Archives par mot-clé : Art numérique

Journée d’étude : Art numérique et postérité

fractal-542158_1280
Image de Stefan Steinbauer, licence CC0 Public Domain

Débuté en février 2015, le projet « Art numérique et postérité : modélisation des œuvres d’art numérique et de leur dispositif de lecture », financé par le Labex Arts-H2H et piloté par Louise Fauduet du département de d’Audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France, a pour objectif de contribuer à la pérennité de la création numérique.

Le 8 décembre 2016, les porteurs du projet organisent une journée d’étude.

Programme

9h30 – 10h : ouverture, Louise FAUDUET (chef du service multimédia BnF)
– « Présentation du projet de recherche : Art Numérique et Postérité », Marie SALADIN (chargée de collection, service multimédia, BnF)
– « Avancées du projet, modèle de description des œuvres d’art numérique », Céline THOMAS (doctorante UP8)

Première partie : « Ateliers d’artistes » : Systèmes théoriques sous-jacents et processus de création/réception

« Présentation de la journée et introduction des participants », Marie-Hélène TRAMUS (artiste, professeur émérite) et Florent AZIOMANOFF (théoricien)

10h – 10h45
Jean-Louis BOISSIER (artiste, professeur émérite de l’Université Paris 8)
« Installations interactives comme livres »
Œuvres : Globus Oculi (1992) / Flora Petrinsularis (1993)

10h45 – 11h15 : Pause

11h15 – 12h
Luc COURCHESNE (artiste, professeur associé de l’Université de Montréal)
« À la recherche de l’essentiel »
Œuvres : Portrait n°1 (1990) / The Visitor : Libing by Numbers (2001)

12h – 12h45
Laurent MIGNONNEAU (artiste, professeur de l’Université d’Arts et Design de Linz)
« Expérience personnelle pour la conservation d’œuvres numériques »
Œuvres : Interactive Plant Growing (1992) / Life Writer (2006)

12h45 – 14h : Déjeuner

14h – 14h45
Chu-Yin CHEN (artiste, professeur de l’Université Paris 8)
« Art énactif comme une phénoménologie du second ordre »
Œuvres : Quorum Sensing (2002) / C puissance C (2008)

14h45 – 15h30
Maurice BENAYOUN (artiste, professeur à City University of Hong Kong)
« « Restauration du Media Art: entre réparation et régénération » Du Diable au Pays de la Guerre »
Œuvres : Le Diable est-il courbe ? (1995) / World skin (1998)

15h30 – 16h : Pause

16h – 16h45
Florent AZIOSMANOFF (théoricien du Living Art)
« Living art, l’hypothèse d’une nouvelle discipline artistique »
Œuvres : Le Petit chaperon rouge de F. Aziosmanoff (2002) / Le Silence n’existe pas d’Isabelle Bonté (2009)

16h45 – 17h30
Michel BRET, Edmond Couchot et Marie-Hélène TRAMUS (artistes, professeurs émérites et honoraires de l’Université Paris 8)
« Les œuvres interactives ont–elles une vie ? »
Œuvres : La Plume (1988) / La Funambule Virtuelle (2000)

17h30 – 18h : Pause

Deuxième partie « Table ronde » : Discussion autour d’un modèle de description des œuvres d’art numérique en regard des systèmes théoriques sous-jacents et des processus de création et de réception

18h – 20h
À partir des exposés des artistes présentés au cours de la matinée, une table ronde abordera les problèmes fondamentaux et pragmatiques soulevés par l’élaboration d’un modèle de description des œuvres d’art numérique pour leur préservation, en prenant en considération les systèmes théoriques sous-jacents et les processus de création et de réception. La discussion continuera avec les réflexions de deux chercheurs en sociologie et en sciences de l’art, afin de prendre du recul et d’enrichir les échanges avec les artistes et le public.

Modérateurs : Marie-Hélène TRAMUS et Florent AZIOSMANOFF
Participants de la table ronde :
– Edmond COUCHOT (artiste, théoricien, professeur honoraire)
– Anne SAUVAGEOT (sociologue, professeur émérite)

Informations pratiques

Jeudi 8 décembre 2016 à la BnF, Site François-Mitterrand, Entrée Hall Est – Salle 70
Quai François Mauriac
75706 Paris Cedex 13
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts