Collections muséales en ligne – colloque de Madrid, 15 avril 2016

Le 15 avril 2016, le département des Monnaies, médailles et antiques a présenté, lors d’un colloque, la manière dont les collections numismatiques de la BnF ont été numérisées en masse (25% des fonds mis en ligne en moins de trois ans). Construit comme un vaste séminaire, il a été l’occasion d’échanges d’expériences et de construction de projets partagés.

Les responsables des collections monétaires espagnoles conduisent aujourd’hui une réflexion sur la numérisation et la mise en ligne de leurs collections. Ce colloque a permis de faire le point sur les projets et les ressources existantes, en Espagne et au niveau international, depuis les projets de numérisation de corpus et de médiation jusqu’aux outils du web de données.

Les débats ont conduit à des échanges fructueux sur différents thèmes. La normalisation des données mises en ligne est une préoccupation majeure des institutions muséales espagnoles qui jouent un rôle essentiel dans ce domaine, notamment par la coordination de thesauri professionnels en espagnol comportant des URI (Tesauros : http://tesauros.mecd.es/tesauros/tesauros).

Les institutions participantes souhaitent coopérer avec les communautés plus informelles qui animent le web sémantique. Le colloque de Madrid a été l’occasion de proposer différentes pistes d’interactions.

Des solutions, telles que la création de fontes compatibles Unicode, ont été évoquées et ont permis d’amorcer une réflexion commune pour pallier les difficultés récurrentes rencontrées dans la mise en ligne des monnaies. L’une d’entre elles est la présence d’inscriptions dans des écritures aussi diverses que le syllabaire chypriote ou des langues ibériques non déchiffrées.

En France, la numérisation des monnaies appuie le travail des conservateurs (récolement, conservation préventive, exploitation scientifique et médiation grand public) et ouvre sur des projets de recherche exploitant les ressources en ligne (Aureus : http://www.iramat-ceb.cnrs-orleans.fr/spip/spip.php?article136, OPAL the Oxford Paris Alexander Project : http://actions-recherche.bnf.fr/BnF/anirw3.nsf/IX01/A2015000496_opal-oxford-paris-alexander-project-perspectives-transnationales-a-l-ere-numerique, Online Greek coinage : http://www.greekcoinage.org/, etc.).

Pour accueillir ces collections d’un type particulier, le catalogue général de la BnF a été adapté par la création d’une notice Intermarc spécifique aux objets numismatiques.


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *