La constitution des fonds musicaux de la Bibliothèque nationale de France. Histoire des grandes collections musicales. 2e période : 1815 à 1914

Ce projet a pour ambition de mieux comprendre l’origine des collections musicales de la Bibliothèque nationale de France en tentant de reconstituer et d’appréhender ces grands ensembles réunis par un personnage, une institution, ou formés par la production d’un artiste, qui sont parvenus à la Bibliothèque par des voies diverses tels que dons, dépôts, legs, achats en ventes aux enchères, confiscations révolutionnaires, réunions d’institutions. La genèse de ces sources musicales et le chemin qu’elles ont parcouru depuis leur conception jusqu’à leur lieu de conservation ultime pourront en effet éclairer le chercheur et le musicien et leur permettront d’en expliquer les particularités et les variantes.

Manuscrit ayant appartenu à A. Farrenc, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8538817n

Les archives de la Bibliothèque Royale, de la Bibliothèque Impériale et de la Bibliothèque Nationale (conservées notamment au département des Manuscrits), de la bibliothèque du Conservatoire et celles de l’Académie royale de musique (Bibliothèque-Musée de l’Opéra et Archives nationales), les anciens catalogues mis à la disposition des chercheurs, constituent des ressources importantes pour cette recherche sur les collections musicales de la BnF. De même, les archives conservées à la bibliothèque de l’Arsenal comme celles des Archives nationales peuvent fournir de précieuses informations. Par ailleurs, l’informatisation du fichier général du département de la Musique rend maintenant directement accessibles et exploitables de nombreuses marques de provenance auparavant peu visibles dans les fiches papier, que l’examen des reliures, des filigranes et autres informations figurant sur les documents pourront compléter.

Séminaires

Les travaux sont menés sous forme de séminaires. Ils ont concerné dans un premier temps la période antérieure à 1815, incluant les collections de la Bibliothèque Royale, les débuts de la Bibliothèque Nationale (puis Impériale), la constitution de la Bibliothèque du Conservatoire et le fonds ancien de la Bibliothèque-Musée de l’Opéra ainsi que celui de l’Arsenal. Cette première session s’est déroulée de décembre 2014 à décembre 2015.

Cette année, la deuxième session abordera l’étude de la période qui s’étend de 1815 à 1914. Les séances du séminaire se dérouleront de mars 2017 à février 2018. Les travaux incluront les collections de la Bibliothèque Royale, Impériale et Nationale, de la Bibliothèque du Conservatoire et la constitution de la Bibliothèque-Musée de l’Opéra.

Programme

31 mars 2017 : Collectionner sous l’Empire

Introduction (Mathias Auclair, Laurence Decobert, Denis Herlin, Marie-Gabrielle Soret)
• Charles-Eloi Vial, Alain Pougetoux. Les collections de partitions de l’impératrice Joséphine.
• Catherine Massip. La collection musicale du duc de Massa.

28 avril 2017 : Les prémices de la musicologie : fonds et bibliothèques de musicographes

• Séverine Féron. Les papiers et la bibliothèque de Castil-Blaze à la BnF.
• Benjamin Frouin. La bibliothèque et les notes d’Aristide Farrenc.

16 juin 2017 : Collections publiques vs collection privée

• Marguerite Sablonnière. Les collections musicales entrées par dépôt légal à la Bibliothèque nationale et à la bibliothèque du Conservatoire de Paris au XIXe siècle.
• Coline Oddon. Jean-Baptiste Weckerlin et le folklorisme parisien de la deuxième moitié du XIXe siècle.

22 septembre 2017 : Franchomme et Chopin

• Jean-Jacques Eigeldinger. Présence de Chopin dans (et autour du) fonds Franchomme de la BnF.
• Frédérick Sendra. Les transcriptions des œuvres de Frédéric Chopin par son ami le violoncelliste Auguste-Joseph Franchomme.

13 octobre 2017 : Collectionneurs d’autographes musicaux

• François-Pierre Goy. La collection d’autographes d’Auguste Vincent de la bibliothèque du Conservatoire.
• Cécile Reynaud. La collection d’autographes réunie par Charles Malherbe à l’occasion de l’exposition universelle de 1900, conservée à la Bibliothèque-musée de l’Opéra.

17 novembre 2017 : Fonds de compositeurs

• Peter Bloom. La collection relative à Berlioz rassemblée par Richard Macnutt.
• Michela Niccolai. Le fonds Gustave Charpentier : de la conservation à l’importance patrimoniale.

15 décembre 2017 : Érudits collectionneurs

• Rosalba Agresta. Le fonds et la bibliothèque d’Alexandre Choron.
• Dominique Hausfater. Bottée de Toulmon et la bibliothèque du Conservatoire de Paris.

19 janvier 2018 : À la Bibliothèque-musée de l’Opéra

• Romain Feist. Les papiers de la ballerine Marie Taglioni.
• Jean-Michel Vinciguerra. Le fonds Charles Nuitter.

16 février 2018 : Musique religieuse à la cour et à la ville

• Laurence Decobert, Catherine Vallet-Collot. Le fonds musical de la Chapelle impériale et royale (1802-1830).
• Thomas Vernet. Le fonds Plantade de la bibliothèque du Conservatoire.
• Vincent Rollin. Le fonds de la Madeleine.

Modalités pratiques

Lieu du séminaire : UMR IReMus, 2 rue de Louvois, 75002 Paris
Salle de réunion
14h30-17h30

Ce séminaire est ouvert à tous dans la limite des places disponibles. Si vous souhaitez assister à cette séance, merci de bien vouloir prévenir par courrier électronique.

Enregistrer


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *