Parution : Trésors monétaires n° 30 : L’argent gaulois. Dépôts monétaires de la « zone du denier »

Le volume 30 de Trésors monétaires est paru : il fait le point sur nos connaissances des monnaies gauloises en argent dans la zone dite “du denier” (moitié nord de la Gaule) sur la base d’un recensement de tous les trésors connus pour cette zone et de la publication détaillée de plusieurs d’entre eux, certains avec leur contexte archéologique. Cette somme importante vient combler un manque puisqu’il n’existait pas de synthèse récente sur ces monnayages.

Ce nouveau volume de Trésors monétaires est entièrement consacré au monnayage gaulois. Au-delà d’une synthèse des connaissances, les études ici réunies, auxquelles s’associent un inventaire des trouvailles monétaires et une postface écrite par Dominique Hollard, ouvrent de nouvelles pistes de réflexion à travers une approche historique, archéologique, archéométrique ou plus proprement numismatique du quinaire gaulois, de ses usages, de sa circulation et de sa production des dernières décennies du IIe siècle av. J.-C. à l’époque augustéenne :

  • Le trésor de Bassing, en Lorraine (Moselle), trouvé au cours de fouilles archéologiques, est étudié en détail par une équipe d’archéologues et de numismates. Daté autour de 30-20 av. J.-C., il a livré 1 111 quinaires dans un environnement identifié par ses dimensions et son mobilier comme une demeure aristocratique. 
  • Plus vaste encore, le trésor de Laignes (Côte-d’Or) aurait contenu 2 131 quinaires. Découvert de manière illicite, il a échappé à la dispersion. S’il a perdu son contexte archéologique, il n’en demeure pas moins un ensemble particulièrement riche et complexe pour la compréhension des pratiques monétaires de la région pour la fin de l’âge du Fer.

Plus malmenées par l’histoire, les quelque 15 000 monnaies découvertes à Lavilleneuve-au-Roi (Haute-Marne) en 1866 ont pour la plupart été dispersées. Dépôt majeur pour la compréhension des pratiques de thésaurisation des quinaires gaulois, l’auteure fait ici le point sur la situation de conservation des monnaies.  

À ces trésors substantiels s’ajoutent trois petits ensembles normands découverts aux Andelys (Eure), à Lyons-la-Forêt (Eure) et à Limésy (Seine-Maritime), précédemment partiellement publiés, qui posent notamment la question du rôle de l’armée dans la diffusion des quinaires gaulois après la conquête romaine de la Gaule.

Depuis 2014, la collection Trésors monétaires propose, pour chaque volume, un ensemble d’articles dévolus à l’examen individuel de différents trésors, mais fait aussi connaître des éléments de synthèse qui permettent d’embrasser un type de monnayage vu à travers les dépôts découverts en contexte archéologique ou connus par d’autres sources, archives ou publications anciennes.

Sommaire

  • Pierre-Marie Guihard, « Introduction », p. XXV-XXVIII ;
  • Pierre-Marie Guihard (dir.), Jean-Denis Laffite, Laurent Thomashausen, Sylvia Nieto-Pelletier, C. Miks, Camille Bossavit, « Le dépôt de quinaires gaulois de Bassing (Moselle). Une encaisse à vocation militaire du début de la période augustéenne », p. 1-142 ;
  • Camille Bossavit, Sylvia Nieto-Pelletier, « Le dépôt monétaire de Laignes (Côte-d’Or) : 2113 exemplaires en argent du Centre-Est de la Gaule », p. 143-172 ;
  • Camille Bossavit, « Le dépôt monétaire de Lavilleneuve-au-Roi (Haute-Marne) », p. 173-180 ;
  • Pierre-Marie Guihard, « Les dépôts de quinaires gaulois des Andelys (Eure), de Lyons-la-Forêt (Eure) et de Limésy (Seine-Maritime) : marqueurs numismatiques d’une présence militaire post-césarienne dans la basse vallée de la Seine ? », p. 181-188 ;
  • Pierre-Marie Guihard, « Les découvertes de quinaires gaulois à travers un inventaire des dépôts monétaires », p. 189-216 ;
  • Dominique Hollard, « Postface», p. 221-225.

Auteurs

Le volume a été dirigé par Pierre-Marie Guihard, ingénieur d’études au Centre Michel de Boüard-CRAHAM de l’Université de Caen Normandie. Dominique Hollard, Chargé de collections, monnaies romaines et celtiques au département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF a rédigé la postface et la coordination éditoriale fut l’œuvre de Ludovic Trommenschlager, Chef de projet Trouvailles monétaires au département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF.

Informations pratiques

  • Éditeur : Paris : Bibliothèque nationale de France
  • Date de parution : 14/02/2023
  • Description matérielle : 1 vol. (230 p.) : couv. ill. ; 21 x 29,7 cm
  • ISBN 978-2-7177-2904-7 (br.) : 99 EUR
  • EAN 9782717729047


Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 18 février). Parution : Trésors monétaires n° 30 : L’argent gaulois. Dépôts monétaires de la « zone du denier ». Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3ve

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search