Lieux de contre-mémoire Une histoire des mémoires de l’immigration maghrébine à travers les archives du web

Cette après-midi d’étude met au centre les archives de l’internet comme source pour l’histoire des mémoires migrantes et plus largement pour l’histoire du temps présent. Si le web apparaît aujourd’hui comme étant incontournable pour analyser les formes de mise en récit du passé qu’il s’agisse de mémoires individuelles ou d’usages de l’histoire, les transformations récentes ne peuvent se comprendre sans les replacer dans l’épaisseur des temporalités, notamment en revenant sur la médiatisation des mémoires de l’immigration maghrébine durant la période qui précède l’essor du web en France. Les dispositifs mémoriels en ligne sont en effet le fruit d’une recomposition des pratiques et des modes de médiation antérieures, remontant à la seconde moitié du XXe siècle. Ces filiations rencontrent sur la Toile les problématiques propres aux années 2000 à l’image d’une lecture religieuse ou d’une interprétation post-coloniale de l’histoire de l’immigration. Dans le même temps, le web participe à la fabrique commémorative comme en témoigne le cinquantième anniversaire du 17 octobre 1961 et les trente ans de la Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983. Durant cette demi-journée, l’accent sera donc mis sur l’histoire de la mise en visibilité des mémoires de l’immigration maghrébine dans l’espace public, depuis les premiers ouvrages-témoignages des années 1950 jusqu’aux déploiements des récits sur le web dans les années 2000.

Le parcours guidé dans les Archives de l’internet intitulé « Les mémoires de l’immigration maghrébine sur la toile (1999 – 2014) » réalisé par Sophie Gebeil, chercheuse invitée à la BnF, sera présenté à cette occasion.

Peter Stirling (BnF, service du Dépôt légal numérique)
Ceci n’est pas le web : les archives de l’internet comme source pour la recherche

Yvan Gastaut (maître de conférences à l’Université de Nice Sophia Antipolis)
Mémoires de l’immigration maghrébine en France, émergences politiques et médiatiques (1981-2007)

Sophie Gebeil (maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille, chercheuse invitée à la BnF)
Les mémoires de l’immigration maghrébine sur web français de 1999 à 2014, une histoire entre héritages et métamorphoses

Après-midi d’étude animée par Cristina Ion (BnF, chef du service Sciences sociales)

Informations pratiques

Mardi 5 décembre 2017 – 14h00-18h00
Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand – Salle 70
Entrée libre
Quai François-Mauriac – Paris 13e

 

Enregistrer


Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *