Colloque : Linked Open World: Alexander the Great, Transnational Heritage and the Semantic Web

La Bibliothèque nationale de France et l’Ashmolean Museum d’Oxford organisent un colloque intitulé Alexandre le Grand, le patrimoine transnational et le Web sémantique = A Linked Open World : Alexander the Great, Transnational Heritage and the Semantic Web qui se tiendra les 3 et 4 avril 2017 au New College, Oxford.

La conférence s’inscrit dans le cadre du projet Oxford-Paris Alexander (OPAL), initiative conjointe de la Bibliothèque nationale de France et de l’Ashmolean Museum d’Oxford financée par le Labex les Passés dans le Présent et l’Arts and Humanities Research Council.

Dirigé par le Frédérique Duyrat et le Professeur Andrew Meadows, OPAL explore les possibilités offertes par le web de données et le web sémantique pour préserver et rendre disponible le patrimoine physique du monnayage émis au nom d’Alexandre le Grand, un phénomène unique induisant de profondes transformations pour une aire géographique allant des Balkans modernes à l’Afghanistan.

Monnaie de Macédoine. Sardes, Alexandre III le Grand : Statère
Monnaie de Macédoine. Sardes, Alexandre III le Grand : Statère

Les monnaies émises par Alexandre et en son nom après sa mort existent aujourd’hui à des millions d’exemplaires, dispersées dans des collections à travers le monde. Mais elles sont aussi victimes, en tant qu’objets en métal précieux, de destruction et de pillage dans leur pays d’origine. Le projet OPAL a pour but de mettre en ligne un corpus de 3 500 exemplaires de monnaies d’Alexandre issues des collections de l’Ashmolean museum d’Oxford1 et de la Bibliothèque nationale de France2. Il fournira des données au projet PELLA de l’American Numismatic Society3

Le colloque se penchera sur le caractère homogénéisant du monnayage d’Alexandre le Grand sur l’histoire économique de la Méditerranée, du Proche-Orient, et l’Asie centrale et orientale ainsi tout en abordant la question de la valorisation et l’étude des collections mélangées. Le colloque examinera les nouveaux outils créés par le web de données (Linked Open Data) et le Web sémantique, ainsi que leurs caractères techniques. Il présentera les nouvelles recherches menées sur le monnayage d’Alexandre, dont beaucoup ont été rendues possibles grâce à l’outil PELLA.

Enfin, le colloque se conclura en se concentrant particulièrement sur l’héritage d’Alexandre le Grand, de son immédiate postérité à nos jours, et en discutant de l’importance de la préservation de ce patrimoine transnational et du rôle que jouent dans ce domaine des projets tels OPAL et PELLA.

Programme

Lundi 3 avril

  • 10h Inscription
  • 10h15 Introduction (Frédérique Duyrat et Andrew Meadows)

Partie 1 : Nouveaux outils (Président : Andrew Meadows)

  • 10h30 Égalité et concept : élargissement de la portée du web de données (Sebastian Heath)
  • 11h Les projets numériques de l’ANS : une plate-forme complète pour l’étude mumismatique (Ethan Gruber)
  • 11h30 Exploration statistique des données de PELLA (Julien Olivier)
  • 12h Pause déjeuner

Partie 2 : L’espace économique impérial – employer PELLA pour écrire une nouvelle histoire (Présidence : Robin Lane Fox)

  • 13h30 Qu’est-ce qu’un Alexandre ? (Andrew Meadows)
  • 14h La destruction et la recréation de zones monétaires à la suite des conquêtes d’Alexandre (Peter van Alfen)
  • 14h30 Exploration des localités : étude des Alexandres de Damas (Simon Glenn)
  • 15H Pause-café
  • 15h30 L’impact de la conquête d’Alexandre sur l’argent frappé : nouvelles données de l’analyse métallurgique des pièces conservées à la BnF (Maryse Blet-Lemarquand, Julien Olivier, Caroline Carrier)
  • 16h La première génération de l’influence d’Alexandre: une diversité d’empire (Karsten Dahmen)
  • 16h30 Le monnayage en or d’Alexandre au sein de l’Empire et au-delà (Frédérique Duyrat)
  • 17h Discussion générale
  • 18h Réception à l’Ashmolean museum

Mardi 4 avril

Partie 3 : Interaction culturelle et héritage (Présidence: Frédérique Duyrat)

  • 9h30 La monnaie d’Alexandre le Grand telle que perçue aux XVIe-XVIIIe siècles (François de Callataÿ)
  • 10h L’héritage d’Alexandre : l’argent en Asie centrale (Simon Glenn)
  • 10h30 Le pillage et son impact : le cas des Alexandres du Proche-Orient et le rôle d’un projet de corpus en ligne (Caroline Carrier ; Simon Glenn)
  • 11h Le débat sur la propagation du monnayage d’Alexandre et son impact économique : s’engager sur la longue durée historiographique (Pierre Briant)
  • 11h30 Le Musée virtuel d’Alexandre le Grand (Angeliki Kottaridi)
  • 12h Conclusion : Alexandre : la vision plus large (Robin Lane Fox)

Informations pratiques

Entrée libre dans la limite des places disponibles mais réservation auprès de simon.glenn@ashmus.ox.ac.uk

Programme en anglais disponible à l’adresse : http://www.greekcoinage.org/opalconference.html

  1. Http://hcr.ashmus.ox.ac.uk []
  2. Http://gallica.bnf.fr/html/und/objets/monnaies []
  3. Http://numismatics.org/pella []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Une réflexion sur « Colloque : Linked Open World: Alexander the Great, Transnational Heritage and the Semantic Web »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *