Journée d’études : Lieux, société, architecture : Penser l’histoire de la ville par l’espace

L’objectif de cette journée d’étude est de questionner le concept du spatial turn, appliqué à l’histoire de l’architecture et de la ville, suivant l’hypothèse que la spatialité recouvre une réalité à la fois physique et culturelle. L’approche spatial turn correspond ici à des domaines historiques complémentaires. Dans cette perspective, on se propose d’aborder la ville par sa spatialité et dans son rapport à la société, à travers les réseaux qui la constituent (réseaux artistiques, financiers, ou encore littéraires). S’intéresser à la circulation des savoirs et des modèles, des pratiques commerciales ou éditoriales, des représentations ou des humains favorise la compréhension de l’aménagement et des transformations de l’espace urbain, en évolution perpétuelle.

Les intervenants croiseront les méthodes des disciplines historiques mobilisées, depuis l’histoire de l’art et de l’architecture, de la photographie, l’histoire éditoriale ou encore la littérature. Un des enjeux de la spatialisation de ces objets d’étude est d’envisager un projet de topographie culturelle à l’échelle de la ville et de son territoire.

Documentation extraite de la Civica raccolta stampe Bertarelli, fonds Cagnola (dépôt Pinacothèque de Brera), fonds Cartes et plans ; et de la BnF, département Estampes et photographie, et Atlas Antolini. Montage C. Duvette et P. Coffy.

Programme

9h15 Accueil des participants

9h30 Présentation institutionnelle
Jean-Philippe Garric (HiCSA, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), France Nerlich (INHA), Letizia Tedeschi (Archivio del Moderno-Università della Svizzera italiana)

9h40 Préambule
Situer, cartographier, contextualiser : l’espace, notion et outil pour l’histoire culturelle de l’architecture et de la ville
Guy Lambert (École nationale supérieure d’architecture Paris-Belleville)

10h Introduction
De la ville à la rue, approches d’études urbaines, échelles et enjeux méthodologiques
Pierre Coffy (HiCSA, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Charlotte Duvette (INHA)

Session 1

(Re)composition et usages de l’espace public, entre matériel et immatériel
Présidence : Ronan Bouttier (Archives de Paris)

10h20 Un « tout nouveau théâtre » situé dans les remparts : fonctionnement et réception d’une forme de remploi rencontrée dans la Monarchie des Habsbourg après 1770
Raluca Muresan (centre André Chastel, Sorbonne-Université)

10h40 Henri Blondel (1821-1897) : Le réseau d’un architecte-entrepreneur à l’œuvre des grands travaux haussmanniens
Elsa Jamet (centre André Chastel, Sorbonne-Université)

11h Pause

11h20 La question des modèles entre France et Italie dans l’architecture de la Reconstruction : le cas de Luigi Carlo Daneri (1900-1972) et Gênes
Elisa Boeri (École polytechnique de Milan)

11h40 Isidore Ducasse, un homme de lettres de la rue Vivienne, ou l’inscription du quartier Richelieu dans Les Chants de Maldoror
Kevin Saliou (université de Brest)

12h Discussion

12h20 Pause déjeuner

Session 2

Pratiquer la ville : vers une spatialisation des réseaux professionnels et culturels
Présidence : Markus Castor (DFK-Centre allemand d’histoire de l’art)

14h Les peintres dans la ville : Paris au XVIIIe siècle
Maël Tauziède-Espariat (université Paris Nanterre)

14h20 Des nouvelles ambitions dans des vieux quartiers ? Les évolutions spatiales dans le monde du livre milanais entre 1775-1825)
Francesco Dendena (Institut Catholique de Paris)

14h40 1840-1870, des daguerréotypistes du Palais-Royal aux collodionneurs des
Grands-Boulevards, 30 ans de photographie au cœur de Paris

Marc Durand (Archives nationales)

15h Chroniques d’une disparition ? Le marché de l’art et le quartier Richelieu (1815-1955)
Léa Saint-Raymond (ENS-PSL)

15h20 Discussion

15h40 Pause

16h Table-ronde
Méthodes et perspectives d’une cartographie culturelle ?
Denis Bocquet (École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg), Isabelle Conte (EPHE), Jean-Philippe Garric (HiCSA, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Valérie Nègre (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Nathalie Roseau (École nationale des ponts et chaussées)

Cinématographe Lumière
Cinématographe Lumière

18h Projection à l’auditorium Jacqueline Lichtenstein
Projection de la première séance du cinématographe des frères Lumière
Marc Durand (Archives nationales)

Séance exceptionnelle du cinématographe de Monsieur Louis Lumière dans le prolongement de la Journée d’études Lieux, société, architecture : penser l’histoire de la ville par l’espace.

Au programme, les dix premières vues tournées en 1895, présentées lors de la célèbre séance du Salon Indien au Grand-Café (boulevard des Capucines) : Sortie des usines Lumière, Place des Cordeliers, Débarquement du Congrès de la photographie, Baignade en mer, Forgerons, Repas de bébé, Pêche aux poissons, Voltige, le Jardinier et le Petit Espiègle.

Ainsi que ses films dits « de famille » tournés à La Ciotat et à Lyon en 1896 et 1897 ; dont : Démolition d’un mur (à l’endroit et à l’envers), Arrivée du train en gare de La Ciotat, Bataille de boules de neige, Querelle enfantine, Partie d’écarté, Partie de boules, Partie de tric-trac, Concert, et… Premiers pas de bébé. On rajoutera aussi quelques surprises, telles les vues les plus emblématiques des opérateurs Lumière envoyés de par le monde (Gabriel Veyre, Alexandre Promio, etc.) Monsieur Lumière ne pourra être présent, il s’en excuse. Aussi a-t-il demandé à son arrière-petit-neveu Marc Durand, de procéder à la projection des vues et d’en assurer les commentaires.

Cette soirée étant toute de famille, on viendra en tenue de ville.

Comité scientifique

Jean-Philippe Garric (HiCSA, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), France Nerlich (INHA), Letizia Tedeschi (Archivio del Moderno-Università della Svizzera italiana)

Comité d’organisation

Charlotte Duvette (INHA/BnF/ENC/DFK/Centre André Chastel) et Pierre Coffy (HiCSA, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – membre du projet Synergie FNS n. 177286)

Programme de recherche

« Richelieu. Histoire du quartier », cheffe de projet Charlotte Duvette (domaine Histoire des collections, histoire des institutions artistiques et culturelles, économie de l’art)

Informations pratiques

  • 15 mars 2023, 9h15 – 18h
  • Institut national d’histoire de l’art, Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari
  • Galerie Colbert, 2, rue Vivienne ou 6, rue des Petits-Champs 75002 Paris
  • Métro : Ligne 3 : Bourse ; Lignes 1 et 7 : Palais Royal-Musée du Louvre ; Lignes 7 et 14 : Pyramides
  • Pour plus d’information : accueil INHA : 01 47 03 89 00

Olivier Jacquot

Responsable de la coordination de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts


Olivier Jacquot

Responsable de la coordination de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search