Parution : Sourds et muets : Entre savoir et fiction au tournant des Lumières (1776-1815)

Flora Amann, chercheuse associée 2020 de la Bibliothèque nationale de France pour le projet d’Étude et valorisation des premiers livres destinés aux sourds en France. Du Catéchisme (1792) au Premier livre des sourds (1863), fait paraître un ouvrage tiré de sa thèse menée sous la direction de Michel Delon, Sorbonne université et Benoît Melançon, Université de Montréal.

 Sourds et muets
 Sourds et muets

Ce livre replace les discours sur la surdité dans le contexte savant du tournant des Lumières (1775-1815) et étudie leur pertinence pour comprendre les mutations linguistiques, anthropologiques et philosophiques qui caractérisent la période.

Au carrefour de l’histoire des idées linguistiques et de l’histoire des représentations, cette thèse étudie les discours savants et fictionnels sur la surdité au tournant des Lumières. Cette période correspond à des changements qui ont affecté le cours de l’histoire des sourds en France et la façon dont ils étaient perçus. L’apparition d’un discours spécialisé sur la surdité, la création d’institutions consacrées à l’éducation collective des sourds et l’élaboration d’un langage gestuel destiné à leur alphabétisation, marquent les débuts de l’insertion des sourds dans la société. Pédagogues et philosophes ne sont pas les seuls à débattre de la surdité ; les sourds et leur éducation passionnent aussi les romanciers et les auteurs de fictions courtes. Le roman sentimental s’approprie le personnage muet et son langage gestuel, parfois en le dissociant de la surdité. Ce n’est pas tant la surdité que la mutité, qui semble avoir intéressé les romanciers, sans doute parce qu’elle permettait d’interroger la fonction sociale de la parole. Dans leurs œuvres, les (sourds)-muets romanesques révèlent par contraste les dérèglements de la parole provoqués par la Révolution. L’objectif de ce travail est double. Il s’agit d’abord de replacer les discours sur la surdité dans le contexte savant du tournant des Lumières et de montrer leur pertinence pour comprendre les mutations linguistiques, anthropologiques et philosophiques qui le caractérisent. Il s’agit ensuite de montrer, grâce à l’histoire des représentations, comment savoirs et fictions se rencontrent dans le travail de métaphorisation dont la surdité est l’objet au tournant des Lumières.

Informations pratiques

  • Éditeur : Paris : Classiques Garnier
  • Date de parution : 2021
  • Description matérielle : 1 vol. (419 p.) ; 23 cm
  • Collection : L’Europe des Lumières, ISSN 2104-6395 ; 75
  • Bibliogr. p. 383-412. Index
  • Texte remanié de : Thèse de doctorat : Littérature et civilisation françaises : Paris : 2020 ; Thèse de doctorat : Littérature et civilisation françaises : Montréal : 2020
  • ISBN 978-2-406-11118-4 (rel.) : 76 EUR. – ISBN 978-2-406-11117-7 (br.) : 38 EUR
  • Disponible sur Internet (payant), url : <https://classiques-garnier.com/sourds-et-muets-entre-savoir-et-fiction-au-tournant-des-lumieres-1776-1815.html>.
Sourds et muets
Sourds et muets

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.