Le trésor de Saint-Denis à la BnF : planche IV

Le trésor de la basilique de Saint-Denis est bien connu de l’historiographie par les nombreuses études dont il a fait l’objet, dont l’édition de ses inventaires réunis par Blaise de Montesquiou-Fezensac et Danielle Gaborit-Chopin1.

La connaissance du trésor de l’abbaye de Saint-Denis résulte aussi du monument éditorial dû au mauriste Michel Félibien (1665-1719), son Histoire de l’abbaye royale de Saint-Denys en France, publiée en 17062 et continuée par son confrère Dom Lobineau (1667-1727).

Les planches de l’ouvrage, reproduisant les armoires en bois renfermant le trésor, n’ont eu de cesse d’être rééditées et commentées par les historiens de l’art et médiévistes retraçant la provenance et le devenir des objets décrits.

Bien que le trésor ait subi des vols au cours de son histoire, c’est la période révolutionnaire qui lui fut le plus préjudiciable : de nombreux objets furent fondus ou vendus, à la fois par besoin d’argent et pour faire disparaître les insignes de l’Ancien Régime exécré. Une centaine de pièces échappa à la disparition par des envois effectués au profit du cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale, le 30 septembre 1791, et des collections du musée du Louvre, en 1793.

Cela permet de faire le lien entre les objets représentés sur les planches de l’ouvrage de Michel Félibien et les catalogues de la Bibliothèque nationale et du musée du Louvre. C’est ce que nous nous proposons d’illustrer, armoire par armoire : aujourd’hui la planche IV.

La planche IV, gravée par Nicolas Guérard et fournissant une règle graduée pour indiquer l’échelle, compte de nombreux objets décrits :

A

Félibien, Planche IV, A, détail
Félibien, Planche IV, A, détail

AA

Félibien, Planche IV, AA, détail

B : le département des Monnaies, médailles et antiques conserve un fragment de la croix de Saint-Denis attribuée à saint Éloi (Inv. 56-324). La croix est aussi représentée dans le tableau La Messe de saint Gilles de Maître de Saint Gilles, conservé à la National Gallery de Londres.

Master of Saint Giles The Mass of Saint Giles about 1500 Oil on oak, 62.3 × 46 cm Presented by the Art Fund, 1933 NG4681 https://www.nationalgallery.org.uk/paintings/NG4681
Inv. 56-324, cliquer pour agrandir
Inv. 56-324, cliquer pour agrandir

BB : Navette de Saint-Denis (Camée.373)

Cette gondole godronnée porte le n° 73 de l’inventaire de 1634.

C : “Escrain de Charlemagne” et  “Julie, fille de l’empereur Titus” (inv.58.2089)

Le portique d’orfèvrerie, connu sous le nom d'”Escrain de Charlemagne” depuis le XVIe siècle, fut offert à l’abbaye de Saint-Denis par Charles le Chauve. Reposant sur un coffret reliquaire plus tardif, l'”escrain” lui-même consistait en une grille d’or entièrement couverte de perles et de pierres précieuses, travail des orfèvres carolingiens, mesurant plus d’un mètre de haut sur quatre-vingts centimètres de large. Ce monument sans équivalent était d’une richesse inouïe : plus de sept cents perles, deux aigues-marines, huit rubis, onze améthystes, vingt-deux grenats, cent trente-cinq émeraudes et deux cent neuf saphirs. Avant que l’ouvrage ne soit démonté en 1794, l’architecte Étienne-Éloi Labarre en dessina le relevé précis. Son aquarelle restitue avec fidélité la structure et les couleurs de cette étonnante construction en trois étages d’arcs superposés, où foisonnent perles et pierres fines, au sommet de laquelle se trouve l’intaille de Julie, l’une des plus belles gemmes antiques, seul vestige conservé du prodigieux ouvrage.

CC : Navette de saint Éloi

Cette navette d’aventurine porte le n° 74 de l’inventaire de 1634. Elle entra au trésor de l’abbaye au XIIe siècle, achetée par l’abbé Suger pour soixante marcs d’argent. Elle fut déposée au Cabinet des médailles en 1791 où elle fut volée en 18043. Les voleurs fondirent sa monture d’orfèvrerie cloisonnée en forme d’un quadrilobe aplati.

D : Pontifical d’environ ſept cens ans, contenant les cérémonies du ſacre de nos Rois.

Félibien, Planche IV, D, détail

DD :

Félibien, Planche IV, DD, détail
Félibien, Planche IV, DD, détail

E : Aiguière de sardoine, MR 127

&

Félibien, Planche IV, &, détail

Fermail de la Visitation

Semé de fleurs de lis sur un fond d’émail bleu, ce fermail devait être conservé pour le Museum du Louvre mais fut vendu lors de la vente organisée sur ordre du ministre des Finances Dominique-Vincent Ramel (1760-1829), le 12 juillet 1798, dans la salle d’anatomie du musée du Louvre. Il reste à localiser dans une collection publique ou privée.

Félibien, Planche IV, &, détail

EE : Aigle de Suger

F : Coupe des Ptolémées

Ce vase d’agate, donné à l’église de Saint-Denis par le roi Charles III — Charles le Simple ou Charles le Gros —, a bénéficié d’une planche spécifique (planche VI). Il fut transporté au Cabinet des Médailles en 1791.

Félibien, Planche IV, F, détail

G : Autre vaſe de cryſtal de roche dont le couvercle eſt d’or.

Félibien, Planche IV, G, détail

H :

Félibien, Planche IV, H, détail

I :

Félibien, Planche IV, I, détail
Félibien, Planche IV, I, détail

K :

Félibien, Planche IV, K, détail

L : Fermail orné d’une fleur de lis

Félibien, Planche IV, L, détail

M : “Coupe sassanide” (Camée.379)

N : buste de génie bachique

Si la Bibliothèque nationale de France conserve des bustes de calcédoine, le buste de Saint-Denis se trouve au musée du Louvre où il fut déposé en décembre 1793 en provenance de Franciade (nom révolutionnaire de Saint-Denis). Le dépôt des biens des émigrés de la Franciade fut établi dans l’abbaye de Saint-Denis.

O : “Buste d’Auguste” (Camée.233)

P : Sceptre de Charles V

Q

Félibien, Planche IV, QA, détail

R : Éperons du sacre

R : Joyeuse, l’épée du sacre

Félibien, Planche IV, R, détail
Anonyme, Musée du Louvre, Département des Objets d'art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes, MS 84
Anonyme, Musée du Louvre, Département des Objets d’art du Moyen Age, de la Renaissance et des temps modernes, MS 84 – https://collections.louvre.fr/ark:/53355/cl010113394 – https://collections.louvre.fr/CGU

S

T

Félibien, Planche IV, T, détail

V

Félibien, Planche IV, V, détail

X : “Portrait de Claude” (Camée.269)

Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, Bj 1842 – https://collections.louvre.fr/ark:/53355/cl010256095 – https://collections.louvre.fr/CGU

Y : intaille d’améthyste : Apollon citharède : “L’empereur Néron en Apollon à la lyre”

L’objet fut déposé au Museum le 5 décembre 1793. La monture d’argent doré, de pierres précieuses et de perles, dans laquelle l’intaille était sertie, fut enlevée en 1793 et envoyée à la fonte. L’intaille fut déposée au Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France en 1954, où elle est conservée sous la cote : DdL.1625

Z

Félibien, Planche IV, Z, détail

Couronnes

Pour aller plus loin

Parmi les nombreuses publications relatives au trésor de Saint-Denis, dont celle de Danielle Gaborit Chopin, nous nous limitons à renvoyer au catalogue de l’exposition de 1991 qui fait le lien entre les gravures de l’ouvrage de M. Félibien et les objets :

[Exposition. Paris, Musée national du Louvre. 1991], Le trésor de Saint-Denis : [exposition], Musée du Louvre, Paris, 12 mars-17 juin 1991 / [organisée avec la collab. de la] Bibliothèque nationale [et de la] Réunion des musées nationaux, Paris : Réunion des musées nationaux, 1991, 1 vol. (379 p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 28 cm

Notes



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 10 octobre). Le trésor de Saint-Denis à la BnF : planche IV. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m406

  1. Montesquiou-Fezensac, Blaise de ; Gaborit-Chopin, Danielle, Le Trésor de Saint-Denis, Paris : A. et J. Picard, 1973, 3 vol. ; 29 cm.
    Réunit : 1, Inventaire de 1634, 1973, 1 vol. (333 p.) ; 2, Documents divers, 1977, 1 vol. (XVI-597 p.) ; 3, Planches et notices, 1977, 1 vol. (XI-169 p.-[2]-114 p. de pl.). []
  2. Félibien, Michel (1665-1719), Histoire de l’abbaye royale de Saint-Denys en France contenant la vie des abbez qui l’ont gouvernée depuis onze cens ans, les hommes illustres qu’elle a donnez à l’Église & à l’État, les privilèges accordez par les souverains pontifes & par les évêques, les dons des rois, des princes & des autres bienfacteurs, avec la description de l’église & de tout ce qu’elle contient de remarquable. Le tout justifié par des titres authentiques & enrichi de plans, de figures & d’une carte topographique, A Paris : chez Frédéric Léonard. M. DCCVI, t. 2, pl. VI. Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5324404j/f589.item>. Voir aussi : Vaivre, Jean-Bernard de, « Dom Michel Félibien, Histoire de l’abbaye royale de saint Denys en France…, nouvelle édition avec une introduction d’Hervé Pinoteau », Bulletin Monumental, 1974, tome 132, n° 3, p. 256. Disponible sur Internet, url : <https://www.persee.fr/doc/bulmo_0007-473x_1974_num_132_3_5392_t1_0256_0000_2>. []
  3. Voir : Jacquot, Olivier, « Vol à la Bibliothèque nationale, la nuit du 16 au 17 février 1804, feuilleton », Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France, 14 janvier 2023. Disponible sur Internet, url : <https://bnf.hypotheses.org/24633>. []

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search