La plaque des grands bienfaiteurs de la Bibliothèque nationale

En 1927, le Journal officiel publiait une brève annonçant l’inscription de trois nouveaux noms sur la plaque des grands bienfaiteurs de la Bibliothèque nationale.

Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 6 août 1927, n° 182, p. 8405.

Bienfaiteurs de la Bibliothèque nationale.
Par décision du ministre de l’instruction publique en date du 5 août 1927, prise sur l’avis conforme du comité consultatif des bibliothèques nationales, a été autorisée l’inscription, sur les plaques de marbre placées dans le vestibule de la Bibliothèque nationale, des noms des bienfaiteurs ci-après désignés de cet établissement :
M. et Mme Eugène Le Senne. —1924.
Paul Cosson. — 1926.
Etienne Moreau-Nélaton. — 1927.

Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 6 août 1927, n° 182, p. 8405. Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6528064c/f5.item>.

Par la suite, la presse se fit l’écho de cette inscription en publiant des articles reprenant sans doute un communiqué de la Bibliothèque que l’on retrouve dans plusieurs journaux ou revues, comme L’Œuvre, La Presse, Art et décoration, La Revue de l’université, etc.

La Liberté, 14 août 1927, n° 23116, p. 2.

Nous avons annoncé en leur temps la donation faite à la Bibliothèque, par M. et Mme Eugène Le Senne, d’une très belle collection d’ouvrages anciens et modernes consacrés à l’histoire de Paris, et aussi des legs attribués au même établissement par M. Paul Cosson — une importante suite d’estampes des dix-neuvième et vingtième siècles — et par Etienne Moreau Nélaton l’œuvre gravée de Corot, Monet, Delacroix, avec des feuilles nombreuses de Legros, Toulouse-Lautrec, Desboutin, Forain. Sur la proposition du comité consultatif des bibliothèques nationales, le ministre de l’instruction publique et des beaux arts a décidé que les noms d’Eugène Le Senne, de Paul Cosson et d’Etienne Moreau Nélaton seraient inscrits sur la plaque des grands bienfaiteurs de la Bibliothèque nationale.

La Liberté, 14 août 1927, n° 23116, p. 2. Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k41010433/f2>.
« A la Bibliothèque nationale », Le Petit journal, 12 août 1927, n° 23584, p. 2.

A LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE
Par décision du ministère de l’Instruction publique et des Beaux-Arts prise sur la proposition du Comité consultatif des Bibliothèques nationales, les noms d’Eugène Le Senne, de Paul Cosson et d’Etienne Moreau-Nélaton seront inscrits sur la plaque des grands bienfaiteurs de la Bibliothèque nationale.
A celle-ci (département des imprimés), en souvenir de leurs deux fils tombés durant la guerre, M. et Mme Eugène Le Senne avaient donné, en 1924, avec des manuscrits et des estampes, une très belle collection d’environ 40.000 ouvrages anciens et modernes, consacrée tout entière à l’histoire, de Paris.
D’autre part, M. Paul Cosson a légué, en 1926, au grand établissement de la rue Richelieu (cabinet des Estampes), une admirable suite d’estampes des XIXe et XXe siècles, œuvres d’Ingres, de Corot, de Fantin-Latour, de Carrière, de Jongkind, de Whistler, de Rops, de Forain, d’Henri Rivière, etc.
Enfin, la Bibliothèque nationale (cabinet des Estampes), grâce à M. Etienne Moreau-Nélaton et par l’entremise des filles de celui-ci, Mmes P. Brodin et de Massary, vient d’hériter d’une série unique de Delacroix, de Corot, de Manet, ainsi que de nombreuses autres gravures et estampes de Legros, Toulouse-Lautrec, Desboutin, Forain, etc., plus de la bibliothèque que le grand amateur d’art, écrivain remarquable, avait formée au cours de sa vie.

« A la Bibliothèque nationale », Le Petit journal, 12 août 1927, n° 23584, p. 2. Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6300066/f2.item>.

La plaque, gravée sur marbre, des grands bienfaiteurs de la Bibliothèque nationale figurait sous le porche d’entrée du site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France. Elle a été déposée… Une liste peinte des donateurs, qui faisait la part belle à des individus, figurait en plus dans le hall d’accueil jusqu’à la rénovation du site Richelieu, comme nous pouvons la deviner sur le cliché ci-dessous.

Liste des donateurs peintes sur les cimaises du hall d'accueil de la Bibliothèque Nationale. © Alain Goustard/ BnF
Liste des donateurs peintes sur les cimaises du hall d’accueil de la Bibliothèque Nationale. © Alain Goustard/ BnF

Désormais, une nouvelle plaque des récents donateurs — surtout des fondations — figure dans le hall du site et des listes numériques ont été publiées sur le site institutionnel de la BnF1.

Plaque des donateurs, hall d'accueil du site Richelieu de la BnF © O. Jacquot
Plaque des donateurs, hall d’accueil du site Richelieu de la BnF © O. Jacquot

Eugène Le Senne (1846-1938)

Eugène Le Senne (1846-1938)

Eugène Le Senne offrit en legs à la Bibliothèque nationale en 1924 – il avait alors 78 ans – son importante collection (environ 25000 documents) sur l’histoire de Paris, à condition qu’elle soit conservée sous forme d’un fonds spécial portant son nom (le “Fonds Le Senne”), ce qui lui fut accordé2 :

« Une importante donation est faite à la Bibliothèque Nationale », Le Radical, 24 février 1924, p. 2. Disponible sur Internet, url : <https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k76128772/f2.item>.

Paul Cosson (18..-1926)

Le don de Paul Cosson, consenti en 1926 au département des Estampes et de la photographie, porte le n° 1926-26843.

Étienne Moreau-Nélaton (1859-1927)

Étienne Moreau-Nélaton légua par testament — complété par un don de ses deux filles, Mesdames Paul Brodin et Jacques de Massary —, ses gravures à la Bibliothèque Nationale et des lettres autographes au musée du Louvre.



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2023, 6 février). La plaque des grands bienfaiteurs de la Bibliothèque nationale. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3v6

  1. « Merci à nos donateurs ! », bnf.fr, [s. d.]. Disponible sur Internet, url : <https://www.bnf.fr/fr/merci-nos-donateurs>. []
  2. Voir : Seguin, Jean-Pierre, « Le Fonds Le Senne à la Bibliothèque nationale », Bulletin des Bibliothèques de France, juillet 1970, 15e année, n° 7, p. 343-371. Disponible sur Internet, url : <https://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1970-07-0343-002> ; Portes, Laurent, « Eugène Le Senne, bibliophile et collectionneur », Histoire et civilisation du livre, 31 octobre 2019, vol. 15, p. 181-192. Disponible sur Internet , url : <https://revues.droz.org/index.php/HCL/article/view/2437>. []
  3. Voir : Jacquot, Olivier, « Le don Paul Cosson (1849-1926) à la Bibliothèque nationale », Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France, 22 décembre 2022. Disponible sur Internet, url <https://bnf.hypotheses.org/22838>. []

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search