(Re)créations : La mandoline, du baroque au XXIe siècle

Spécialiste des mandolines anciennes, Anna Schivazappa, musicienne chercheuse-associée du département de la Musique de la Bibliothèque nationale de France, organise un concert mettant en valeur les collections qu’elle a étudié, soit le grand répertoire pour mandoline des maîtres italiens de la période baroque avec, en contrepoint, des créations de Giulio Castagnoli et Michèle Reverdy, dont la BnF conserve l’ensemble des manuscrits et archives.

Argument

La BnF détient l’un des fonds musicaux pour mandoline parmi les plus importants au monde, qui témoigne de la faveur que cet instrument avait atteint en France vers la fin du XVIIIe siècle, notamment grâce à des maîtres italiens. Ce programme, élaboré autour de quelques-uns des manuscrits des sonates pour mandoline conservés à la BnF, est né à la fois du désir de faire découvrir au public des chefs-d’œuvre du répertoire de la mandoline baroque, mais aussi de les faire dialoguer avec la musique de compositeurs contemporains tels que l’Italien Giulio Castagnoli et la Française Michèle Reverdy.

Programme

Giovanni Battista Gervasio (XVIIIe siècle)
Sonate en do majeur pour mandoline napolitaine et basse continue
Sonata // Per Mandolino solo, e Basso // Del Sig.r Gio. Batta. Gervasio (F-Pn, Ms-L2767)
Allegro / Largo Amoroso / Allegro

Domenico Scarlatti (1685–1757)
Sonate en ré mineur K 89 pour mandoline napolitaine et basse continue
Sonatina per mandolino e cimbalo (F-Pa, Ms-6785, f. 198v.-199)
Allegro / Grave / Allegro (Fandango)

Giulio Castagnoli (1958), Fandango, d’après le Fandango d’Antonio Soler (10 min)
(commande Festival MiTo Settembre Musica 2019)

Robert Valentine (c. 1674–1747)
Sonate en ré mineur pour mandoline lombarde et basse continue Op. 12 n. 2
Sonate per il flauto traversiero col basso che possono servire per violino, mandola et oboe… opera XIIa,
Paris, Maupetit, Boivin, Le Clerc, [ca 1750] ; (Exemplaire F-Pn, VM7-6465)
Adagio / Allegro / Adagio (Amorosa) / Allegro

Carlo Arrigoni (1697–1744), Sonata a mandolino e basso
Arpeggio / Allegro / Adagio / Allegro

Michèle Reverdy (1943)
Passacaglia Galante (création 2022)
commande ensemble Pizzicar Galante, avec le soutien Conseil départemental du Val-de-Marne, dans le cadre du dispositif « Aide au projet de création »

Informations pratiques

  • Lundi 16 mai 2022, 18h30 – 20h
  • Bibliothèque nationale de France, petit auditorium
  • Quai François-Mauriac – Paris 13e
  • Entrée Est face à la rue Émile Durkheim. Plan et transports
  • Entrée tarif unique 10 € – Réservation fortement recommandée sur bnf.tickeasy.com ou fnac.com
  • Entrée gratuite pour les détenteurs d’un Pass lecture /culture ou recherche – Réservation fortement recommandée sur bnf.tickeasy.com

Dans les collections de la BnF : manuscrits de la Sonate en do majeur de Giovanni Battista Gervasio et de la Sonate en ré mineur K 89 de Domenico Scarlatti

En partenariat avec l’Ambassade d’Italie et l’Institut Italien

Ensemble Pizzicar Galante

  • Anna Schivazappa, mandolines baroques
  • Ronald Martin Alonso, viole de gambe
  • Daniel de Morais, théorbe
  • Anna Fontana, clavecin
Ensemble Pizzicar Galante  © Frédéric Jamain
Ensemble Pizzicar Galante © Frédéric Jamain

Acclamé par sa « finesse, créativité et esprit » (Olivier Fourés, Diapason, 2019) et l’« énergie communicative » de ses interprétations (Sébastien Llinares, France Musique, 2019), l’ensemble Pizzicar Galante est aujourd’hui reconnu comme une référence dans l’interprétation du répertoire galant pour mandoline et basse continue.

Créé en 2012 à l’initiative de la mandoliniste Anna Schivazappa, l’ensemble emprunte son nom à l’italien « Pizzicare », qui évoque le son transparent et scintillant des cordes pincées. Le goût pour l’expérimentation des sonorités, ainsi que pour la recherche et la promotion du répertoire historique de la mandoline, selon les canons de l’interprétation « historiquement inspirée », constitue l’essence même du travail des membres de l’ensemble.

Pizzicar Galante réunit un groupe de musiciens issus d’établissements parmi les plus prestigieux d’Europe qui conçoivent la musique comme un dialogue vivant, et transmettent avec générosité et énergie leur plaisir à jouer ensemble à chaque concert et enregistrement. L’ensemble se produit en formation à géométrie variable, et est régulièrement invité par de nombreux festivals et saisons de concerts en France et dans le monde entier (Festival MITO SettembreMusica, Festival de musique ancienne de La Réole, Les Inédits de la BnF, Sypert Concert Series, Les Concerts de Midi, Festival Embar(o)quement Immédiat, France Musique, Festival Sinfonia en Périgord, Festival Midis Minimes, Costa Rica Music Festival…).

Avec le souhait de faire découvrir au public des œuvres peu connues, mais aussi de proposer une nouvelle approche des grands classiques du répertoire, l’ensemble Pizzicar Galante a sorti deux enregistrements qui ont été unanimement salués par la critique (« 5 de Diapason », Toccata « CD-Tipp », nomination aux International Classical Music Awards, etc.) : un premier album dédié à l’intégrale des sonates pour mandoline de Roberto Valentini (paru chez Brilliant Classic en première mondiale), ainsi qu’un deuxième CD consacré aux sonates de Domenico Scarlatti pour mandoline et basse continue (paru chez Arcana).

La Bibliothèque nationale de France accueille le prochain projet de l’ensemble au cours de la Saison musicale européenne : la création en mai 2022 de Passacaglia Galante, œuvre pour mandoline, viole de gambe, théorbe et clavecin, commandée à la compositrice française Michèle Reverdy, avec le soutien du Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre du dispositif « Aide au projet de création ».



Citer ce billet
Olivier Jacquot (2022, 9 février). (Re)créations : La mandoline, du baroque au XXIe siècle. Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m3ot

Olivier Jacquot

Chargé de collections : manuscrits des fonds américains, Service des manuscrits ORientaux (SOR), département des Manuscrits (MSS), Bibliothèque nationale de France (BnF)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search