Colloque : Des humanités numériques littéraires ?

L’observatoire de la vie littéraire (LabEx OBVIL) organise un colloque de sept jours à Cerisy, sous la direction de Didier Alexandre, Milad Doueihi et Marc Douguet.

Argument

Le numérique bouleverse le champ des lettres sous divers angles : la création, l’archivage et la conservation des textes, mais aussi l’enrichissement des données et leur usage. Il oblige à penser un nouvel humanisme littéraire, dont les objets, les pratiques, les conditions d’existence et les finalités sont à définir.

On peut distinguer, dans ce qui scande la démarche du numérique littéraire, trois temps bien différents : la numérisation en vue de la constitution de données et de corpus ; l’intelligence des textes, par la fouille de données et l’herméneutique assistée ; la transformation de la vie littéraire et de l’activité critique.

Les nombreuses questions soulevées par cette révolution à la fois technologique, économique et culturelle, portent sur de nombreux objets : le texte numérisé ; l’édition numérique et l’archivage des données avec les problèmes juridiques qu’ils posent ; les logiciels d’analyse et leurs effets critiques dans la génétique textuelle et la lecture contextuelle ; les réseaux de sociabilité littéraire et critique. Le design des objets numériques doit aussi faire l’objet d’une grande attention. Pour mesurer les transformations des conditions de lecture ainsi que leurs limites, cette exploration sera conduite à partir des études littéraires et des recherches en informatique.

Le colloque, qui alternera communications suivies de débats approfondis et ateliers abordant ces différentes questions, réunira des chercheurs venus d’horizons divers (littéraires, informaticiens, spécialistes de la communication, historiens du web, anthropologues) ainsi que toute personne intéressée par les sujets traités.

Programme

Jeudi 15 juin

Après-midi : accueil des participants
Soirée : présentation du Centre, du colloque et des participants

Vendredi 16 juin

Matin : Ouverture par Didier Alexandre, Milad Doueihi et Marc Douguet.
Perspectives historiques et méthodologiques

  • Aurélien Berra : Méthodes lettrées: recherches antiques et expérimentations numériques
  • Dominique Legallois : Pour en revenir au texte: aspects de la lecture à « bonne distance » en humanités numériques littéraires

Après-midi :
Les corpus numériques : constitution, édition et exploitation

  • Vers une histoire numérique de la mythographie, table ronde avec Diego PELLIZZARI (Mythographie et canon littéraire [communication établie avec Véronique GÉLY])
  • Mercedes BLANCO : Gongora et les humanités numériques: nouvelles méthodes pour une nouvelle poésie

Samedi 17 juin

Matin : approches formelles

  • Valérie BEAUDOUIN : L’apport du numérique à l’analyse métrique et rythmique
  • L’analyse numérique du texte théâtral, table ronde avec Didier ALEXANDRE, Donatien AUBERT (La création d’environnements et d’avatars de synthèse appliquée à la scène : vers une redéfinition des partitions théâtrales traditionnelles ?), Marc DOUGUET (Les motifs dramaturgiques dans le théâtre du XVIIe siècle : évolution, spécificités auctoriales et répartition générique) et Frédéric GLORIEUX

Après-midi: à la médiathèque de Saint-Lô

  • La plateforme Apollinaire-Marie Curie : présentation de la base de donnée et de l’interface, table ronde avec Didier ALEXANDRE, Krystelle DENIS, Paule DESMOULIÈRE et Delphine VERNOZY
  • Paysage Fer, réouvert, lecture-performance par François BON & Dominique PIFARÉLY

Dimanche 18 juin

Matin : quels outils pour la fouille de texte ?

  • Bénédicte PINCEMIN : Apports de la textométrie à l’analyse de corpus littéraires numériques
  • Les vecteurs dans la boîte à outils des littéraires : quel instrument pour quels usages ?, atelier avec Olivier GALLET, Frédéric GLORIEUX et Marianne REBOUL

Après-midi : détente

Lundi 19 juin

Matin : les usages du numérique

  • Christophe SCHUWEY : La forme sur le fond: les enjeux de l’interface
    Marc JAHJAH : Word, Ulysses et autres traitements de texte : quelle archéologie possible ?
  • Thomas LEBARBÉ : Des manuscrits de Stendhal au CAHIER d’Huma-Num : unité et diversité des humanités numériques textuelles

Après-midi : archives et bibliothèques numériques

  • Archives du Web et humanités numériques, de la collecte à l’analyse, atelier avec Géraldine CAMILE, Louise MERZEAU, Zeynep PEHLIVAN et Valérie SCHAFER
  • Le moteur de recherche de Gallica et le chercheur : lequel des deux apprivoise l’autre ?, atelier avec Sophie BERTRAND, Jean-Philippe MOREUX et Stéphane PILLORGET

Soirée :

  • Le texte élusif dans la littérature numérique, table ronde organisée par Yan RUCAR, avec Annie ABRAHAMS (Une pratique du texte numérique qui dévoile), Philippe BOOTZ (Le texte absent comme indice d’une inadaptation) et le collectif RYBN (Machines d’écriture algorithmiques)

Mardi 20 juin

Matin : les humanités numériques et l’intertextualité

  • Marine RIGUET : Le sacre d’une littérature palimpseste ?
  • Effets d’optique textuelle à grande échelle : Les Champs du réemploi, table ronde avec Didier ALEXANDRE, Jean-Gabriel GANASCIA, Clovis GLADSTONE, Robert MORRISSEY et Glenn ROE

Après-midi : création numérique

  • I.A. et poétique : les RNN (Recurrent Neural Networks) appliqués au champ de la création littéraire, table ronde avec Anaïs GUILET et Franck SOUDAN
  • Éditorialisation et littérature, atelier avec Servanne MONJOUR, Nicolas SAURET et Marcello VITALI-ROSATI

Mercredi 21 juin

Matin : études de style

  • Rudolf MAHRER : Peut-on faire des « variantes » un observatoire pour l’histoire du style ?
  • Être ou ne pas être raisonneur : étude du lexique et des motifs syntaxiques dans les comédies de Molière, table ronde avec Élodie BÉNARD et Jean-Gabriel GANASCIA (avec la collaboration de Francesca FRONTINI)

Après-midi : à l’IMEC à Caen
Visite des archives de l’IMEC, par Claire PAULHAN

  • L’exploitation scientifique d’un corpus numérique épistolaire, table ronde avec Clarisse BARTHÉLEMY, Pauline FLEPP et Camille KOSKAS

Jeudi 22 juin

Matin : l’analyse des textes critiques

  • Motasem ALRAHABI : Analyse automatique du jugement critique du XIXe siècle : évaluation des résultats
  • Chiara MAINARDI : Les dessous du numérique. La transformation des approches critiques : paradigme d’une nouvelle exploration littéraire ?

Conclusions
Après-midi : départs

Modalités pratiques

Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle
Le Château, 50210 Cerisy-la-Salle – France

Résumés des interventions : http://www.ccic-cerisy.asso.fr/humanitesnumeriques17.html

Inscriptions : http://www.ccic-cerisy.asso.fr/inscription.html


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *