Cycle de séminaires associé au projet Richelieu. Histoire du quartier : « Étudier la ville : un dialogue entre pratiques numériques et histoire de l’art »

Ouvert à tous, le cycle de séminaires associé au projet Richelieu. Histoire du quartier : « Étudier la ville : un dialogue entre pratiques numériques et histoire de l’art » reprend à partir du 30 septembre prochain.

Les séances – ouvertes à tous – se tiennent les vendredis à l’INHA, galerie Colbert (2, rue Vivienne) en salle Walter Benjamin.

Programme

Vendredi 30 septembre 2022 (10h30) : La rue Vivienne : un cas d’étude exemplaire des transformations du quartier Richelieu ?

Jules Arnout, Paris en miniature, "Rue Vivienne, côté au levant, Rue Vivienne, côté du couchant", pl. 246, musée Carnavalet, G. 22998, segmentation des façades - Projet Richelieu. Histoire du quartier (détail).
Jules Arnout, Paris en miniature, “Rue Vivienne, côté au levant, Rue Vivienne, côté du couchant”, pl. 246, musée Carnavalet, G. 22998, segmentation des façades – Projet Richelieu. Histoire du quartier (détail).

Cette présentation du projet « Richelieu. Histoire du quartier » esquisse les contours de ce nouveau cycle de séminaires, axé autour d’un dialogue interdisciplinaire entre histoire de l’art et pratiques numériques. À l’échelle de la rue Vivienne, l’arpentage spatial et temporel rendu possible par la constitution d’un riche corpus iconographique a fait émerger plusieurs cas d’études. Leur analyse, à travers les méthodes de recherche choisies, les outils utilisés et les résultats cartographiques obtenus, améliore nos connaissances sur l’histoire du quartier, et oriente la suite des travaux.

Intervenants

Charlotte Duvette (INHA), Loïc Jeanson (INHA).

Vendredi 21 octobre 2022 (10h30) : Plan maquette de Charleville : de la captation 3D au jumeau numérique historique urbain

Place ducale numérisée en 3D, exemple de la fontaine et du palais ducal. Sylvain Rassat (CNRS) et William Simeonin (A.N.) et Grégory Chaumet (PLEMO 3D).
Place ducale numérisée en 3D, exemple de la fontaine et du palais ducal. Sylvain Rassat (CNRS) et William Simeonin (A.N.) et Grégory Chaumet (PLEMO 3D).

Depuis plusieurs mois, une campagne de captation 3D à haute densité est entreprise aux Archives nationales de France (site de Pierrefitte). Menée par une équipe transdisciplinaire (Archives nationales, CNRS, Sorbonne Université), cette action tend à créer un jumeau numérique du plan maquette « Dodet » (1724) de la ville de Charleville. Mêlant lasergrammétrie, photogrammétrie et modélisation standardisée, ce nouvel objet patrimonial 3D est tout autant destiné à un usage conservatoire qu’à la modélisation du tissu urbain historique carolopolitain.

Intervenants

Grégory Chaumet (Centre André Chastel, Sorbonne Université), Sylvain Rassat (Centre Roland Mousnier, CNRS), William Simeonin (Archives nationales).

Vendredi 2 décembre 2022 (10h30) : L’Annuaire des Allemands à Paris de 1854 : sur les traces de la migration germanophone dans le quartier Richelieu

L’immigration allemande au XIXe siècle dans le quartier Richelieu, sur une carte historique (carte d’Etat Major 1822-1866) (IHA).
L’immigration allemande au XIXe siècle dans le quartier Richelieu, sur une carte historique (carte d’Etat Major 1822-1866) (IHA).

Cette séance aura pour objet l’Annuaire des Allemands à Paris de 1854, un
« bottin du commerce » compilant un total de 4 772 adresses de particuliers et d’entreprises germaniques domiciliés à Paris et dans sa banlieue en 1854. Elle s’intéressera à la base de données créée par l’Institut historique allemand et aux visualisations de ces données sur un plan historique de Paris. Nous focaliserons notre intervention sur le quartier Richelieu, un des fiefs de l’immigration allemande au XIXe siècle, largement oubliée aujourd’hui.

Intervenants

Gérald Kembellec (Laboratoire Dicen-IdF, CNAM), Mareike Koenig (Institut historique allemand), Evan Virevialle (Institut historique allemand).

Vendredi 13 janvier 2023 (10h30) : Chantier scientifique de Notre-Dame de Paris : des données aux connaissances multidisciplinaires, enjeux d’analyse

© V. ABERGEL/L. DE LUCA/MAP/Vassar College/GEA/LIFE 3D/Chantier scientifique Notre-Dame de Paris/Ministère de la Culture/CNRS
© V. ABERGEL/L. DE LUCA/MAP/Vassar College/GEA/LIFE 3D/Chantier scientifique Notre-Dame de Paris/Ministère de la Culture/CNRS

Dès le lendemain de l’incendie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris, de nombreux chercheurs ont souhaité mettre leurs connaissances et leurs compétences au service de l’édifice, de ses œuvres d’art et du chantier de restauration. Avec l’ambition de construire un écosystème numérique pour en accompagner l’étude, le groupe de travail « données numériques » se confronte à d’importants enjeux en matière de gestion et d’analyse de données multidimensionnelles.

Intervenants

Violette Abergel (MAP UMR 3495, CNRS) et Dany Sandron (Centre André Chastel, Sorbonne-Université)

Vendredi 10 février 2023 (16h30) : Les constructions d’Henri Blondel (1821-1897) dans le quartier Richelieu : vers l’exposition numérique d’un corpus de thèse

Pierre Emonts ou Emonds, Percement de l'avenue de l'Opéra, janvier 1877, photographie, musée Carnavalet, PH17414.
Pierre Emonts ou Emonds, Percement de l’avenue de l’Opéra, janvier 1877, photographie, musée Carnavalet, PH17414.

Cette séance s’intéressera à la manière dont un corpus d’édifices élevés par Henri Blondel (1821-1897), architecte et entrepreneur de travaux publics parisien, réuni dans le cadre d’une thèse de doctorat, a conduit à la création d’une base de données sur l’architecture haussmannienne, référençant les adresses, dates, commanditaires, architectes, entrepreneurs et artistes. Il s’agira d’aborder les méthodes adoptées pour exploiter et exposer un tel corpus, la formalisation et la modélisation des données propres aux données historiques, et son intégration dans une base de données relationnelles. Cette intégration offrira des possibilités d’analyse exploratoire, de visualisation de corpus iconographique et de cartographie.

Laurent Costa (UMR 7041 ArScAn, CNRS), Elsa Jamet (Centre André Chastel, Sorbonne-Université), Éric Mermet (UMR 8557, EHESS – CNRS)

Vendredi 14 avril 2023 (10h30) : Vacarme, tintamarre ou murmure et bruissement : comment retrouver les sons d’une ville

Bretez_Apport_Gr_Chatelet : Vue de l’Apport de Paris et du Grand Chatelet - Maquette Bretez, ©PI2A-Audio/MSH-LSE/ UAR2000/CNRS
Bretez_Apport_Gr_Chatelet : Vue de l’Apport de Paris et du Grand Chatelet – Maquette Bretez, ©PI2A-Audio/MSH-LSE/ UAR2000/CNRS

L’espace urbain est un espace complexe où se retrouvent des sociabilités, des activités, des éléments tangibles et d’autres beaucoup moins, comme la sensorialité de la ville. Retrouver les ambiances sonores du passé, ce n’est pas dresser un portrait sonore, ce n’est pas non plus proposer un travail sonore cinématographique qui doit accompagner une trame narrative. C’est se plonger dans le cœur même de la vie urbaine afin d’en comprendre les articulations et, de cette manière, permettre l’élaboration d’une possible restitution. C’est une enquête complexe tant dans le passé (dans les sources) que dans le présent (retrouver ces bruits et ces sons).

Intervenants

Martin Guesney (Maison des sciences de l’homme – CNRS), Mylène Pardoen (Maison des sciences de l’homme – CNRS)

Vendredi 9 juin 2023 (10h30) : Documenter l’histoire urbaine, architecturale, sociale et culturelle du quartier Richelieu (1750-1950)

Paris, Square Louvois, vers 1900, carte postale, BHVP, CPA-3185
Paris, Square Louvois, vers 1900, carte postale, BHVP, CPA-3185

Cette séance se consacrera à l’espace public et à son mobilier urbain dans le quartier Richelieu au XIXe siècle. En comparaison avec le Paris haussmannien, on y trouve peu de réverbères, bancs, kiosques, colonnes Morris ou chalets de nécessité. La rue du Quatre- Septembre, tracée en 1864, constitue une exception. Les responsables du projet de recherche « Le mobilier urbain et l’espace public à Paris au XIXe siècle », soutenu par la Deutsche Forschungsgemeinschaft, discuteront avec la chargée des collections de dessins d’architecture de la Bibliothèque de l’Hôtel de Ville de leurs méthodes de recherche, du travail avec les documents d’archives et de la question de la numérisation.

Intervenants

Nelly Gasiorek (Bibliothèque de l’Hôtel de Ville de Paris), Salvatore Pisani (université Johannes-Gutenberg de Mayence), Gregor Wedekind (université Johannes-Gutenberg de Mayence)

Vendredi 30 juin 2023 (14h) : Spatialiser l’histoire de l’architecture : le cas du Louvre

A. Couder, Napoléon visitant l'escalier du Louvre avec Percier et fontaine, huile sur toile, Paris, musée du Louvre, DL 1978 1, face, recto, avers, avant ; vue d'ensemble ; vue sans cadre. © 2022 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
S. A. Couder, Napoléon visitant l’escalier du Louvre avec Percier et fontaine, huile sur toile, Paris, musée du Louvre, DL 1978 1, face, recto, avers, avant ; vue d’ensemble ; vue sans cadre. © 2022 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux

Intervenant

Jean-Philippe Garric (HiCSA, université Paris I Panthéon-Sorbonne)



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2022, 22 septembre). Cycle de séminaires associé au projet Richelieu. Histoire du quartier : « Étudier la ville : un dialogue entre pratiques numériques et histoire de l’art ». Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3r0

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search