Colloque international : Pierre Guyotat et l’Algérie

Dans le cadre des célébrations du soixantième anniversaire de la fin de la Guerre d’indépendance algérienne, la BnF accueille la première partie du colloque international sur l’œuvre et la vie de Pierre Guyotat depuis sa disparition, qui interroge son rapport à l’Algérie. Ce pays qu’il affectionne tient une place majeure dans son parcours d’écrivain. La seconde partie du colloque a lieu le 24 novembre à l’Institut du monde arabe. 

En Algérie ; scènes arabes : une rue : [photographie de presse] / Agence Meurisse. BnF, département Estampes et photographie
En Algérie ; scènes arabes : une rue : [photographie de presse] / Agence Meurisse. BnF, département Estampes et photographie

Pierre Guyotat est une figure majeure de la mémoire du conflit algérien, avec Tombeau pour cinq cent mille soldats et Éden, Éden, Éden. Avec Idiotie, il a offert une des œuvres récentes les plus importantes sur ce sujet.

Le rapport de Guyotat à l’Algérie est unique dans la mesure où s’y nouent le politique, l’affectif et l’intime. Regardé comme un « ami de l’Algérie », Pierre Guyotat intègre dans son regard toutes les facettes d’un pays qu’il découvre soldat, également soucieux autant du sort des appelés du contingent, de celui des Français d’Algérie que de celui des combattants de la liberté algérienne. Il contribua aussi à établir, dans la création et l’action publique, un rapport nouveau, post-indépendance, à l’Algérie, à ses auteurs, et aux personnes qui en étaient originaires également en France.

L’œuvre littéraire de Pierre Guyotat est conservée à la BnF, à la suite du don qu’il en a fait. Les manuscrits de Tombeau pour cinq cents mille soldats et d’Éden, Éden, Éden, ainsi que de nombreux textes et documents composés pendant les périodes algériennes, y sont conservés. 

En donnant la parole à des figures de la recherche et de la création issues des deux côtés de la Méditerranée – d’Algérie, du Maghreb, de France – et d’ailleurs, ce colloque permettra de découvrir un regard unique sur l’Algérie, affectueux et savant, celui d’un des plus grand auteurs de langue française. 

Programme

Mercredi 23 novembre de 9h30 à 18h

Bibliothèque François-Mitterand | Entrée libre sur inscription

Ouverture du colloque – 9h30

  • Allocution d’ouverture par Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France
  • Présentation du colloque par Catherine Brun, Guillaume Fau et Donatien Grau

Session 1 : Chocs algériens

Présidence : Karima Lazali
  • 9h45-10h15 : Waciny Laredj | Les jeux du hasard, une enfance dans la tourmente des guerres
  • 10h15-10h45 : Bernard Cerquiglini | Langue de la violence, violence de la langue. Dire et dénoncer la guerre par la syntaxe
  • 10h45-11h15 : Amina Azza Bekkat | De la vomissure sur des terres volées
  • 11h15-11h45 : Donatien Grau | Du côté de Faulkner ou de Claude Mc Kay ? La responsabilité de la parole
  • 11h45-12h30 : Discussion

Session 2 : La France en Algérie / l’Algérie en France

Présidence : Guillaume Fau
  • 14h30-15h : Ferroudja Allouache | La réception médiatique française de Pierre Guyotat durant les années algériennes
  • 15h-15h30 : Rachida Brahim | Pierre Guyotat et les crimes racistes des années 1970
  • 15h30-16h : Gérard Nguyen Van Khan | L’Algérie dans la langue : Laïd et Prostitution
  • 16h-16h30 : Noura Wedell | « La guerre qui m’a refait »
  • 16h30-17h15 : Discussion
  • 17h30-18h : Lecture par Mohammed Kacimi

Jeudi 24 novembre de 10h à 19h45

Institut du monde arabe, Salle du Haut conseil (niveau 9) | Entrée libre sur inscription

Session 3 : Décentrements algériens

Présidence : Amina Bekkat
  • 10h-10h30 : Karima Lazali | Pierre Guyotat et le trauma colonial
  • 10h30-11h : Denis Hollier | Le mirage ethnographique: l’Afrique fantôme de Leiris et Guyotat
  • 11h-11h30 : Catherine Brun | Le désert à l’œuvre
  • 11h30-12h : Todd Shepard | Anal-logie
  • 12h-12h45 : Discussion

Session 4 : L’œuvre de l’Algérie

Présidence : Noura Wedell
  • 14h30-15h : Nadia Sebkhi | « La chose publiée ne […] suffit pas »
  • 15h-15h30 : Philippe Roger | Silling, Ecbatane : spectre de Sade et Algérie fantôme
  • 15h30-16h : Tiphaine Samoyault | Sabir et translation
  • 16h-16h30 : Zahia Rahmani | Plainte, râle, rage et tragédie : quel avenir après la mort de nos pères ?
  • 16h30-17h15 : Discussion

Clôture du colloque (17h30 – 18h30)

  • Allocution de clôture par Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe 
  • Lecture par Amine Khaled d’extraits de l’œuvre  (en français et en arabe).

En partenariat avec l’association Pierre Guyotat, la Bibliothèque nationale de France et l’université Sorbonne Nouvelle (UMR THALIM)
Colloque organisé par Catherine Brun, Guillaume Fau et Donatien Grau.

Informations pratiques

  • Mercredi 23 novembre 2022, 9 h 30 – 18 h
  • Jeudi 24 novembre 2022, 10h – 19h45
  • BnF, site François-Mitterrand – Petit auditorium
    Quai François-Mauriac – Paris 13e
    Entrée Est face à la rue Émile Durkheim
  • Institut du monde arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V 75005 Paris, Salle du Haut conseil (niveau 9) |
  • Entrée gratuite – Réservation fortement recommandée
  • Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)
  • Cet événement sera diffusé sur Youtube


Citer ce billet
Olivier Jacquot (2022, 19 novembre). Colloque international : Pierre Guyotat et l’Algérie. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3sz

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search