Colloque « Le luxe en Gaule », les 16 et 17 octobre 2017, au musée départemental Arles antique

Le musée départemental Arles antique, la Bibliothèque nationale de France et l’IRAMAT – Centre Ernest-Babelon (UMR 5060, CNRS, université d’Orléans) organisent un colloque intitulé “Le luxe en Gaule”, les 16 et 17 octobre 2017, au musée départemental Arles antique, dans le cadre de l’exposition temporaire “Le luxe dans l’Antiquité” (ouverte au public du 1er juillet 2017 au 21 janvier 2018).

Le Musée départemental Arles antique et la Bibliothèque nationale de France organisent en 2017 une exposition consacrée au luxe romain. Elle est centrée sur le trésor de Berthouville (Normandie).
Le Trésor de Berthouville
Cet ensemble regroupe environ 70 pièces d’argenterie du IIIe s. de notre ère découvertes fortuitement dans un champ en 1830. Il est exceptionnel par la très grande qualité des œuvres qu’il a livrées et par son contexte de découverte : il s’agit d’un des rares trésors de sanctuaire connus.
Entré dans les collections du Cabinet des médailles peu après sa découverte, il forme le cœur d’une exposition conçue par les conservateurs de la BnF et du Getty Museum (Los Angeles) après complète restauration par cet établissement. Les autres œuvres exposées, provenant intégralement des collections du département des Monnaies, médailles et antiques, évoquent différentes facettes du luxe romain : vaisselle précieuse, bijoux en or et pierres gravées, décor des demeures. Après avoir été présentée dans différents musées américains entre 2013 et 2017, l’exposition rejoint le Musée
départemental Arles antique durant l’été et l’automne 2017.
Le luxe tel qu’il était conçu en Gaule romaine s’y exprime au travers d’œuvres exceptionnelles d’orfèvrerie notamment, issues de fouilles anciennes et entrées dans les collections aux XVIIIe et XIXe siècles. Mais le luxe peut se traduire sous bien d’autres formes et les fouilles de la Verrerie de Trinquetaille à Arles, en révélant de riches maisons au décor d’influence italienne, en sont l’illustration. La rencontre d’œuvres issues des collections anciennes de la BnF, certaines provenant directement de la collection royale d’Ancien Régime, et des découvertes récentes de l’archéologie a conduit à proposer l’organisation d’un colloque autour du luxe en Gaule les 16 et 17 octobre 2017 au Musée départemental Arles antique.
Il sera l’occasion de faire le point sur ce que nous savons des manifestations de la richesse en Gaule indépendante et romaine. Fouilles archéologiques, réexamen d’œuvres connues de longue date,
mais aussi recherches récentes sur la monnaie d’or, sa circulation et
ses usages à travers les résultats du programme de recherche Aureus
(Université d’Orléans/CNRS) permettent de renouveler l’approche du luxe en Gaule. Parmi les points à aborder figurent l’évolution du luxe avant et après la conquête, les spécificités de la Gaule indépendante et de la Gaule romaine, les rythmes de la conversion aux formes romaines du luxe et les permanences éventuelles d’un luxe gaulois, les rapports des élites et du luxe, les différentes manifestations du luxe dans l’espace public et dans l’espace privé et,
enfin, les marqueurs du luxe, ou des luxes, dans l’Antiquité : ainsi l’urbanisme, l’architecture, le décor urbain, la pratique de l’épigraphie, l’usage de la monnaie et de l’orfèvrerie révèlent autant de facettes d’un phénomène social et économique qui devra aussi faire l’objet d’une définition renouvelée

Programme

Lundi 16 octobre 2017
(Journée commune à la formation du « PREAC Patrimoine antique » destinée aux enseignants et au personnel éducatif des musées)

• 8 h 45 : accueil des participants ;
• 9 h 15 : Introduction (Sylvia Nieto-Pelletier, Frédérique Duyrat, Fabrice Denise et Claude Sintes), Le trésor de Berthouville ;
• 9 h 30 : Mathilde Avisseau-Broustet (BNF), Le luxe antique au Cabinet des Médailles : brève histoire des collections ;
• 10 h : Cécile Colonna (INHA), Le Trésor de Berthouville ;
10 h 30 : François Baratte (Université Paris-Sorbonne/INHA), La vaisselle précieuse en Gaule romaine : circulation et chronologie ;
• 11 h : pause.

Luxe et pratiques funéraires
• 11 h 20 : Émilie Millet, Bastien Dubuis (INRAP), La tombe de Lavau (Aube), Ve s. av. n.è. ;
• 11 h 50 : Stéphane Verger (EPHE), Luxe et pratiques funéraires en Gaule ;
• 12 h 20 : repas libre.

Monumenta
• 14 h 30 : Pierre Gros (AIBL), La magnificentia publica dans les centres urbains de la Gaule romaine sous le Haut Empire : marqueurs, signification et limites ;
• 15 h : Xavier Delestre (SRA Paca), Manifestations du luxe en Narbonnaise ;
• 15 h 30 : David Djaoui (musée départemental Arles antique), L’expression du luxe dans les collections et fouilles du MDAA ;
• 16 h : Julien Boislève (Inrap), Manifestation du luxe dans les décors peints et stuqués de Gaule romaine : styles, matériaux et techniques ;
• 16 h 30 : débat ;
• 17 h : présentation de l’exposition temporaire Le Luxe dans l’Antiquité : visite libre des différents espaces d’exposition (collections permanentes, exposition Luxe, présentation des enduits peints) possible durant les deux jours du colloque sur présentation du badge du colloque.

Mardi 17 octobre 2017
(Journée réservée aux scientifiques, les enseignants repartant de leur côté pour étudier les aspects pédagogiques du thème)

Circulation des richesses et thésaurisation
• 9 h : Barbara Armbruster (CNRS, TRACES), Maryse Blet-Lemarquand (CNRS, IRAMAT-CEB), L’artisanat de l’orfèvrerie dans la culture du Hallstatt occidental. Entre traditions et innovations technologiques ;
• 9 h 35 : Sylvia Nieto-Pelletier (CNRS, IRAMAT-CEB), Or monnayé et thésaurisation en Gaule au second âge du Fer ;
• 10 h 10 : Philip de Jersey (Guernsey Museums & Galleries), Le dépôt de Jersey découvert en 2012 et sa fouille ;
• 10 h 45 : pause ;
• 11 h : Arnaud Suspène (Université Orléans, IRAMAT-CEB), Les aurei en Gaule romaine (fin de la République-Haut Empire) ;
11 h 35 : Susan Lansing Maish et Edouardo Sanchez (Getty Museum), Nouvelles découvertes sur le trésor de Berthouville et résultat des analyses de l’argent ;
• 12 h 15 : repas libre.

Les élites et le luxe
• 13 h 45 : Matthieu Poux (Université Lumière Lyon 2) : Fonction diacritique et emblématique des parures en or durant la période de transition La Tène finale-époque romaine ;
• 14 h 20 : Antony Hostein (EPHE), Michel Kasprzyk (Inrap) et Pierre Nouvel (Université Franche-Comté) : La monnaie et les objets marqueurs de « luxe » chez les Éduens du Haut-Empire ;
• 14 h 55 : Nicolas Tran (Université Poitiers) : Les hommes de métier, leurs associations et le luxe en Gaule romaine.

Conclusion
• 15 h 30 Kenneth Lapatin (Getty Museum) : Au-delà de la Gaule : Le luxe en Grèce et à Rome ;
16 h : fin du colloque.

Modalités pratiques

Pour assister aux sessions de ce colloque : réservation obligatoire dans la limite des places disponibles, auprès de Madame Sandrine Ferrand, Secrétaire de direction du musée départemental Arles antique, par mail à sandrine.ferrand@departement13.fr

Auditorium du musée départemental Arles antique
Lundi 16 et mardi 17 octobre 2017
Organisateurs : BnF (MMA) / IRAMAT-CEB CNRS-univ. Orléans / MDAA

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *