Paris, BnF, ms. syr. 41, f. 10v. ©gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France.
Tétraévangile syriaque, mont Izla (actuelle Turquie), vers 1188-1204. Paris, BnF, ms. syr. 41, f. 10v. © Bibliothèque nationale de France.

Intervenant
François Pacha-Miran (INHA)

À propos du séminaire : La fabrique de l’art : utilisation des données matérielles en histoire de l’art

Cette deuxième saison s’intéresse aux sources et aux écrits relatifs à la couleur et aux matériaux de la couleur. C’est principalement à partir du Moyen Âge que la littérature dite des recettes artistiques connaît un développement sans précédent. En parallèle de certaines œuvres désormais bien connues, des centaines de réceptaires ont été mis au jour. En présentant l’usage actuel qu’il peut en être fait dans le cadre de l’étude des matériaux de la couleur, nous aborderons les limites de ces textes, de même que les prérequis nécessaires à leur exploitation pertinente, et les informations qu’ils sont susceptibles de nous fournir.

En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF)

Comité scientifique

Claire Bosc-Tiessé (INHA), Charlotte Denoël (BnF), Anne-Solenn Le Hô (Centre de recherche et de restauration des musées de France), Sigrid Mirabaud (INHA), Delphine Morana-Burlot (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Sylvie Neven (chercheuse indépendante) et Laurianne Robinet (Centre de recherche sur la conservation)

Programme de recherche

« La fabrique matérielle du visuel : transferts des matériaux et des techniques des panneaux peints en Méditerranée XIIIe-XVIe siècles » (domaine Histoire de l’art du XIVe au XIXe siècle) ; « La couleur : artefacts, matière et cognition » (BnF)

Informations pratiques

  • Mardi 11 avril 2023, 14h – 16h
  • INHA, Galerie Colbert, salle Walter Benjamin
  • Entrée libre sous réserve des places disponibles
  • 6, rue des Petits Champs 75002 Paris

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Olivier Jacquot (21 mars 2023). La matérialité du livre médiéval. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3w0


Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search