Api et jeux de données de la BnF : découvrez et utilisez les données de la BnF

Dans la continuité de sa politique d’ouverture des données, ce 23 novembre, la Bibliothèque nationale de France lance un nouveau portail donnant accès à ses API1 et ses jeux de données.

Le site web (http://api.bnf.fr/) a pour objectif de décrire et documenter l’ensemble des API qui permettent  d’interroger et de récupérer les métadonnées des catalogues et les collections numérisées de la BnF. Pour faciliter l’accès aux données et leur utilisation, des jeux de données (images et textes, métadonnées, statistiques) ont également été constitués et sont directement téléchargeables via le portail. Chaque API ou jeu de données y donne lieu à une présentation du contenu, une documentation technique, des précisions sur les droits d’utilisation et un accès direct aux données.

Le caractère ludique des ces données n’est pas à exclure car elles sont aussi mises à disposition pour que tout à chacun et notamment les chercheurs en humanités numériques les exploitent et inventent de nouveaux services ou fassent émerger de nouvelles problématiques liées aux données.

Vous trouverez notamment sur BnF API et jeux de données :

  • l’API d’affichage et de récupération des images de Gallica (IIIF), les API d’interrogation des métadonnées de Gallica et de BnF Catalogue général (SRU, Z39.50, OAI) et le sparql endpoint de data.bnf.fr,
  • des jeux de données qui constituent des extractions d’ensembles cohérents des catalogues (produits bibliographiques, dumps de data.bnf.fr),
  • des corpus documentaires réalisés dans le cadre de projets de recherche, par exemple les fichiers images et textes constitués dans le cadre du projet Europeana Newspapers,
  • des pages éditoriales (qui s’étofferont au fur et à mesure de l’avancée du projet) destinées à guider les utilisateurs dans la découverte et le choix des modes de récupération des données qui conviennent à leurs besoins.

Par cette publication, la BnF poursuit sa stratégie d’ouverture des données affirmée par l’adoption en 2014 de la Licence ouverte  pour l’ensemble de ses métadonnées, en structurant l’ensemble de son offre de diffusion de données. Il s’agit de simplifier ainsi l’accès à ces données et de susciter de nouveaux usages (alimentation de catalogues, création d’applications innovantes, fouille de données, datavisualisation, etc.) auprès de publics professionnels diversifiés (développeurs et développeuses, entrepreneurs et entrepreneuses, acteurs et actrices de la culture et de la chaîne du livre, chercheurs et chercheuses, digital humanists) ou tout simplement des amateurs et amatrices de culture.

Cependant, des conditions d’utilisation des données décrites et accessibles sur le portail BnF API et jeux de données sont différentes selon qu’il s’agit de métadonnées (Licence ouverte de l’Etat) ou de documents numérisés (conditions d’utilisation de Gallica). Pour certaines API et jeux de données fournis par des partenaires, des conditions d’utilisation spécifiques peuvent s’appliquer. Sur chaque page décrivant une API ou un jeu de données, la fiche technique précise la licence d’utilisation des données concernées.

L’ensemble des métadonnées décrivant les collections de la BnF (notamment les métadonnées de BnF Catalogue général, de BnF Archives et manuscrits, de Gallica, de data.bnf.fr) sont placées sous « Licence ouverte » de l’Etat.

Les métadonnées sont ainsi mises à disposition gratuitement, pour tout type de réutilisation, y compris commerciale, avec obligation de citation de la source. Il s’agit de promouvoir l’usage de données de référence et de qualité, sur le web, à des fins de mutualisation, de coopération et d’interopérabilité juridique, tout en permettant le suivi de ces réutilisations.

Les documents numérisés et accessibles sur la bibliothèque numérique Gallica sont soumis aux conditions d’utilisation de Gallica.

Ces documents sont pour la plupart des reproductions numériques d’œuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF. Ces contenus sont considérés, en vertu du code des relations entre le public et l’administration, comme étant des informations publiques et leur réutilisation s’inscrit dans le cadre des dispositions prévues aux articles L. 321-1 à L. 327-1 de ce code :

  • La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source des contenus telle que précisée ci-après : « Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France » ou « Source gallica.bnf.fr / BnF ».
  • La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l’objet d’une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service ou toute autre réutilisation des contenus générant directement des revenus. Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence

Pour en savoir plus sur les conditions d’utilisation de Gallica.

Pour tout renseignement qui ne trouverait pas sa réponse sur le portail, vous pouvez adresser un courriel à l’adresse suivante : coordination-bibliographique@bnf.fr

À vous de jouer !

  1. Application Programming Interface, https://fr.wikipedia.org/wiki/Interface_de_programmation []

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *