Soutenance de thèse de Sarah Nechtschein, ancienne chercheuse associée du département Littérature et art (13/12)

Sarah Nechtschein, qui fut chercheuse associée au sein du département Littérature et art de la BnF en 2007-2008 pour son projet « Être propre, sentir bon, paraître élégant », soutient sa thèse intitulée Matériaux odorants et créativité. Sociologie de la conception de parfum, ce lundi 13 décembre.

Parfums des femmes de France Viville Oh ! quel parfum exquis que cette Violette Reine
Parfums des femmes de France Viville Oh ! quel parfum exquis que cette Violette Reine https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9016416p

Résumé de thèse

Menée sous la direction de Valérie Boussard, cette thèse porte sur la créativité dans le métier de parfumeur-créateur. La première partie propose un panorama de la littérature sociologique consacrée à la question de la créativité dans le travail. En deuxième partie sont posés les enjeux de l’industrialisation et de la transformation qu’elle engendre dans le rapport à la matière. La troisième partie est consacrée à retracer l’histoire de la créativité en parfumerie contemporaine (XIXe-XXe siècle) : après avoir construit une typologie des différentes formes de créativité dans la parfumerie (sympathique, alchimique et synthétique), elle montre comment l’industrialisation a marqué le triomphe de la parfumerie synthétique, ainsi qu’un redéploiement des parfumeries magique et alchimique à la marge. La quatrième partie tente de clarifier la configuration actuelle en essayant de repérer les différentes formes de créativité à l’œuvre aujourd’hui. Derrière le portrait hégémonique du parfumeur en artiste, se nichent encore des pratiques qui relèvent de formes plus modestes et plus concrètes de créativité. Loin d’être des survivances du passé vouées à disparaître prochainement, ces pratiques pourraient constituer à l’avenir le ferment d’une parfumerie désencastrée de son socle pétrolier.

École doctorale : Économie, organisations, société – ED 396 –
Laboratoire : UMR 8533 – Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société (IDHES)

Informations pratiques

  • Le 13 décembre 2021
  • Université Paris Nanterre, bâtiment Weber, rez-de-chaussée, salle 1, 14 h

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.