Mise en ligne du portail : À la naissance de l’ethnologie française

Le Musée du quai Branly – Jacques Chirac, la Bibliothèque nationale de France (BnF), la Bibliothèque Éric-de-Dampierre et le Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (CNRS, UPO) se sont associés pour mener le programme de recherche intitulé À la naissance de l’ethnologie française : les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939). Au terme de plusieurs années, le projet financé par le LabEx Les passés dans le présent voit un aboutissement avec la mise en ligne du portail documentaire éponyme.

Réalisé par le LESC, le site internet sur les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne entre 1928 et 1939 (http://naissanceethnologie.fr/) documente une étape importante du processus de professionnalisation de l’ethnologie française. L’expérience d’un terrain lointain devient en effet pour les ethnologues un élément essentiel de la formation et un préalable indispensable à la carrière.

Page d’accueil du site http://naissanceethnologie.fr/

La complémentarité des ressources archivistiques et muséales des trois institutions partenaires, leur numérisation massive et une volonté commune de valorisation permettent de réunir virtuellement fiches, carnets, objets et photographies en créant des liens entre les fonds. Grâce aux textes illustrés dus à des spécialistes, ce site présente le déroulement de ces expéditions collectives, leurs méthodes, leurs résultats, leur contexte ainsi que leurs différents acteurs. Conçu comme un outil de recherche et de vulgarisation, il répertorie les sources bibliographiques et archivistiques en précisant leur localisation, et en donnant accès à des publications en texte intégral.

Bien que ces archives d’ethnologues soient en grande partie numérisées, le choix a été fait de ne pas mettre en ligne ces documents de façon extensive. En effet, l’un des objectifs du site, dans le respect des principes éthiques du projet, est de valoriser ces archives dans leur contexte par une sélection raisonnée de documents représentatifs des méthodes, des résultats ou des parcours biographiques.

Le souhait des porteurs du projet est de susciter et de recueillir les réactions de chercheurs, d’artistes ou d’un public plus large, en particulier issus des pays qui ont fait l’objet de ces missions. Ainsi le portail permettra d’expérimenter un mode de valorisation d’archives « sensibles » dans le respect des principes éthiques et de développer des actions de restitution, en collaboration avec divers publics.

Exemple d’une description d’une mission

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.