Colloque « Polices (et) révolutionnaires en Europe, des années 1780 à la fin des années 1980 – Pratiques, acteurs et représentations » (31/3-1/4)

Marie-Elisabeth Jacquet (Paris VIII / IDHES), chargée de recherches documentaires à la Bibliothèque de l’Arsenal de la BnF, participe au colloque avec la communication Les enjeux d’une patrimonialisation précoce : archives policières et projet révolutionnaire (Paris, été-automne 1789) où il sera question des archives de la Bastille, objet de son projet de recherche1.

Programme 

Ce colloque qui est situé au carrefour de deux chantiers historiographiques profondément renouvelés au cours de la dernière décennie – l’histoire des révolutions et l’histoire des polices –, ambitionne d’ex­plorer à l’échelle européenne et de manière comparatiste la pluralité des relations complexes entre les polices et les révolutionnaires. Ces relations sont bien évidemment faites de contestation, de confron­tation et d’affrontement, mais elles peuvent aussi occasionner adaptations, redéfinitions et recompo­sitions, ou encore révéler une certaine ambiguïté, et aboutir à un soutien, une intégration et à l’élabo­ration collective d’un nouvel ordre, éventuellement susceptible de nouvelles contestations.


Jeudi 31 mars

9h30 – Accueil

9h45 – Introduction

CONFRONTATION : LA POLICE FACE À LA SUBVERSION RÉVOLUTIONNAIRE

10h15 Juguler la menace : observer, surveiller, contrôler(présidence Thomas HIPPLER, Université Caen-Normandie / HisTeMé)

  • ELEFTHERIA ZEI (Université de Crète), MANOLIS ARKOLAKIS (Université Ouverte de Grèce), XENIA MARINOU (Université de Crète) « Un grec, mâtiné roumain ». Le modus operandi de la police de Paris à travers l’exemple de la surveillance de P. Argyriadès (1883-1903)
  • LAURENT LÓPEZ (SHD) Le péril anarchiste et la révolution au sein des forces de l’ordre françaises (fin XIXe-années 1930)
  • YANN PHILIPPE (Université de Reims-Champagne Ardenne / Centre de recherches sociologiques sur le Droit et les Institutions pénales) « Une arène de discussion des mouvements révolutionnaires : les associations professionnelles des chefs policiers aux États-Unis (1893-1941) »

Pause (15 minutes)

  • THIBAULT LEROY (Université de Bourgogne-Franche Comté/Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris – Cultures et sociétés Urbaines) Les polices face à la menace « subversive » des mouvements révolutionnaires après Mai 68, des Maoïstes à Action directe (1968-1987)

Discussion (30 minutes)

12h30 – Repas

14h Réprimer : maintien de l’ordre et lutte contre-subversive(présidence Jean-Noël LUC, Sorbonne Université/Centre d’Histoire du XIXsiècle)

  • BENOÎT DOESSANT (Sorbonne Université) Les gendarmes dans la lutte contre les communes insurrectionnelles (1870-1871)
  • ANDREA AZZARELLI (Université de Padoue) « Les irréductibles antagonistes de la guerre civile » ? Police forces and (counter)revolutionary strikebreaking associations in Third Republic France (1899-1918)
  • BENOÎT HABERBUSCH (Centre de Recherche de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale) Les gendarmes, des combattants contre-révolutionnaires oubliés de la bataille d’Alger (janvier-octobre 1957) ?
  • MAXIME LAUNAY (Sorbonne Université/SIRICE) La lutte contre-subversive dans les années 68 : quelle réponse militaire à l’« ennemi intérieur » ?

Discussion (30mn)

Pause (15mn)

16h Polices et révolutionnaires : par-delà les frontières ?(présidence Gilles FERRAGU, Université Paris-Nanterre/Institut des Sciences Sociales du Politiques)

  • CONSTANCE BANTMAN (Université du Surrey, Royaume-Uni) Regards croisés sur la surveillance et le contrôle des anarchistes français àLondres : Autour de l’explosion de l’Observatoire de Greenwich (1894)
  • BENOIT VAILLOT (Université de Strasbourg / Arche et Centre Marc Bloch) Contrôler et surveiller les révolutionnaires aux frontières. La police politique àla frontière franco-allemande (1871-1914)
  • ELIE TEICHER (Université de Liège et Université de Lorraine) Comment lutter contre la « révolte internationale »? Les polices belges face aux mouvements révolutionnaires des « années 68 »

Discussion (30mn)

19h30 – Dîner


Vendredi 1er avril

CHANGER LA POLICE ?

9h Révolution et despotisme(présidence Vincent MILLIOT, Paris VIII / IDHES)

  • JEANNE-LAURE LE QUANG (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / IHMC/IHRF) Dénoncer les « plus vils agens du despotisme » : les révolutionnaires jacobins face à la police napoléonienne (1799-1814)
  • GONÇALO GONÇALVEZ et MARIA JOÃO VAZ (Federal University of the State of Rio de Janeiro, Brésil) Between the Republic and the Military Dictatorship: The portuguese police and policemen in two revolutionary moments (1910-1926)

Réforme et révolution (présidence Vincent MILLIOT, Paris VIII / IDHES)

  • NICOLAS VIDONI (Aix-Marseille Université – TELEMMe) Réformer la police àMontpellier sous la Révolution : un mouvement contrarié.

Pause (15mn)

  • OLIVIER COELHO (Université de Lille / IRHIS et Université Ludwig-Maximilian de Munich/ LMU) La menace révolutionnaire comme matrice de la police ? L’exemple de la direction de police munichoise (1796-1808)

Discussion (30mn)

DES POLICES RÉVOLUTIONNAIRES ? NOUVEAUX ACTEURS, NOUVELLES PRATIQUES, NOUVEAUX SAVOIRS

11h Nouvelles pratiques, nouveaux savoirs(présidence Aurélien LIGNEREUX, IEP de Grenoble /CERDAP²)

  • MARIE-ELISABETH JACQUET (Paris VIII / IDHES) Les enjeux d’une patrimonialisation précoce : archives policières et projet révolutionnaire (Paris, été-automne 1789)
  • ANTOINE RENGLET (CHDJ/UCLouvain et CRHiDI/USL-Bruxelles) La police namuroise dans la Révolution brabançonne,1787-1792 Acteurs et pratiques au regard de la protestation populaire
  • EMMANUEL BERGER (Instituto universitário de Lisboa (ISCTE-IUE, Portugal) La refondation de la « police de sûreté » sous la Révolution française : Étude des pratiques du modèle de police judiciaire révolutionnaire dans les départements belges, rhénans et suisses

Discussion (30mn)

12h30 Plateau-repas

14h Des polices citoyennes ?(présidence Anne De MATHAN, Université Caen-Normandie / HisTeMé)

  • DANIÈLE PINGUÉ (Université de Franche-Comté / Centre Lucien Febvre) Une police d’exception. Les comités de surveillance (1793-an III)
  • FÉLIX BRÊTEAU (Université Caen-Normandie / HisTeMé) Les enquêtes du comitéde surveillance de Caen
  • VINCENT FONTANA (Université de Genève /Damoclès) Des citoyens-magistrats « en temps d’orage ». Modèles, acteurs et pratiques de la police judiciaire sous la Révolution genevoise (1793-1796)

Pause (15mn)

  • BERNARD GAINOT (Université Paris 1 / Panthéon-Sorbonne) À propos d’un inédit de Marc-Antoine Jullien : Réflexions sur la police (printemps 1796)
  • ARNAUD-DOMINIQUE HOUTE (Sorbonne-Université / Centre d’Histoire du XIXe siècle) Citoyens policiers au temps des révolutions (Paris, 1848-1871)

Discussion (30mn)

16h30 Conclusion générale(Vincent DENIS, Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne / IHMC)


Comité d’organisation :

  • Félix Brêteau (Doctorant, Université Caen Normandie HisTeMé)
  • Benoit Haberbusch (commandant, docteur en histoire, directeur du département Recherche et Stratégie du Centre de recherche de l’école des officiers de la gendarmerie nationale)
  • Thomas Hippler (PU Histoire Contemporaine, Université Caen Normandie HisTeMé)
  • Anne De Mathan (PU Histoire Moderne, Université Caen Normandie HisTeMé)
  • Vincent Milliot (PU Histoire Moderne Paris VIII/ IDHES)
  • Corentin Sire (Doctorant, Université Caen Nor­mandie HisTeMé), Centre de Recherche des Officiers de la Gendarmerie Nationale

Comité scientifique

  • Pierre Serna (PU Université Paris Panthéon Sorbonne, IHMC)
  • Michel Biard (PU Université de Rouen, Ghris)
  • Vincent Denis (McF HDR Paris Panthéon Sorbonne, IHMC)
  • Marco Cicchini (Damocles-Unige)
  • Marie-Anne Matard-Bonucci (PU Université Paris VIII, Institut français de géopoli­tique)
  • Jean-Marc Berlière (professeur émérite CESDIP CNRS UMR 8183)

Informations pratiques

  • Université de Caen-Normandie – 31 mars – 1er avril 2022
  • Possibilité d’assister à distance en écrivant à colloque.police.caen@gmail.com en indiquant son nom, prénom, laboratoire et adresse email.


Citer ce billet
Olivier Jacquot (2022, 30 mars). Colloque « Polices (et) révolutionnaires en Europe, des années 1780 à la fin des années 1980 – Pratiques, acteurs et représentations » (31/3-1/4). Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3pb

  1. Voir : Jacquet, Marie-Elisabeth, « « MS-10138 » : contre-enquête dans les archives de la police des lumières », Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France, 18 juin 2021. Disponible sur Internet, url : <https://bnf.hypotheses.org/10476>. []

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search