Parution de l’ouvrage : Marcel Proust et Reynaldo Hahn : une création à quatre mains

Le musicologue Philippe Blay, conservateur en chef en charge des œuvres musicales au département des Métadonnées de la BnF, le professeur en musicologie Jean-Christophe Branger (université de Lorraine) et le professeur et critique littéraire Luc Fraisse (université de Strasbourg, Institut universitaire de France) publient Marcel Proust et Reynaldo Hahn : une création à quatre mains (Classiques Garnier, 2018).

Reynaldo Hahn, Marcel Proust, María Hahn de Madrazo (sœur de R. Hahn) et Federico de Madrazo, dit Coco (fils d’un premier mariage de son beau-frère, Raimundo de Madrazo), Saint-Germain-en-Laye ?, juillet 1895 ?, photographie, Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, legs Robert Le Masle, NAF 28334 (BN. V. Pièce 408).

L’ouvrage s’attache à retracer toutes les étapes et tous les aspects d’un parcours commencé lors de leur rencontre en 1894 – alors que l’écrivain est en train de rédiger Les Plaisirs et les Jours et que le musicien travaille à l’orchestration de son opéra L’Île du rêve – et effectué en connivence jusqu’à la mort de Proust. Au-delà d’une histoire d’amour fondatrice, les auteurs s’emploient à étudier les échanges intellectuels entre les deux hommes, à l’aide notamment de correspondances inédites.

Proust découvre à travers Hahn tout un pan technique de la composition musicale et se confronte aux aspirations artistiques d’un disciple de Massenet, attaché au classicisme. Les connaissances éclectiques et encyclopédiques de son ami s’infiltrent en secret dans ses écrits, dès les textes contemporains de leurs premiers échanges jusqu’aux profondeurs de la Recherche du temps perdu. Le cycle romanesque se nourrit ainsi du dialogue entre deux tempéraments que tout, dans leurs conceptions esthétiques, semblerait opposer.

Table des matières

  • Avant-Propos, par Eva de Vengohechea
  • Préface, par Luc Fraisse
  • L’Île du rêve, par Philippe Blay
  • Du côté de chez les Verdurin, par Luc Fraisse
  • Les intermittences massenetiennes, par Jean-Christophe Branger
  • Des Portraits de peintres à Du côté de chez Swann, par Jean-Christophe Branger
  • Portraits de musiciens, par Philippe Blay
  • Le périscope de Proust, par Luc Fraisse
  • Bibliographie sélective
  • Index des noms de personnes

Informations pratiques

Description : broché, 15 × 22 cm, 229 p.
Date de parution : avril 2018
Broché, ISBN : 978-2-406-06478-7 : 29 €
Relié, ISBN : 978-2-406-06479-4 : 67 €
Éditeur : Classiques Garnier
Collection : Bibliothèque proustienne, sous la direction de Luc Fraisse, n° 21
Prix : 29 €


Philippe Blay

Philippe Blay est conservateur en chef au département des Métadonnées de la Bibliothèque nationale de France, agrégé et docteur en musicologie, diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (histoire de la musique, esthétique, musicologie). Ses publications portent sur le théâtre lyrique en France sous la Troisième République et l’œuvre de Reynaldo Hahn. Il est membre du comité de rédaction de la collection « L’Opéra français », éditée chez Bärenreiter sous la direction éditoriale de Paul Prévost (2009 →).

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.